fbpx

Une allergie ne passe pas car elle ne tombe pas du ciel. Elle ne repart pas non plus par magie. L’allergie est un signal qui dit que quelque chose ne va pas dans le corps. Les allergies ne passent pas car on ne s’occupe que des symptômes des allergies sans travailler sur les deux causes des allergies. Il est donc normal que la situation reste ce qu’elle est dans cette situation.

MONSIEUR-ALLERGIES.COM est maintenant EPIGENISE.COM

Visionnez l’épisode en vidéo :

Écoutez l’épisode en version Podcast :

Retranscription écrite de la vidéo (la qualité de la retranscription est sans doute moyenne car j’ai utilisé un logiciel de reconnaissance vocale) :

 

Hello les Allergiques !

C’est Epigenise. Aujourd’hui, je vais répondre à une question que j’ai reçue :

« Pourquoi mon allergie ne passe pas ? »

Je me suis posé aussi cette question pendant très longtemps, bien que j’aie fait tous les efforts pour essayer de réduire mes allergies. Puis, c’est une question posée par la plupart des allergiques. La majorité de mes clients a déjà passé plusieurs années avec ses allergologues, en ne comprenant pas pourquoi ses allergies ne passent pas.

Dans cet épisode, je vais vous expliquer la raison pour laquelle les allergiques restent toujours allergiques toute leur vie. Je vais vous en parler aussi ce qu’on peut faire pour réduire totalement ses allergies.

Si cela vous intéresse, vous pouvez aussi visitez l’épisode qui explique pourquoi les allergiques restent allergiques.

L’allergie ne passe pas, car on ne traite que les symptômes

Malgré tous mes efforts pour suivre la médecine conventionnée pendant 18 ans, je suis resté allergique. Maintenant, je n’ai plus d’allergies.

En fait, l’allergie ne passe pas, parce qu’aujourd’hui, on ne fait que traiter les symptômes. Bien que nous suivions les conseils et traitements proposés par les meilleurs professeurs et allergologues, les allergies ne seront jamais réglées si on travaille uniquement sur les symptômes.

La médecine conventionnée ne propose que des traitements symptomatiques. Ces traitements sont :

1- L’éviction

C’est le fait d’éviter notre allergène pour ne pas avoir de réaction allergique. On n’est pas du tout en train de travailler sur le terrain allergique, on essaye d’éviter l’allergène. Le fait de ne pas se mettre en contact avec notre allergène ne signifie pas qu’on ne sera plus allergique. Au prochain contact, on réagit à nouveau.

2- Les médicaments chimiques de synthèse

Ces médicaments servent à travailler sur les symptômes de nos allergies. Chaque médicament qu’on nous donne travaille sur les symptômes qui apparaissent.

3- La désensibilisation

Selon la médecine conventionnée, la réaction allergique vient du dysfonctionnement du système immunitaire. Par la suite, la désensibilisation consiste à mettre en contact notre corps à ses allergènes d’une manière très régulière pour se faire réhabituer le corps à ses allergènes.

J’ai déjà fait 15 ans de désensibilisation, que ce soit par piqûre ou par goutte sous la langue, mais je n’ai jamais eu de bénéfice. Cela fait quelque temps que la Haute Autorité de Santé (HAS) a confirmé que cette méthode ne marche pas. D’après leur étude, les résultats sont les mêmes entre les personnes qui ont pratiqué la désensibilisation et les personnes qui n’en ont pas pratiqué. Par la suite, la sécurité sociale a déremboursé la désensibilisation, puisque celle-ci n’a pas de preuves scientifiques.

La médecine conventionnée dit officiellement ne pas connaître la cause des allergies

En bref, les allergologues ne peuvent proposer que l’éviction et les médicaments chimiques de synthèse. Puisque la médecine conventionnée ne connaît pas les causes des allergies, elle ne peut travailler que sur les symptômes.

À court terme, ces traitements sont intéressants, car cela ne sert à rien de souffrir pour rien. La majorité de mes clients qui suivent mon programme continuent à utiliser aussi ces traitements symptomatiques.

Les allergies ne peuvent pas passer par hasard, car elles n’arrivent pas par hasard

Il faut comprendre que les allergies ne tombent pas du ciel. Les personnes allergiques répondent à des critères particuliers qui favorisent les allergies. Quand nous comprenons le mécanisme du corps humain, nous comprenons que les allergies n’arrivent pas par hasard.

Les allergies ont une croissance anormale depuis 1970

Depuis 1970, le chiffre montre une croissance considérable des allergies. Avant cette année, il n’y avait que 3 % d’allergique dans la société. Mais à partir des années 70, on a 5 % de croissance par an. Aujourd’hui, 30 % de la population est allergique. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la moitié de la population sera allergique en 2050.

Depuis 15 ans, nous savons que les allergies sont « épigénétiques »

Une autre découverte a aussi confirmé que les allergies ne sont pas génétiques comme on le croyait. Il est impossible au patrimoine génétique d’évoluer en quelques années et de dysfonctionner ensemble à partir de 1970. La génétique ne peut pas justifier le développement instantané des allergies de la population dans les pays industrialisés.

Pour une information complète sur ce sujet, je vous invite à regarder l’épisode « est-ce que les allergies sont génétiques ? ». En résumé, grâce au « Projet Génome Humain », on a découvert que seulement 5 % de nos gènes sont génétiques ou « codants ». Plus précisément, ces gènes ne sont pas modifiables, comme la couleur de nos yeux, de notre peau, de nos cheveux, … Ensuite, 95 % de nos gènes sont « non codants », ou peuvent être activés ou désactivés, grâce à notre hygiène de vie. C’est un ensemble de facteurs, comme notre alimentation, notre boisson, notre gestion de stress, … Avec ces facteurs, nous pouvons activer ou désactiver ces gènes. C’est ce qu’on appelle « l’épigénétisme ».

Aujourd’hui, on sait scientifiquement que les allergies sont épigénétiques, non génétiques. Notre hygiène de vie joue un rôle important sur l’activation et la désactivation de nos allergies. Cette information se croise avec la croissance des allergies en 1970, car c’est l’époque où la société a commencé à s’industrialiser, et a commencé à changer leur mode de vie.

Travailler sur les 2 causes des allergies pour réussir à faire passer l’allergie

D’après toutes ces informations, on comprend que le fait de travailler uniquement sur les symptômes ne fait pas passer les allergies. Si on veut résoudre un problème, il faut travailler sur la cause de ce problème, non sur ses symptômes.

Pour réussir à faire passer son allergie, il faut travailler sur les 2 causes des allergies. Premièrement, nous devons travailler sur le système immunitaire de premier niveau. C’est le plus important des 3 niveaux du système immunitaire. Ce premier niveau représente 80 % de notre immunité. Pourtant, quand on est allergie, on n’y travaille jamais. Deuxièmement, il faut renforcer le système lymphatique et l’aider à se décharger. En faisant ces deux choses, on réussit à faire passer nos allergies.

Le Cabinet Epigenise pour réduire ses allergies en 8 semaines, satisfait ou remboursé

Dans mon cabinet, je propose cette solution à mes clients : travailler sur les 2 causes des allergies. Mon cabinet « Epigenise » se trouve à Paris dans le 16e arrondissement, où j’accompagne les allergiques pour réduire totalement leurs allergies.

J’ai monté un programme qui est personnalisable en fonction de mes clients. Ce programme dure huit semaines. J’engage ma responsabilité sur chacun de mes services, avec une garantie « satisfait ou remboursé ». Si vous avez encore vos allergies après avoir suivi mon programme pendant huit semaines, je vous rembourse. C’est une garantie qui montre que vous pouvez réduire vos allergies en travaillant sur la cause.

Si vous voulez lire des avis sur l’efficacité de mon programme, je vous invite à les voir sur Google. Mes clients y ont laissé leurs témoignages après avoir réussi à maîtriser totalement ses allergies avec Epigenise.