fbpx

Le diagnostic de la fibromyalgie est très compliqué pour la médecine convetionnée. C’est un diagnostic d’élimination qui se termine par un examen des 18 points douleurs chez les fibromyalgiques.

Visionnez l’épisode en vidéo :

Écoutez l’épisode en version Podcast :

Retranscription écrite de la vidéo (la qualité de la retranscription est sans doute moyenne car j’ai utilisé un logiciel de reconnaissance vocale) :

 

Hello les Fibromyalgiques !

J’ai reçu une nouvelle question sur la fibromyalgie qui a été envoyée à mon secrétariat :

« Quels examens pour diagnostiquer la fibromyalgie ? »

Comme d’habitude, on va répondre à cette question. Ensuite, on va essayer d’ouvrir avec la fibromyalgie pour voir si c’est possible de s’en débarrasser.

L’examen des 18 points, le plus classique pour la Fibromyalgie

L’examen le plus classique pour diagnostiquer la fibromyalgie est l’examen des 18 points de la fibromyalgie. Mais pour qu’on vous amène vers cet examen, il faut que vous ayez des symptômes bien précis de la fibromyalgie.

La fibromyalgie se manifeste par une grande douleur. Vous avez mal partout à peu près tout le temps, ou pendant une période de crise. Ensuite, elle se manifeste par une fatigue très importante. Le sommeil aussi n’est pas réparateur. On n’arrive pas à dormir ou à s’endormir. On se réveille souvent dans la nuit. On est autant fatigué au coucher qu’au réveil.

Ce sont les trois grands symptômes principaux de la fibromyalgie. Pour qu’un médecin puisse faire l’examen des 18 points, il faut qu’on lui parle de ces symptômes pour qu’il comprenne que c’est peut-être de la fibromyalgie.

En plus de cela, on doit avoir au moins ces symptômes pendant trois mois. Ensuite, on pourra faire le diagnostic de la fibromyalgie avec les éléments que la médecine conventionnée dispose.

Aujourd’hui, la médecine conventionnée est à court avec la fibromyalgie, puisque cette maladie ne rentre pas dans leur case. Pour que la médecine conventionnée réussisse à diagnostiquer une maladie, celle-ci doit toujours avoir des signes biomédicaux, comme l’inflammation, l’infection microbienne,…

Malheureusement, la fibromyalgie n’a pas des signes biomédicaux. On ne voit pas d’anomalie détectable sur le plan biologique, radiologique et histologique. C’est pour cela que cette maladie a été, pendant très longtemps, une maladie imaginaire pour la médecine conventionnée. Elle dit aussi que c’était une maladie psychologique.

Maintenant, vu le nombre de personnes atteintes de la fibromyalgie, cela commence à se démocratiser. Les personnes vivaient d’une vraie errance médicale pendant très longtemps. Aujourd’hui, cela semble se réduire un peu plus. Même si c’est le cas, elle ne rentre toujours pas dans les cases de la médecine conventionnée. Ils ne savent pas comment la dresser ou la diagnostiquer.

On parle des médecins fibrosceptiques, parce qu’ils ne savent pas comment travailler là-dessus. C’est pour cette raison que la fibromyalgie n’est pas reconnue comme une Affection à Longue Durée (ALD). Elle n’est même pas considérée comme une maladie, mais comme un syndrome.

Pour diagnostiquer la fibromyalgie, la médecine conventionnée va faire un diagnostic par élimination. On élimine les autres maladies, en analysant les symptômes. Puisque ce ne sont pas d’autres maladies et qu’il n’y a aucun signe biomédical, cela veut dire que c’est de la fibromyalgie. On le confirme par l’examen des 18 points. Il faut qu’au moins 11 de ces 18 points présentent une douleur.

La médecine conventionnée a aussi ajouté deux tests pour la fibromyalgie qui permettraient de confirmer le diagnostic par élimination.

Le diagnostic peut être fait par plusieurs médecins différents

Il y a plusieurs personnes qui peuvent faire le diagnostic de la fibromyalgie.

– Un rhumatologue

C’est celui qui s’occupe des maladies au niveau des muscles et des os. Puisque les symptômes sont au niveau des muscles (à peu près au niveau des os), les rhumatologues sont bien placés pour diagnostiquer cette maladie.

– Le neurologue

C’est celui qui s’occupe de toutes les maladies liées au système nerveux. Il est aussi le plus au courant de cette maladie et apte à poser le diagnostic.

La médecine conventionnée dit officiellement qu’elle ne comprend rien à cette maladie. Cependant, elle donne des pistes pour expliquer le problème. Elle dit que la cause, c’est la surréaction du système nerveux d’un fibromyalgique.

Ce n’est pas du tout ce que je vérifie avec mes clients. Le système nerveux est un symptôme de la fibromyalgie. C’est normal que le système nerveux envoie une douleur importante à cause des muscles qui sont surchargés de toxines. À partir du moment où on draine toutes ces toxines vers les émonctoires (les portes de sortie du corps), le système nerveux n’envoie plus un message de douleur, car les muscles sont propres.

– Les médecins généralistes

Pas mal de médecins généralistes sont aussi au courant de cette maladie. Certains sont capables de poser un diagnostic.

Être diagnostiqué ne signifie pas ne plus être fibromyalgique

Aujourd’hui, quand on est fibromyalgique, on vit souvent une période d’errance médicale. Quand on a le diagnostic de notre maladie, c’est déjà assez intéressant. Mais la médecine conventionnée n’a aucun moyen pour travailler sur la cause de la fibromyalgie, car elle ne connaît pas la cause. Ils ne vont donner que des médicaments chimiques de synthèse pour essayer de soulager les symptômes. Cela peut être très intéressant, mais n’aide pas à se débarrasser de sa fibromyalgie.

Ensuite, ils vont aussi proposer aux fibromyalgiques de faire d’autres choses, comme de l’acupuncture, du sport, des cures thermales, etc. Mais on voit que tout cela ne permet que de soulager la douleur. Il vaut mieux quand même se concentrer sur la cause de la fibromyalgie pour réussir à se débarrasser de sa fibromyalgie.

Le fatalisme autour de la fibromyalgie vient de la médecine conventionnée. Mes clients, avant de venir chez moi, ne font que soulager leurs symptômes. En ne faisant que cela, on ne travaille pas sur la cause de notre fibromyalgie.

Se concentrer sur la cause de la fibromyalgie pour se débarrasser de sa fibromyalgie

Pour réussir à se débarrasser de sa fibromyalgie, il va falloir travailler sur les 2 causes de la fibromyalgie.

La cause principale de la fibromyalgie est que les cellules de nos tendons (les tendinocytes) et nos muscles (les myocytes) sont surchargées par un type de toxines, qu’on appelle « des acides ». Elles deviennent très sensibles, et on a une douleur diffuse dans les 18 points du corps.

Ces cellules sont encrassées des toxines, parce que le microbiote intestinal est de mauvaise qualité. Il faut savoir que le microbiote intestinal représente 80 % de notre immunité. Quand on parle du microbiote intestinal, on parle aussi du système immunitaire de premier niveau. Ce dernier a comme travail de filtrer ce qui peut rentrer ou non dans nos corps.

C’est comme les frontières d’un pays. Il y a des barrières, des soldats et des armes. Mais si le microbiote intestinal est de mauvaise qualité, les soldats sont peu nombreux, fatigués et n’ont pas d’armes suffisantes. Les frontières deviennent poreuses et tout le monde (les toxines) peut rentrer dans notre corps. Dans ce cas, le corps essaye de faire ce qu’il peut avec ce qu’il a : mettre les toxines au niveau des tendons et des muscles.

La deuxième cause est une insuffisance émonctorielle. Cela signifie que les portes de sortie des déchets du corps sont pratiquement ou quasiment fermées. Par conséquent, le corps n’arrive plus à sortir les déchets qui se trouvent à l’intérieur du corps.

On a plusieurs portes de sortie dans le corps : la peau (avec la transpiration), les poumons (avec l’air), les reins (avec l’urine) et les intestins (avec les selles). Les femmes en ont un cinquième : le vagin. Celui-ci permet de sortir tous les mois des toxines, avec les règles.

Si on regarde l’image d’un fibromyalgique, c’est comme s’il y avait une porte d’entrée grande ouverte, avec des portes de sortie totalement fermées. Donc, on est en train de remplir le corps des toxines.

En parlant du microbiote intestinal, on voit bien que la majorité des fibromyalgiques ont des problèmes au niveau des intestins. Ils font des maladies gastro-intestinales, comme la maladie Crohn, le côlon irritable, la constipation, la diarrhée. Ces maladies surviennent à cause du microbiote intestinal de mauvaise qualité.

Ce que nous devons faire pour nous débarrasser de la fibromyalgie

Pour se débarrasser de la fibromyalgie, il faut faire deux choses :

  • Travailler sur son microbiote intestinal. Cela permet aussi de refaire sa muqueuse intestinale pour avoir une frontière physique en bon état. L’objectif est de limiter le nombre de toxines qui doit rentrer dans notre corps.
  • Ouvrir tous les émonctoires qui existent dans le corps, plus particulièrement celles qui doivent sortir le type de déchets acides.

Au fur et à mesure du programme, nos symptômes diminuent. À la fin de ce travail, on n’est plus fibromyalgique.

Le cabinet EPIGENISE pour se débarrasser de sa fibromyalgie, satisfait ou remboursé

C’est exactement ce qu’on fait chez Epigenise. C’est un cabinet spécialisé sur toutes les maladies chroniques que la médecine conventionnée n’arrive pas à dresser.

On a plusieurs programmes basés sur une hygiène de vie (l’alimentation, le sport et la gestion du stress), y compris une pour la fibromyalgie. L’objectif de ce programme n’est pas simplement de soulager la douleur. Notre objectif est de vous permettre de vérifier que vous pouvez vous débarrasser de votre fibromyalgie.

Chez Epigenise, on dit plusieurs choses :

  • On connaît la cause de la fibromyalgie
  • On sait comment travailler sur cette cause
  • On vérifie avec nos clients qu’ils se sont débarrassés de sa fibromyalgie
  • On fournit une garantie sur l’ensemble de nos programmes : « satisfait ou remboursé »

Si vous suivez nos conseils pendant tout le programme de la fibromyalgie, et qu’à la fin, vous avez encore votre fibromyalgie, on vous rembourse. On fait cela, parce qu’on souhaite engager notre responsabilité.

Les maladies sont totalement incurables si on est juste en train de camoufler les symptômes. Par contre, si on travaille sur les causes de ces maladies, on réussit à régler le problème.

Actuellement, le taux de réussite sur tous nos programmes est à 100 %. Si vous voulez avoir des témoignages de nos clients, nous avons une page de témoignages sur notre site. On a aussi des avis sur Google.