fbpx

Il existe 3 symptomes principaux chez les fibromyalgiques : douleur, fatigue, mauvais sommeil. La douleur est très importante et handicapante. Cette douleur peut être en continu ou par crise.

Visionnez l’épisode en vidéo :

Écoutez l’épisode en version Podcast :

Retranscription écrite de la vidéo (la qualité de la retranscription est sans doute moyenne car j’ai utilisé un logiciel de reconnaissance vocale) :

 

 

Hello les fibromyalgiques !

J’ai reçu une nouvelle question à mon secrétariat. Donc, je vais répondre à cette question aujourd’hui. La question qui m’a été posée, c’est :

« Quelles sont les douleurs de la fibromyalgie ? »

C’est une question générale. On va faire comme d’habitude. D’abord, je vais répondre à la question qui m’a été posée. Ensuite, je vais ouvrir un peu cette question pour rentrer un petit peu plus dans le détail de ma vision de la fibromyalgie. J’expliquerai aussi comment j’accompagne mes clients fibromyalgiques.

Les 3 symptômes principaux de la fibromyalgie

Quand on a de la fibromyalgie, il y a des douleurs principales et des douleurs secondaires. On connaît 3 différents symptômes principaux :

1- La douleur

C’est une douleur diffuse et très importante présente dans tout le corps. On peut avoir 18 points de la fibromyalgie plus douloureux que les autres. C’est l’un des examens qu’on fait pour essayer de poser le diagnostic de la fibromyalgie. Pour être diagnostiqué fibromyalgique, il faut au moins avoir 11 de ces points qui sont douloureux. Cette douleur ne doit pas être simplement sur une partie du corps pour pouvoir poser le diagnostic de la fibromyalgie, mais dans tout le corps. De plus, il faut que ces douleurs durent plus de trois mois.

2- La fatigue

Quand on est fibromyalgique, la fatigue est aussi extrêmement importante. Toute la journée et au moment du réveil, même le matin, on est fatigué autant que la veille. C’est très compliqué pour les fibromyalgiques de faire des choses dans la journée, puisque c’est une vraie fatigue. Ce n’est pas une petite fatigue, comme une personne qui n’est pas fibromyalgique et qui a un petit coup de pompe. Dans la journée, cela peut être très impactant.

On voit bien que la majorité des fibromyalgiques qui travaillent sont souvent en temps partiel, car ils n’arrivent pas à faire autant d’activités qu’une personne normale.

3- Le sommeil

Ce symptôme est aussi extrêmement important pour les fibromyalgiques. Le sommeil, c’est généralement celui qui va nous permettre de nous réparer, de nous reposer et de nous reconstruire. Le problème chez les fibromyalgiques, c’est qu’il a un problème avec le sommeil. Souvent, celui-ci n’est pas du tout réparateur. C’est pour cette raison que les fibromyalgiques se réveillent souvent le matin, étant autant fatigués que le soir. On pourra avoir un sommeil très léger pendant la nuit, avoir du mal à s’endormir, se réveiller très souvent la nuit.

La fibromyalgie a un impact énorme sur le sommeil, et c’est l’un des trois symptômes principaux qu’on fait quand on a de la fibromyalgie.

La fibromyalgie n’émet pas de signes biomédicaux, pas d’infection microbienne, pas d’infection par un virus, pas d’inflammation. C’est pour cela que la médecine conventionnée a du mal à la diagnostiquer. Elle ne peut rien voir avec ces machines, alors que normalement, la médecine conventionnée a besoin de tout cela pour indiquer une maladie.

La fibromyalgie, c’est très douloureux. Il y a une douleur physique et psychologique. De plus, c’est extrêmement douloureux au quotidien, puisque chaque symptôme est extrêmement handicapant.

Ces symptômes peuvent apparaître en continu ou en crise. Avec la fibromyalgie, on ne peut pas savoir ce qui va se passer du jour au lendemain. On va avoir de la fièvre, plus de douleur.

Les symptômes secondaires de la fibromyalgie

Les fibromyalgiques ont souvent la chance d’avoir des symptômes secondaires. Ils peuvent être extrêmement vastes, mais aussi extrêmement handicapants. Ces symptômes secondaires vont rajouter de la douleur à cette maladie. Ces symptômes sont :

  • L’irritabilité
  • La migraine
  • Règles douloureuses (pour les femmes)
  • Difficulté à se concentrer
  • Une raideur matinale
  • Des problèmes au niveau de la vessie
  • Des problèmes de mémoire
  • Des troubles digestifs
  • Des picotements aux pieds et aux mains
  • Une sensibilité à la température, à la chaleur, aux bruits, aux odeurs et à la lumière
  • De l’anxiété et de la dépression

La douleur de la fibromyalgie peut être très forte

La douleur est extrêmement forte, dans la majorité des cas de la fibromyalgie. Après, il y a des niveaux différents. Donc, c’est une maladie très handicapante et très douloureuse. À ma connaissance, c’est l’une des maladies chroniques les plus handicapantes et les plus douloureuses qu’on peut subir, car cela a un impact énorme sur un ensemble de choses.

Les fibromyalgiques restent fibromyalgiques, car ils ne sont pas accompagnés sur la cause de leur fibromyalgie

C’est comme toutes les maladies chroniques que j’accompagne dans mon cabinet « Epigenise », travailler sur la douleur ne suffit pas pour régler le problème. Il va falloir maintenant se dire « comment fait-on pour se débarrasser de cette maladie ? ».

C’est l’objectif de notre cabinet. On voit bien que le corps est une machine extrêmement puissante. À chaque fois qu’on se coupe, il se répare tout seul. Quand on se casse un os, celui-ci se répare tout seul. Par contre, si on fait de la fibromyalgie, on dit que c’est le fruit du hasard. Pourtant, on voit bien que la fibromyalgie s’est développée il y a assez peu de temps dans notre société. C’est une maladie moderne.

En plus, on voit qu’elle ne s’est développée qu’à certaines parties du monde : dans les sociétés industrialisées. On voit bien qu’il y a quelque chose qui se passe dans une société industrialisée qui permet le développement de la fibromyalgie. Il y a 100 ans, il n’y avait pas de fibromyalgie. Celle-ci a commencé à se développer vers les années 70. On voit bien aussi qu’il y a certaines personnes qui répondent beaucoup plus aux critères de la fibromyalgie. Notamment, quand on parle de fibromyalgie, on parle des femmes. Il y a aussi les hommes, mais c’est majoritairement des femmes qui souffrent de la fibromyalgie. Et tout cela veut dire des choses.

La médecine conventionnée travaille sur les symptômes de la fibromyalgie, pas sur la cause

Par contre, aujourd’hui, la médecine conventionnée ne comprend pas cette maladie. Elle a même du mal à complètement la diagnostiquer, à comprendre ce mécanisme. Elle a besoin de voir des choses physiques pour poser un diagnostic. On voit ses limites dans ce type de maladie. Par conséquent, les fibromyalgiques entrent dans un cercle vicieux, puisqu’ils n’ont pas vraiment de solutions pour réussir à s’en sortir.

Alors, on est toujours en train de leur proposer des solutions pour soulager la douleur. Je comprends. Soulager la douleur peut être très intéressant à court terme, puisqu’on est vraiment en train de souffrir. Mais on ne réussira jamais à se débarrasser de la fibromyalgie avec cette méthode. Ce n’est pas en mettant tous ses efforts à essayer de soulager sa fibromyalgie qu’on va réussir à se débarrasser de sa fibromyalgie. La seule chose qu’on a à faire, c’est exactement ce que font tous les fibromyalgiques.

Comprendre les 2 causes de la fibromyalgie pour s’en débarrasser

À un moment, il va falloir qu’on s’occupe des causes pour réussir à s’en sortir. Pour réussir à travailler sur la cause de la fibromyalgie, il faut la connaître. À partir du moment où on travaille sur la cause d’un problème, on règle le problème.

Les personnes ne sont pas nées fibromyalgiques. Aujourd’hui, l’argument héréditaire est totalement faux. Cela fait déjà 30 ans qu’on sait que l’hérédité est totalement faux. Notre hygiène de vie a un impact énorme sur la faculté d’activer ou désactiver nos gènes. Donc, cet argument de la génétique est faux. Ce qu’il faut faire pour se débarrasser de la fibromyalgie, c’est de travailler sur les 2 causes de la fibromyalgie.

1- Le microbiote intestinal en mauvais état

En gros, pour faire de la fibromyalgie, il faut répondre à deux critères. Toutes les personnes fibromyalgiques répondent à ces critères. La première cause de la fibromyalgie, c’est d’avoir un microbiote intestinal en mauvais état. Celui-ci va laisser passer des toxines à l’intérieur du corps. Le microbiote intestinal occupe une très grande partie du système immunitaire de premier niveau. Ce dernier représente 80 % de notre immunité. Sa fonction est de filtrer ce qui doit entrer ou non dans le corps.

Si on a un microbiote intestinal de mauvaise qualité, il y a des toxines (acides, plus particulièrement des sels) qui vont entrer à l’intérieur du corps. Par la suite, le corps doit en faire quelque chose puisqu’il faut en faire quelque chose, en stockant ces toxines quelque part. Il va les mettre dans deux types de cellules : les cellules musculaires (myocytes) et les cellules tendineuses (tendinocytes). Ce phénomène provoque de la douleur au niveau des muscles et des tendons.

Tout travail justement du naturopathe, que je suis, c’est de réussir à drainer toutes ces toxines vers l’extérieur pour ne plus avoir de fatigues et de douleurs.

2- Une insuffisance émonctorielle

Cependant, cela ne suffirait pas pour faire de la fibromyalgie. La deuxième cause est une insuffisance émonctorielle. D’abord, un émonctoire est une porte de sortie des déchets du corps vers l’extérieur. En fait, le corps crée des toxines endogènes (qui viennent de l’intérieur) et reçoit des toxines exogènes (qui viennent de l’extérieur). Dans le cas de la fibromyalgie, c’est majoritairement les toxines exogènes qui viennent nous encrasser. Le corps a besoin de faire quelque chose avec ces toxines : les réunir, les purifier et les faire sortir.

Notre corps a plusieurs portes de sortie : la peau (avec la transpiration), les poumons (avec l’air), les intestins (avec les selles) et les reins (avec l’urine). Le vagin est aussi un émonctoire pour les femmes, avec les règles.

Quand on est fibromyalgique, ces portes de sortie ne fonctionnent plus comme elles devraient. Donc elles ne font plus sortir les toxines, et celles-ci sont bloquées à l’intérieur du corps.

En bref, les fibromyalgiques ont une porte d’entrée des toxines grande ouverte, et des portes de sortie totalement fermées. Tout le travail qu’il va falloir faire, c’est :

  1. Renforcer le microbiote intestinal qui laisse rentrer ce qui intéresse le corps, et ne laisse pas rentrer ce qui ne doit pas rentrer.
  2. Ouvrir tous les émonctoires pour que ces portes de sortie puissent drainer l’ensemble des toxines vers l’extérieur.

Le cabinet EPIGENISE pour se débarrasser de sa fibromyalgie, satisfait ou remboursé

C’est exactement ce qu’on fait dans le cabinet que j’ai créé, qui s’appelle « Epigenise ». C’est un cabinet spécialisé dans toutes les maladies chroniques graves que la médecine conventionnée n’arrive pas à dresser.

On a un programme pour se débarrasser de sa fibromyalgie. Pendant ce programme, les symptômes vont diminuer, jusqu’à disparaître totalement à la fin. C’est un programme personnalisable et sur mesure, en fonction de chacun de nos clients.

De plus, ce programme est « satisfait ou remboursé ». Chez Epigenise, on engage notre responsabilité quant aux résultats qu’on dit avoir avec nos clients. Si nos clients suivent nos conseils tout au long du programme, et qu’ils ont encore leur maladie à la fin du programme, on les rembourse. Nous faisons cela, car nous avons vécu aussi des maladies chroniques graves. On est passé d’expert en expert, sans obtenir de résultats. On avait perdu énormément de temps, d’énergie et d’argent. Pourtant, on ne nous remboursait jamais.

Quand j’ai créé ce cabinet, je me suis dit que je ne voulais pas rentrer dans cette dynamique. Je veux engager ma responsabilité face à mes clients. Normalement, quand on comprend notre métier, quand on est professionnel, on devrait comprendre le mécanisme de cette maladie.

Aujourd’hui, tous nos programmes sont satisfaits ou remboursés. Notre taux de réussite est de 100 % sur l’ensemble de nos programmes. De plus, on ouvre de plus en plus de programmes au fil des ans pour permettre d’accompagner le plus de maladies chroniques graves possible.

Si vous voulez avoir des témoignages, on a une page de témoignages sur le site Internet. Vous pouvez consulter aussi les avis sur Google.