fbpx

Les personnes qui sont allergiques sont des personnes avec un système immunitaire à améliorer et un système lymphatique à alléger.

MONSIEUR-ALLERGIES.COM est maintenant EPIGENISE.COM

Visionnez l’épisode en vidéo :

Écoutez l’épisode en version Podcast :

Retranscription écrite de la vidéo (la qualité de la retranscription est sans doute moyenne car j’ai utilisé un logiciel de reconnaissance vocale) :

 

Hello les Allergiques !

C’est Epigenise. Aujourd’hui, je réponds à une question que j’ai reçue :

« Qui est allergique ? »

Cette question est posée pour savoir qui peut être allergique, ou pourquoi certaines personnes sont allergiques et d’autres pas.

Sur ce même sujet, l’épisode « comment savoir si on est allergiques ? » pourra vous intéresser aussi.

La croissance des allergies est anormale

Cela fait quelques années qu’il y a une croissance énorme des allergies. Quelque chose s’est passé dans les années 70 qui ont causé le développement des allergies dans les pays industrialisés. En comparant les chiffres, on voit que tous les pays industrialisés ont à peu près la même croissance des allergies dans leur population. De 1900 à 1970, seulement 3 % de la population est allergique. Ce taux est faible et stable. Aujourd’hui, on est à 30 % en France. En 2050, on sera à 50 % selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Cette croissance a commencé à partir des années 70 et ne s’est jamais arrêtée de croître.

Cette croissance a un lien avec la société industrialisée. La chance de ne pas être allergique est haut dans les pays non développés que dans les pays industrialisés. On peut supposer que la différence d’hygiène de vie favorise la croissance de taux des allergiques.

On sait depuis 15 ans que la « génétique » n’a rien à voir avec cette croissance des allergies

L’idée de la génétique n’est pas possible. Si c’est de la génétique, cela veut dire que le patrimoine génétique de la population des pays industrialisés a évolué à partir des années 70. Pourtant, le patrimoine génétique a besoin des millions d’années pour changer.

J’avais énormément d’allergie, et j’ai essayé de comprendre son mécanisme. J’ai recherché ce qu’il faut savoir sur la génétique, parce que mon père était allergique, et je veux savoir si c’était génétique.

Les allergies ne sont pas génétiques, mais épigénétiques

Si les allergies sont génétiques, et si tout est marqué dans le marbre, je devrais souffrir toute ma vie. Mais après mes recherches, j’étais rapidement tombé sur le « Projet Génome Humain ». J’ai un épisode sur la génétique qui s’intitule « est-ce que les allergies sont génétiques ? ». Je vous invite à aller le voir si cela vous intéresse.

L’objectif de ce projet était de réussir à décrypter l’ensemble du génome humain. Si on réussit à le faire, on saura prévenir toutes les maladies, y compris les allergies.

On a mis les meilleurs scientifiques sur ce sujet. On a mis aussi des milliards d’euros. Au bout de ces 15 ans, ils ont réussi. D’après ce qu’on a découvert, on voit que seulement 5 % de nos gènes sont « codants ». Ils sont marqués dans le marbre et on ne peut rien y faire. Ce sont les gènes de nos caractères physiques : la couleur de nos yeux, des cheveux, de la peau, etc.

On a vu aussi que 95 % de nos gènes sont « non codants ». Ils peuvent être activés ou désactivés, grâce à notre hygiène de vie. Ce dernier est défini par notre façon de s’alimenter, notre gestion de stress, notre relation avec les autres et avec la nature, ce qu’on boit, nos pollutions environnementales, etc. C’est comme s’il y a des interrupteurs sur nos gènes qui peuvent être activés ou désactivés avec notre hygiène de vie.

D’après ce projet, on sait que seulement 5 % sont génétiques, et 95 % sont « l’épigénétisme ». Cela fait 15 ans qu’on sait que les allergies ne sont pas génétiques. Elles sont épigénétiques.

La médecine conventionnée ne peut traiter que les symptômes

Quand on est allergique, 85 % des cas sont traités par la médecine conventionnée. J’ai fait exactement la même chose au début pendant 18 ans. Malgré tous les conseils que je suivais, mes allergies ne faisaient qu’empirer d’année en année.

Puisque la médecine conventionnée ne connaît pas la cause des allergies, elle avance juste des hypothèses pour expliquer les symptômes. C’est pour cela qu’elle nous propose des traitements symptomatiques, comme l’éviction, les médicaments chimiques de synthèse.

Il y a aussi la désensibilisation, un traitement spécifique pour les allergies respiratoires. J’avais fait cela pendant 15 ans, que ce soit par piqûre soit par goutte sublinguale. Je n’ai jamais eu des effets positifs, mais j’ai continué à le faire, parce que j’y croyais.

Aujourd’hui, on sait que cela ne fonctionne pas, selon les études de la Haute Autorité de Santé. À cause de cela, la sécurité sociale a déremboursé la désensibilisation, puisqu’elle ne doit rembourser que des traitements qui ont fait leurs preuves scientifiques. C’est aussi le cas de l’homéopathie.

La théorie de donner une petite dose de son allergène au corps pour qu’il se réhabitue ne fonctionne pas.

Les traitements symptomatiques sont intéressants uniquement à court terme

Puisque la désensibilisation ne fonctionne pas, la médecine conventionnée n’a que l’éviction et les médicaments chimiques de synthèse. Ils sont très intéressants à court terme. Cependant, il va falloir travailler sur la cause des allergies si on veut réussir à les réduire sur le long terme.

L’allergie est un signal que le corps envoie pour dire qu’il y a quelque chose qu’on doit régler. D’après ce que je vois, les gens qui viennent dans mon cabinet sont les gens qui ont d’énormes allergies. Les gens qui ont des petites allergies sont satisfaits du traitement de la médecine conventionnée. Ceux qui veulent vraiment travailler sur leur terrain allergique sont les personnes qui ont des allergies sévères.

Les allergiques répondent à deux critères bien précis

Les allergiques ont deux critères bien précis. J’ai fait un épisode complet sur les 2 causes des allergies. Quand on est allergique, on répond à ces deux critères.

Un allergique est quelqu’un qui a un système immunitaire de premier niveau en immunodéficience. Il y a trois niveaux dans le système immunitaire : le système immunitaire physique, humoral et cellulaire. On ne va pas parler du système immunitaire cellulaire, parce qu’il n’a pas de lien direct avec les allergies. Les deux premiers systèmes immunitaires ont un rapport avec les allergies.

Il faut concentrer nos efforts sur le système immunitaire de premier niveau, car il représente 80 % de notre immunité. Il est composé de la peau, des muqueuses. Ce sont des barrières physiques contre les agents pathogènes qui veulent rentrer dans notre corps. Ensuite, il y a des armes chimiques qui se trouvent sur ces barrières physiques. Mais la plus grande partie de ce premier niveau est composé des microbiotes (microbiote intestinal, sur la peau, sur toutes les muqueuses). Il est très important de travailler sur le système immunitaire de premier niveau si on veut bloquer les allergènes.

Le deuxième critère qui caractérise les allergies est d’avoir un système lymphatique trop surchargé. Cela signifie que le corps n’arrive plus à sortir les déchets dans notre corps. Il a besoin d’aide pour faire sortir les toxines du corps, en ouvrant les émonctoires (porte de sortie des déchets du corps). Les émonctoires sont les poumons, les reins, les intestins, la peau.

En travaillant sur ces deux causes, on va réussir à réduire ses allergies sur le long terme.

Ce sont les deux critères qui engendrent l’allergie. Ils ne sont pas marqués dans le marbre. Il est très facile de renforcer son système immunitaire et d’alléger son système lymphatique en huit semaines.

Le Cabinet Epigenise pour réduire ses allergies en 8 semaines, satisfait ou remboursé

C’est exactement ce que je propose à mes clients dans mon cabinet Epigenise. J’accompagne de personnes en physique et en téléconsultation pour leur permettre de profiter le programme que j’ai monté. Avec moi, on travaille sur les 2 causes des allergies. Je veux que mes clients puissent vérifier qu’ils n’auront plus leurs allergies en huit semaines.

Mon programme est personnalisé en fonction de chacun de mes clients. J’ai aussi une garantie : je vous rembourse, si vous avez encore vos allergies à la fin des huit semaines. Je souhaite que mon cabinet soit spécialisé pour guérir les allergies.

Si vous voulez des témoignages de mes clients, je vous invite à les consulter sur Google.