fbpx

Il existe plusieurs traitements pour la fibromyalgie. Ces traitements sont essentiellement symptomatiques comme les médicaments chimiques, la kinésithérapie, l’hydrothérapie, le sport, etc. Pourtant la seule façon de se débarrasser de sa fibromyalgie est de traiter les deux causes de la fibromyalgie.

Visionnez l’épisode en vidéo :

Écoutez l’épisode en version Podcast :

Retranscription écrite de la vidéo (la qualité de la retranscription est sans doute moyenne car j’ai utilisé un logiciel de reconnaissance vocale) :

 

Hello les Fibromyalgiques !

Aujourd’hui, je vais répondre à une question qu’on a envoyé à mon secrétariat :

« Quel traitement je peux utiliser contre la fibromyalgie ? »

Pour répondre à cette question, on va partir de la vision de la médecine conventionnée, puisque c’est la vision classique de la fibromyalgie aujourd’hui. C’est aussi la médecine la plus utilisée en France. Ensuite, j’enchainerais sur les résultats qu’on obtient avec ces traitements. À la fin, je vais expliquer ma vision de la fibromyalgie, les traitements que je mets en place avec mes clients, et les résultats que j’obtiens.

La vision de la fibromyalgie par la médecine conventionnée

Aujourd’hui, la fibromyalgie est un grand problème pour la médecine conventionnée. Elle n’arrive pas à trouver des signes biomédicaux pour dire que cette maladie existe. C’est pour cette raison que la médecine conventionnelle a dit que cette maladie était une maladie de bonne femme, car la majorité des personnes qui sont atteintes de fibromyalgie sont des femmes.

On dit aussi que c’est une maladie imaginaire, car physiquement, on ne trouve aucun indicateur, aucun signe biomédical qui indique un dysfonctionnement dans le corps. Pourtant, il est complètement impossible de dire que cette maladie n’existe pas, puisqu’on sait aujourd’hui qu’à peu près de 2 % de la population est atteint de cette maladie. On voit bien que les gens qui ont cette maladie souffrent énormément. Je pense qu’il y a quand même de moins en moins de médecins sceptiques à cette maladie.

Vu que la médecine pensionnée est une médecine matérialiste, elle a besoin de voir des signes biomédicaux pour poser un diagnostic sur ces signes. Sinon, elle ne peut pas donner un traitement local. Puisqu’ils n’arrivent pas à déterminer les signes médicaux, ils ne peuvent pas diagnostiquer la fibromyalgie. C’est pour cette raison qu’aujourd’hui, la fibromyalgie est vue comme un syndrome, pas comme une maladie.

Je pense que la médecine conventionnée va devoir sans doute évoluer, parce qu’il commence à avoir énormément de maladies chroniques. Comme la fibromyalgie a une absence de toute anomalie biologique, radiologique ou histologique complètement détectable, ils sont incapables de définir une anomalie dans le corps. Ce pour cette raison que la majorité des fibromyalgiques vivent un enfer au quotidien, à cause de la douleur, de la fatigue, etc. Mais ils vivent un enfer aussi par cette errance médicale. Il y a des personnes qui peuvent passer une ou trois années d’errance médicale, avec des symptômes qui sont vraiment très douloureux.

C’est souvent un rhumatologue ou un neurologue qui va réussir à poser un diagnostic. Ce sera un diagnostic par élimination.

En résumé, on voit bien déjà que la fibromyalgie est un vrai gros problème pour la médecine conventionnée. Je ne suis pas du tout contre la médecine conventionnelle. En tant que naturopathe, je dis que le futur de la médecine, c’est la médecine intégrative. La médecine conventionnée et la naturopathie travailleraient ensemble, et chacun travaillerait là où il est fort. La médecine conventionnelle est très intéressante dans les maladies dégénératives, dans les grandes douleurs, dans la dégénérescence. Par contre, la naturopathie est bien meilleure dans toutes les maladies chroniques, et dans toute la prévention de santé.

La médecine conventionnée ne connaît pas la cause de la fibromyalgie

De plus, la médecine conventionnée ne connaît pas la cause de la fibromyalgie, et c’est très important de bien comprendre cela. Si on s’adresse à quelqu’un qui ne connaît pas la cause de notre problème, on ne va pas réussir à travailler sur la cause de nos problèmes. Au pire, celui-ci va sans doute s’envenimer.

En vérité, quand on a un problème, on a deux solutions : soit on prend ce problème et on le cache sous le tapis, soit on règle le problème. De mon côté, mon travail est de travailler sur la cause, non sur les symptômes. À partir du moment où on travaille sur la cause, on se débarrasse de sa fibromyalgie.

La médecine conventionnée ne peut alors proposer que des traitements contre les symptômes

Malgré tout, la médecine conventionnée va quand même proposer des traitements. Elle dispose de trois traitements généraux : les médicaments chimiques de synthèse, la chirurgie et la radiation. À court terme, cela peut être très intéressant d’utiliser ces médicaments chimiques de synthèse, parce que ceux-ci sont une béquille d’aide pour supporter les symptômes de la fibromyalgie. On peut utiliser des anticonvulsivants, des antidépresseurs, des antalgiques.

Cependant, ces médicaments ne suppriment pas tous les symptômes de la fibromyalgie. Cela va calmer la douleur, mais cela ne va jamais travailler sur la cause de notre fibromyalgie.

C’est pour cette raison que les fibromyalgiques restent fibromyalgiques

Quand on écoute tout ce qui se dit autour de la fibromyalgie, il est impossible de s’en débarrasser. C’est une maladie où il y a une fatalité autour de soi. On va juste essayer de réduire la douleur avec des médicaments, faire quelques exercices et essayer de s’économiser.

C’est pour cette raison que j’ai monté ce cabinet qui s’appelle « Epigenise ». C’est un cabinet spécialisé à 100 % sur les maladies qu’on dit « incurables ». En quelques mois, en fonction de la maladie qu’on adresse, on vérifie que nos clients n’ont plus leur maladie incurable. En quelques semaines, les allergiques n’ont plus leur allergie. Les personnes qui ont des maladies de peau, comme l’eczéma et le psoriasis, n’ont plus leur maladie de peau. Les fibromyalgiques n’ont plus leur fibromyalgie.

Souvent, ces personnes qui nous parlent de ces maladies ne connaissent pas officiellement la cause de ces maladies. C’est peut-être inguérissable pour la médecine conventionnée. Par contre, ce n’est pas inguérissable pour tout le monde. Je veux que tous les fibromyalgiques puissent le vérifier. Quand on met le corps dans une bonne situation, il réussit à faire ce qu’il doit faire : la santé.

La fibromyalgie est une maladie de pays industrialisés

La fibromyalgie, c’est une maladie des pays industrialisés. Si on regarde le taux de pourcentage de la fibromyalgie dans les pays industrialisés, on est toujours à peu près entre 2 et 5 %, avec une croissance. Par contre, le taux de fibromyalgie dans les pays industrialisés est pratiquement nul. La fibromyalgie, c’est une maladie moderne. Logiquement, en modifiant la cause qui a créé la fibromyalgie, le corps va arrêter de faire les symptômes.

À partir du moment où on règle la cause, il n’y a plus de fibromyalgie. C’est pareil pour toutes les maladies chroniques.

La génétique n’a rien à voir avec la fibromyalgie, mais plutôt avec l’épigénétique

On nous dit aussi que la fibromyalgie, c’est génétique. Je ne vais pas argumenter plus longtemps sur cette affirmation. Mais aujourd’hui, tout le monde peut vérifier que la génétique n’a rien, et l’épigénétique est tout. On a appris cela à travers le projet « Génome Humain », le plus grand projet mené il y a 30 ans sur la génétique.

On sait que nos gènes, qui sont marqués dans le marbre, ne représentent que 5 % de notre génétique. Ces gènes sont des gènes physiques, comme la couleur des yeux, de la peau, des cheveux. D’autre côté, 95 % de nos gènes sont activables et désactivables, en fonction de notre hygiène de vie. C’est exactement ce qu’il faut faire quand on fait une fibromyalgie. Mais comme toute maladie chronique, il va falloir activer ou désactiver ces gènes, en fonction de notre hygiène de vie.

C’est exactement l’objectif d’Epigenise : travailler sur l’alimentation, le sport et la gestion du stress. C’est la base de l’hygiène de vie, et l’épigénétique nous confirme ce que dit la naturopathie depuis des dizaines d’années.

Pour se débarrasser de la fibromyalgie, il faut s’occuper de la cause de la fibromyalgie

Pour se débarrasser de la fibromyalgie, il faut s’occuper de la cause de la fibromyalgie. C’est très intéressant d’utiliser la médecine conventionnée à court terme. Par contre, en parallèle, il va falloir travailler avec un professionnel qui connaît la cause de la fibromyalgie.

Pour faire court, la fibromyalgie est due à l’encrassement de deux types de cellules dans notre corps. Ces cellules sont les cellules musculaires (les myocytes) et les cellules tendineuses (des tendinocytes). Ces cellules sont surchargées en toxines sous forme d’acides. C’est la raison pour laquelle ces endroits présentent des douleurs.

Normalement, ces déchets ne devraient pas se trouver à ces endroits. Il y a deux raisons pour lesquelles ces déchets s’y trouvent. Quand on fait la fibromyalgie, on répond à deux critères.

Première cause : un système immunitaire de premier niveau en immunodéficience

La première cause de la fibromyalgie, c’est d’avoir un système immunitaire de premier niveau en immunodéficience. Cela veut dire qu’il n’arrive plus à faire son travail : filtrer ce qui peut rentrer ou non dans le corps. La plus grande partie du système militaire de premier niveau, c’est le microbiote intestinal. On voit bien que beaucoup de fibromyalgiques ont des problèmes au niveau des intestins. C’est très important de travailler sur cette première cause : renforcer son microbiote intestinal.

Deuxième cause : insuffisance émonctorielle

Le deuxième critère pour faire de la fibromyalgie, c’est qu’on a une insuffisance émonctorielle. Les émonctoires, ce sont les portes de sortie du corps. Dans le corps, on a des déchets (déchets exogènes et endogènes). Ce sont les déchets qui viennent de l’extérieur et de notre organisme. Le corps humain, c’est comme une ville. Il a besoin d’avoir un système de gestion des déchets.

Si nos émonctoires ne fonctionnent plus, on peut faire de la fibromyalgie. Nous avons quatre différents principaux émonctoires. Le premier, c’est la peau (avec la transpiration), les poumons (avec l’air), les reins (avec l’urine), les intestins (avec les selles). Les femmes disposent d’un émonctoire de plus : le vagin (avec les règles et des pertes blanches).

En résumé, le travail consiste à redonner au microbiote intestinal sa capacité, et aider les émonctoires à réussir à récupérer sa capacité émonctorielle adéquate.

Les traitements contre la cause de la fibromyalgie

Les traitements vont être en relation directe avec les deux causes que je vous ai présenté. C’est de récupérer un système immunitaire de premier niveau qui refait son travail. Bien sûr, les probiotiques et les prébiotiques ne suffisent pas du tout. Ce n’est pas avec cela qu’on va renforcer notre microbiote.

Ensuite, il faut travailler sur notre insuffisance émonctorielle. Si on ne s’occupe que de notre microbiote intestinal, on ne va pas réussir à ouvrir les portes de sortie, et les déchets vont rester dans le corps. Donc, c’est très important de fermer la porte d’entrée et d’ouvrir la porte de sortie. On va travailler sur la peau pour que celui-ci récupère sa capacité émonctorielle. Aujourd’hui, peu de femmes transpirent beaucoup. Les hommes transpirent beaucoup plus que les femmes. C’est une maladie qui touche beaucoup les femmes. Souvent, les hommes qui font de la fibromyalgie transpirent peu.

On va travailler aussi sur les poumons pour qu’ils récupèrent leur capacité à sortir les déchets. On va travailler sur les reins et les intestins.

En faisant tout cela, on peut vérifier qu’on n’a plus le syndrome fibromyalgique, puisqu’on a travaillé sur la cause du problème.

Le cabinet EPIGENISE pour se débarrasser de la fibromyalgie, satisfait ou remboursé

C’est exactement ce qu’on fait chez Epigenise, le cabinet naturopathie que j’ai créé. Après tous mes problèmes de maladies chroniques, je suis devenu naturopathe.

Ce cabinet est spécialisé sur l’accompagnement de toutes les maladies incurables. On a une proposition de valeur assez forte. On connaît la cause de la fibromyalgie. On sait aussi ce qu’il faut faire pour régler la cause de la fibromyalgie.

On engage notre responsabilité quant aux résultats qu’on va avoir avec nos clients. Nous proposons à nos clients plusieurs programmes (actuellement 3 programmes). Dans le futur, on va en avoir beaucoup plus. On a déjà fait nos preuves sur les trois programmes. Aujourd’hui, le résultat sur la fibromyalgie est pareil que celui sur l’allergie et sur la maladie de peau. La fibromyalgie n’est pas incurable. C’est incurable, si on ne fait que camoufler les symptômes. Non, si on travaille sur la cause de notre fibromyalgie.

En quelques mois, les fibromyalgiques peuvent vérifier que les symptômes vont diminuer, jusqu’au moment où on aura réussi à purger tous ces acides qui se trouvent au niveau des myocytes et des tendinocytes.

On a une proposition de garantie qui est assez importante chez Epigenise : on engage notre responsabilité quant aux résultats de nos clients. On fait cela, parce que j’ai vécu un enfer quand j’avais une maladie chronique. J’ai vu tous les spécialistes de la terre pour mes différents problèmes. À chaque fois, ces spécialistes me disaient qu’avec eux, j’allais m’en sortir. Au contraire, cela ne fonctionnait pas. Pourtant, personne ne m’a remboursé. Quand j’ai monté Epigenise, je vais engager ma responsabilité quant aux résultats que je peux offrir à mes clients. Quand on est professionnel et qu’on sait ce qu’on fait, on devrait pouvoir engager notre responsabilité.

Si cela vous intéresse, j’ai mis des témoignages de mes clients sur mon site.