fbpx

Les 18 points pour diagnostiquer la fibromyalgie sont des points qui se trouvent autour de la colonne vertébrale et au niveau des articulations. 

Visionnez l’épisode en vidéo :

Écoutez l’épisode en version Podcast :

Retranscription écrite de la vidéo (la qualité de la retranscription est sans doute moyenne car j’ai utilisé un logiciel de reconnaissance vocale) :

 

 

Hello les Fibromyalgiques !

Aujourd’hui, je réponds à une nouvelle question qu’on a envoyée à mon secrétariat :

« Quels sont les 18 points de la fibromyalgie ? »

C’est une question classique qu’on va essayer de répondre rapidement. Ensuite, je vais enchaîner sur les solutions pour s’en sortir.

Les 18 points de la fibromyalgie

Pour les 18 points de la fibromyalgie, je vais mettre un chemin sur mon article de blog si vous voulez vraiment les voir.

Aujourd’hui, la médecine conventionnée n’arrive pas à avoir des indicateurs pour matérialiser cette maladie, car celle-ci n’a aucun signe biomédical. Plus précisément, il n’y a pas d’anomalie biologique, radiologique ou histologique détectable quand on est fibromyalgique. C’est un problème pour la médecine conventionnée, puisque c’est la manière dont ils diagnostiquent une maladie. D’où la fibromyalgie est considérée comme un syndrome, mais pas une maladie. C’est aussi un problème pour les fibromyalgiques, parce qu’ils peuvent vivre une errance médicale pour poser le diagnostic du syndrome.

Cependant, ils ont réussi à définir qu’il y avait 18 points de douleurs quand on est fibromyalgique. En gros, ces points sont :

En face :

  • Au niveau du cou (deux points)
  • Au niveau de la clavicule (deux points)
  • À l’intérieur du cou (un point de chaque côté)
  • À l’intérieur des genoux (un point)

Derrière :

  • En haut de la nuque (deux points)
  • Au niveau des omoplates (deux points de chaque côté)
  • Au niveau du haut des fesses (deux points)
  • Au niveau du haut des cuisses (deux points, vers l’extérieur)

Ce sont les points les plus classiques pour poser le diagnostic du syndrome fibromyalgique.

18 points fibromyalgie

Crédit : PasseportSanté

Quand on est fibromyalgique, on a une douleur diffuse dans tout le corps, qui fait plus mal que d’autres. Cette douleur doit se trouver partout dans le corps. On doit aussi avoir ces symptômes de douleur au moins pendant trois mois. En plus de cela, il doit être accompagné de fatigue et d’un sommeil non réparateur.

Pour dire qu’on est fibromyalgique, il faut aussi avoir de douleur au moins sur 11 de ces points. Il y a des gens qui ont tous les symptômes de la fibromyalgie, mais ils ont moins de 11 points qui font mal. Par rapport ce qui est dit qu’on doit avoir au moins 11 points, cela pose un problème. Maintenant, ils ont amélioré le diagnostic.

En tant que naturopathe, je ne pose pas de diagnostic, je regarde les symptômes pour régler sa cause. Mais les médecins ont défini deux nouveaux tests pour réussir à diagnostiquer plus simplement la fibromyalgie.

La médecine conventionnée ne connaît pas la cause de la fibromyalgie

La question du départ sous-entend qu’on essaye de comprendre les symptômes de la fibromyalgie. C’est ce qu’on fait à chaque fois quand on a une maladie chronique : on se concentre sur les symptômes.

C’est important de comprendre ces symptômes. On le comprend déjà parce qu’on le vit au quotidien. Mais on vit quand même dans une situation très compliquée. On lit beaucoup de choses sur le sujet qui sont, malheureusement, toujours liées à la médecine conventionnée.

Aujourd’hui, la médecine conventionnée dit officiellement qu’elle ne connaît pas la cause de la fibromyalgie. Elle ne la comprend pas, et a du mal à diagnostiquer cette maladie. Elle ne comprend pas non plus comment on peut avoir autant de symptômes au niveau physique, mental et énergique sans qu’il y ait des signes biomédicaux qui puissent le prouver. Cette maladie pose un problème à la médecine conventionnée. Pourtant, les fibromyalgiques ont la même vision de leur maladie que celle de la médecine conventionnée.

De telle manière, les fibromyalgiques restent fibromyalgiques. Avec la méthode de la médecine conventionnée, on ne réussira jamais à se débarrasser de cette maladie. Elle est en train de camoufler les symptômes. Il va falloir qu’on travaille sur la cause de la fibromyalgie pour s’en sortir.

C’est exactement ce que je fais avec mes clients. Mon objectif, c’est de leur montrer qu’en quelques semaines ou mois, à l’aide d’un programme sur mesure pour cette personne, on va réussir à se débarrasser de la fibromyalgie. Petit à petit, les symptômes diminuent au cours du programme. On va sortir les toxines acides, récupérer une capacité émonctorielle et travailler sur son microbiote.

La médecine conventionnée est totalement perdue face à la fibromyalgie

Pour bien comprendre la fibromyalgie, il faut comprendre aussi la vision de la médecine conventionnée. Aujourd’hui, elle est totalement perdue face à la fibromyalgie. La médecine conventionnée a besoin des signes biomédicaux pour dire que la maladie existe. Elle a besoin d’avoir une localisation bien précise de la maladie. Ils vont travailler sur cette inflammation, en prenant des médicaments chimiques de synthèse pour la désenflammer.

Dans la majorité des cas, le diagnostic va se faire par élimination des autres maladies possibles, grâce aux symptômes qu’on fait. Prendre des conseils de la médecine conventionnée n’est peut-être pas la meilleure solution.

La médecine conventionnée ne peut proposer que des traitements contre les symptômes

Puisque la médecine conventionnée ne connaît pas la cause de la fibromyalgie, obligatoirement, elle va essayer de proposer des traitements contre les symptômes. Elle nous propose plusieurs types de médicaments, comme des anticonvulsivants, des antidépresseurs, des antalgiques, etc. Ces médicaments vont aider à calmer la douleur. Pourtant, ceux qui prennent des médicaments souffrent énormément. Ce sont juste une aide à court terme, bien que l’objectif est de se débarrasser totalement de cette maladie. À partir du moment où on travaille sur la cause de la fibromyalgie, on réussit à régler le problème.

Je ne suis pas contre la médecine conventionnée. Au contraire, je suis pour la médecine conventionnée, là où elle est très forte. De même pour la naturopathie.

Chez Epigenise, on est pour les médecines intégratives. Certaines médecines sont intéressantes en prévention, certaines d’autres pour les maladies chroniques et d’autres sont très intéressantes pour les grandes douleurs, la dégénérescence et l’urgence. Si on réussit à créer un système de santé qui travaille ensemble, on aura une santé de très bonne qualité.

Aujourd’hui, 99 % des Français ne s’adressent qu’à la médecine conventionnée. Encore plus pour les maladies chroniques. C’est normal que les gens restent avec leurs maladies chroniques.

La médecine conventionnée ne peut alors proposer que des traitements contre les symptômes

On reste fibromyalgique toute notre vie, parce qu’on est toujours en train de réduire simplement nos douleurs. Quand on a la même vision que la médecine conventionnée, on réfléchit comme eux face à notre problème. On essaye de trouver une solution rapidement, parce qu’on souffre. Je peux comprendre, car j’ai vécu le même cas avec d’autres types de maladies.

Sur mon blog, j’essaie de faire réfléchir les gens. C’est normal de rester fibromyalgique, si on est en train de camoufler ces symptômes.

La médecine conventionnée ne peut alors proposer que des traitements contre les symptômes

J’ai déjà fait un épisode complet sur les deux causes de la fibromyalgie. Je vous invite à le voir pour plus d’informations. En gros, il y a une surcharge de toxine à deux niveaux : au niveau des cellules musculaires (les myocytes) et au niveau des cellules tendineuses (les tendinocytes). C’est pourquoi les 18 points sont des points des tendons et des muscles. Ils vont se placer à ces endroits, et entraînent à leur tour des douleurs, des fatigues. C’est comme si on avait des micro-cailloux qui se trouvent dans ces cellules. Il est d’une importance capitale de réussir à les faire sortir du corps.

Les fibromyalgiques répondent à deux critères. Le système immunitaire de premier niveau ne fait plus ce qu’il devrait faire. Il n’arrive plus à filtrer ce qui peut rentrer ou non à l’intérieur du corps. Ce système est composé de la peau, des muqueuses, d’armes chimiques qui se trouvent sur cette peau (le mucus, l’acidité de la peau). Mais il est essentiellement composé du microbiote intestinal. Ce microbiote représente 80 % de notre immunité. Il est important de travailler sur son microbiote pour récupérer sa capacité à pouvoir filtrer ce qui peut rentrer ou non dans le corps. Aujourd’hui, les toxines (les acides) rentrent dans notre corps sous une forme inappropriée.

La deuxième cause est d’avoir une insuffisance émonctorielle. En bref, un émonctoire est la porte de sortie des déchets du corps. Les quatre émonctoires principaux sont :

– La peau (avec les glandes sudoripares et les glandes sébacées)

– Les poumons (avec l’air)

– Les reins (avec l’urine)

– Les intestins (avec les selles)

Il y a aussi un émonctoire spécialement pour les femmes : le vagin. Tous les mois, les déchets sortent avec les règles. Il y a aussi les pertes blanches.

Il est important de travailler sur les émonctoires pour récupérer sa capacité. On devrait avoir une porte d’entrée grande ouverte. Par contre, on a des portes de sortie fermées. On emmagasine des toxines. Puisque le corps ne sait pas où les mettre, il les envoie dans les muscles et les tendons.

En résumé, si on veut se débarrasser de la fibromyalgie, il faut renforcer son microbiote intestinal pour avoir un système immunitaire de premier niveau de qualité. Il faut aussi ouvrir les portes de sortie pour que les déchets réussissent à sortir rapidement.

La médecine conventionnée ne peut alors proposer que des traitements contre les symptômes

C’est exactement ce qu’on fait chez Epigenise. C’est un cabinet que j’ai créé pour s’occuper de toutes les maladies chroniques inguérissables pour la médecine conventionnée. Pour la naturopathie, ils sont guérissables. Si on comprend les causes de notre maladie et on y travaille, les symptômes disparaissent. Je pense qu’on est le seul cabinet au monde qui :

  • Connaît la cause de la fibromyalgie
  • Sait ce qu’il faut faire pour travailler sur cette cause
  • Engage sa responsabilité quant aux résultats qu’on obtient avec nos clients

Si nos clients fibromyalgiques suivent nos conseils pendant toute la durée du programme et qu’ils ont encore la fibromyalgie à la fin du programme, on les rembourse. Quand on est professionnel et qu’on comprend son métier, on devrait s’engager aux résultats qu’on peut obtenir avec ses clients. C’est exactement ce qu’on fait avec tous nos programmes.

Aujourd’hui, notre taux de réussite est à 100% sur l’ensemble des programmes. Je fais cela, parce que j’avais aussi des maladies chroniques. J’ai suivi à la lettre toute la médecine conventionnée pendant 18 ans. À un moment, je me suis dit qu’il fallait travailler sur la cause. J’ai appris et testé. Aujourd’hui, je suis devenu naturopathe. J’ai réussi à vérifier que les maladies incurables ne les sont pas pour la naturopathie.

J’ai créé mon cabinet spécialisé pour toutes ces maladies chroniques. Je veux montrer à tout le monde qu’on réussit à changer une situation de santé en quelques semaines ou quelques mois, en travaillant sur la cause.