fbpx

La cause de la fibromyalgie est double : un microbiote intestinal en mauvais état et une insuffisance émonctorielle. Pour se débarraser de la fibromyalgie, il est important de mettre ses efforts à renforcer son microbiote intestinal et améliorer son insuffisance émonctorielle.

Visionnez l’épisode en vidéo :

Écoutez l’épisode en version Podcast :

Retranscription écrite de la vidéo (la qualité de la retranscription est sans doute moyenne car j’ai utilisé un logiciel de reconnaissance vocale) :

 

Hello les Fibromyalgiques !

Aujourd’hui, je vais répondre à une question qu’on a envoyé à mon secrétariat :

« Quelle est la cause de la fibromyalgie ? »

Dans cet épisode, je vais répondre à cette question pour que tout le monde en bénéficie de ma réponse. Je vais présenter aussi d’autres choses, comme les symptômes, pour bien comprendre cette maladie. On va voir ce que la médecine conventionnée en pense, comment elle accompagne les fibromyalgiques, quels sont les résultats. Ensuite, on va voir la raison pour laquelle les gens restent fibromyalgiques.

À la fin, je vais donner ma vision de la fibromyalgie, et présenter le programme que j’ai mis en place avec mes clients dans mon cabinet Epigenise.

Les symptômes principaux de la fibromyalgie

Il y a trois symptômes principaux pour la fibromyalgie :

1- La douleur

Ce sont des douleurs diffusées à la base des muscles et des tendons. Il y a 18 points principaux sur le corps, où la majorité des fibromyalgiques vont réagir. Pour diagnostiquer une fibromyalgie, il faut qu’au moins 11 de ces 18 points réagissent, et que la douleur soit dans tout le corps, mais pas simplement dans une partie. Il faut que la douleur soit présente aussi depuis au moins trois mois. Cette douleur peut être continue ou se présente sous forme de crise, ou les deux à la fois.

2- La fatigue

Même après avoir dormi, on est extrêmement fatigué. Le moindre effort nous demande beaucoup d’énergie.

3- Le sommeil

Avec la fibromyalgie, le sommeil n’est pas réparateur. On va avoir du mal à s’endormir. On peut se réveiller très régulièrement pendant la nuit.

Avec ces trois symptômes, on rentre dans un cercle vicieux. Si on ne dort pas, on est fatigué. Plus on est fatigué, plus la douleur devient insupportable. Si on ne travaille pas sur la cause de notre problème, on va vivre un enfer toute notre vie.

Les symptômes secondaires de la fibromyalgie

Ce sont :

  • Des maux de tête
  • Des migraines
  • Difficulté à se concentrer
  • Des règles douloureuses
  • Irritabilité
  • Problèmes de mémoire
  • Une raideur matinale
  • Troubles gastro-intestinaux (diarrhée, syndrome du côlon irritable, maladie de Crohn, constipation, etc.)
  • Dysfonctionnement de la vessie
  • Des picotements ou engourdissements des mains et des pieds
  • Sensibilité à la température
  • Sensibilité excessive aux bruits, à la chaleur, à la lumière et aux odeurs
  • Anxiété, dépression

Quand on est fibromyalgique, on peut faire d’autres maladies, parce que la cause de la fibromyalgie peut entraîner d’autres types de maladies.

La vision de la fibromyalgie par la médecine conventionnée

Partons de la vision de la médecine conventionnée parce que c’est la vision de tout le monde. Aujourd’hui, la santé est caractérisée par la médecine conventionnée, même si elle ne comprend rien à la fibromyalgie. Elle n’arrive pas à la diagnostiquer, car elle n’est pas armée pour cette maladie. Mes clients ont la même vision de la fibromyalgie. C’est embêtant, parce que cette vision a un impact direct sur la façon dont on le traite. Si on dit qu’on ne peut rien faire, c’est normal de rester fibromyalgique. On est simplement en train de camoufler les symptômes, pas en train de travailler sur les causes de notre fibromyalgie.

La médecine conventionnée n’a aucun signe biomédical pour lui permettre de diagnostiquer réellement la fibromyalgie. Pourtant, elle a besoin des signes biomédicaux pour vérifier qu’on fait de la fibromyalgie. La fibromyalgie n’émet pas de signes biomédicaux. C’est un problème pour la médecine conventionnée, ainsi que les fibromyalgiques. À cause de cela, ils vivent une errance médicale pour réussir à poser le diagnostic du syndrome fibromyalgique.

On voit bien qu’il y a une absence de toute anomalie dans la fibromyalgie : anomalie biologique, radiologique et histologique. On ne peut pas détecter une anomalie sur tous les plans. C’est problématique pour la médecine conventionnée, car elle a besoin de tout cela pour confirmer une maladie. Dans la majorité du temps, le diagnostic est fait par élimination. Ils vont définir que la personne est fibromyalgique, parce qu’elle n’a pas d’autres maladies.

La fibromyalgie n’est pas une maladie rare. Aujourd’hui, 2 à 5 % de la population est fibromyalgique. Dans la majorité des cas, les médecins acceptent que les gens soient fibromyalgiques, même s’ils ne peuvent pas le vérifier. Mais pendant très longtemps, puisque la médecine ne pouvait rien vérifier, il disait que c’était une maladie imaginaire. Maintenant, comme cette maladie a pris de l’ampleur, et que les gens ont tous les mêmes symptômes, ils étaient obligés d’accepter le fait que cette maladie existe.

Bien que ce soit une maladie reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé depuis 1992, il y a encore des médecins « fibrosceptiques » qui disent que c’est une maladie qui se trouve dans la tête.

Si on est toujours en train de prendre des conseils de la médecine conventionnée, alors qu’elle ne comprend rien à cette maladie, c’est déjà un problème. Je ne suis pas contre la médecine conventionnée. Par contre, il va falloir aussi ouvrir sa boîte à outils pour en avoir plus. On ne réussira pas à régler la cause de notre fibromyalgie avec la médecine conventionnée.

La médecine conventionnée ne connaît pas la cause de la fibromyalgie

La médecine conventionnée ne comprend pas cette maladie. De plus, elle dit officiellement qu’elle ne connaît pas sa cause. Elle ne donne que des hypothèses sans preuve. C’est pour cela qu’elle l’appelle « le syndrome fibromyalgique ».

Donc, c’est important de comprendre que si on n’utilise que la médecine conventionnée pour essayer de se débarrasser de sa fibromyalgie, on continue à l’être. Le problème reste si on ne travaille pas sur la cause.

La médecine conventionnée ne peut proposer que des traitements contre les symptômes

La médecine conventionnée va nous proposer des traitements contre les symptômes, comme les médicaments chimiques de synthèse (antalgiques, anticonvulsivants, antidépresseurs). C’est pour calmer la douleur. C’est très intéressant à court terme. Par contre, si on l’utilise sur le long terme pour se débarrasser de notre fibromyalgie, cela ne marche pas. Il va falloir mettre en parallèle un travail sur la cause de la fibromyalgie. En faisant cela, on voit que nos symptômes diminuent ou disparaissent. C’est ce qu’on fait avec nos clients chez Epigenise.

C’est pour cette raison que les fibromyalgiques restent fibromyalgiques

En camouflant les symptômes, les gens restent fibromyalgiques. À un moment, on doit se demander la cause de la fibromyalgie. Je suis très content qu’on m’ait posé cette question.

Ce fatalisme autour de la fibromyalgie ne devrait pas exister. Il est vrai qu’on reste fibromyalgique toute la vie, si on ne fait qu’essayer de camoufler la douleur. C’est pareil avec toutes les maladies chroniques. Si on ne travaille pas sur la cause, on ne pourra jamais se débarrasser de cette maladie, y compris la fibromyalgie.

La génétique n’a rien à voir avec la fibromyalgie, mais plutôt avec l’épigénétique

Souvent, on dit que c’est génétique. Cependant, cela fait 30 ans qu’on sait que la génétique n’est rien, et l’épigénétique est tout. On a découvert l’épigénétisme, qui explique en partie la fibromyalgie. Seulement 5 % de nos gènes sont marqués dans le marbre, et qui sont activés toute notre vie. Ce sont des caractères physiques, comme la couleur des yeux, de la peau et des cheveux, etc.

On a découvert aussi que 95 % de nos gènes sont activable et désactivable tout le long de notre vie, grâce à notre hygiène de vie. C’est exactement ce qu’on fait chez Epigenise. On fait un accompagnement sur l’hygiène de vie de nos clients, pour qu’ils puissent vérifier que les symptômes peuvent disparaître. La base de l’hygiène de vie est l’alimentation, le sport et la gestion du stress. Après, on va pouvoir utiliser d’autres outils, comme les plantes, etc.

La fibromyalgie est une maladie de pays industrialisés

La fibromyalgie est une maladie des pays industrialisés. Dans certaines parties du monde, cette maladie n’existe pas. Autrement dit, la société industrialisée fait certaines choses qui obligent le corps à provoquer des symptômes fibromyalgiques. Il va falloir qu’on arrête ces choses pour que le corps ne fasse pas de fibromyalgie.

Pour se débarrasser de la fibromyalgie, il faut s’occuper de la cause de la fibromyalgie

On a la fibromyalgie lorsque deux types de cellules sont surchargées de toxines (des acides). Ce sont les cellules musculaires (les myocytes) et les cellules tendineuses (les tendinocytes). On voit que tous les 18 points douloureux sont des points de muscles et de tendons. Ces muscles et ces tendons sont totalement surchargés de toxines, qui ne devraient pas s’y trouver.

1- Le système immunitaire ne fait plus son travail

Ces toxines s’y trouvent pour deux raisons. Premièrement, notre système immunitaire de premier niveau n’arrive plus à faire son travail. Il laisse entrer les toxines dans le sang.

Le système immunitaire de premier niveau est composé de trois éléments. Le premier élément est la peau et les muqueuses. Ce sont des barrières physiques qui empêchent les agents pathogènes de rentrer dans notre corps. Sur cette barrière physique se trouvent les armes chimiques : l’acidité de la peau et le mucus des muqueuses. Ensuite, une énorme partie de ce système immunitaire de premier niveau est composée par le microbiote intestinal. Le premier niveau représente 80 % de notre immunité, et le microbiote intestinal représente une très grande partie de ce système.

Quand on est fibromyalgique, nos intestins sont poreux. C’est comme si on a des trous sur notre frontière, où les molécules indésirables peuvent y passer. Donc, les déchets se baladent dans notre corps. Par conséquent, ce dernier va dans les tendons et les muscles.

2- L’insuffisance émonctorielle

La deuxième cause de la fibromyalgie est d’avoir une insuffisance émonctorielle. Un émonctoire est une porte de sortie des déchets exogènes (de l’extérieur) et des déchets endogènes (créés par notre corps). Il va falloir qu’on les sorte.

On a quatre grands émonctoires principaux :

  • La peau, avec les glandes sébacées et les glandes sudoripares (pour la transpiration)
  • Les poumons avec l’air
  • Les reins avec l’urine
  • Les intestins avec les selles.

Ensuite, le vagin est le cinquième émonctoire des femmes. Des toxines y sortent tous les mois lors des règles.

Les émonctoires des fibromyalgiques n’arrivent plus à faire sortir la quantité de déchets qui se trouvent dans le corps. De ce fait, le corps emmagasine les toxines à certains endroits, et cela engendre des douleurs. Les toxines des fibromyalgiques sont des acides, tandis que pour d’autres maladies, cela peut être des colles.

Ces acides sortent par différentes voies, parce qu’il y a des émonctoires plus spécialisés que d’autres. Par exemple, si on veut faire sortir ces acides, il va falloir réussir à récupérer la capacité de la peau et des reins à sortir les acides.

Les traitements contre la cause de la fibromyalgie

Maintenant, il est important de comprendre comment réussir à travailler sur la cause de la fibromyalgie. Il va falloir récupérer la capacité du système immunitaire de premier niveau à filtrer ce qui peut entrer ou non dans notre corps. On fait cela, en nettoyant les intestins et en renforçant notre microbiote intestinal. Ensuite, il va falloir ouvrir les émonctoires pour que les déchets sortent.

Pour se débarrasser de la fibromyalgie, il faut s’occuper de la cause de la fibromyalgie

C’est exactement ce qu’on fait dans mon cabinet « Epigenise ». C’est un cabinet de naturopathie qui s’adresse à toutes les maladies chroniques qu’on dit « incurables ».

Premièrement, nous savons la cause de ces maladies chroniques. Deuxièmement, nous savons comment régler la cause. Troisièmement, nos programmes sont « satisfaits ou remboursés ». On engage notre responsabilité quant aux résultats que nos clients peuvent avoir, s’ils suivent nos conseils.

Pour le cas de la fibromyalgie, si vous suivez nos conseils pendant la durée du programme, et que vous avez encore votre fibromyalgie à la fin du programme, on vous rembourse. Aujourd’hui, les professionnels devraient engager leur responsabilité sur les résultats.

J’avais beaucoup de maladies chroniques. J’ai vécu une grande errance médicale, des choses similaires à toutes les maladies chroniques, comme la fibromyalgie. J’ai vu énormément de spécialistes. Cela m’a aidé à réfléchir sur ce que je voulais mettre dans mon cabinet.

Je sais que les maladies chroniques ne sont pas si incurables qu’on le pense. J’en ai pu faire l’expérience tout seul, et quotidiennement avec mes clients. On fait des programmes sur chacune des maladies que la médecine conventionnée n’arrive pas à dresser. Elle travaille avec les symptômes, nous travaillons sur la cause pour régler le problème.

Aujourd’hui, notre taux de réussite est de 100 % sur tous nos programmes. J’espère qu’on va garder ce taux de réussite.