fbpx

L’allergie au lactose est déclenchée par le lactose, le lactose n’est pas la cause. Elle est le signal d’une faiblesse du système immunitaire de 1er niveau qu’il faut donc renforcer en mettant ses efforts sur la muqueuse intestinale et le microbiote intestinal.

MONSIEUR-ALLERGIES.COM est maintenant EPIGENISE.COM

Visionnez l’épisode en vidéo :

Écoutez l’épisode en version Podcast :

Retranscription écrite de la vidéo (la qualité de la retranscription est sans doute moyenne car j’ai utilisé un logiciel de reconnaissance vocale) :

 

Hello les Allergiques !

C’est Epigenise. Aujourd’hui, je vais répondre à une question que j’ai reçue :

« Qu’est-ce que l’allergie au lactose ? »

Dans cet épisode, je vais vous parler de tout ce qui est autour du lactose, ainsi que l’allergie au lactose.

Je vais partir de la vision de la médecine conventionnée concernant l’allergie au lactose. Je vais expliquer aussi mon avis dans cette vision. Ensuite, je vais vous donner ma vision.

Vous pouvez aussi lire l’épisode qui explique la différence entre une allergie au lactose et l’intolérance au lactose.

Qu’est-ce qu’il se passe dans mon corps quand j’ai une allergie au lactose ?

Le lactose est un sucre qui se trouve à l’intérieur du lait. Nous faisons une allergie au lactose, car notre système immunitaire de deuxième niveau attaque cette molécule. Le lactose est une molécule complexe dont le corps peut digérer et transformer en deux types de molécules : le glucose et le galactose. Cette transformation se fait à l’aide des enzymes. Ce sont comme des petits ciseaux qui vont découper les molécules complexes pendant la digestion. Les enzymes spécifiques pour digérer les lactoses s’appellent les lactases. Les glucoses et les galactoses sont des molécules simples que le corps peut assimiler. La digestion est nécessaire pour transformer le complexe en simple.

Si cette molécule complexe arrive à l’intérieur de notre sang ou notre lymphe, le système immunitaire de deuxième niveau va aller l’attaquer, parce que le corps n’en a pas besoin. On ne peut pas balader comme on veut dans le corps. Il a un ensemble de systèmes de défense pour garder le corps le plus propre possible.

Une partie du système immunitaire de deuxième niveau est composée des anticorps. Ces anticorps n’acceptent pas que le lactose circule dans notre corps. Donc, ils vont aller l’attaquer. Cette attaque est accompagnée par la libération des histamines, et qui va conduire à un combat entre l’anticorps et l’antigène (le lactose).

Les symptômes d’une allergie au lactose

Les symptômes d’une allergie au lactose sont les mêmes qu’aux symptômes d’une allergie alimentaire. Ces symptômes sont basés sur des symptômes cutanés. On va avoir des boutons, des plaques rouges qui grattent ou démangent.

Comment la médecine conventionnée interprète cette réaction allergique

Il y a des gens qui réagissent au lactose, et il y en a d’autres qui ne réagissent pas. Selon la médecine conventionnée, le système immunitaire de deuxième niveau ne devait pas réagir. Elle affirme que le système immunitaire des personnes qui réagissent au lactose est déréglé. Il viendra prendre tout en grippe, comme les lactoses.

Pourtant, la médecine conventionnée n’arrive pas à apporter des explications de ce dérèglement. Elle dit officiellement qu’elle ne connaît pas la cause de l’allergie. Elle ne connaît pas non plus la raison de la croissance des allergies à partir des années 70. À la place, elle donne des hypothèses en fonction du type d’allergie, mais aucune de ces hypothèses n’a été prouvée scientifiquement.

Les traitements proposés par la médecine conventionnée ne s’occupent que des symptômes

Puisque la médecine conventionnée ne connaît pas la cause des allergies, elle va élaborer des traitements symptomatiques. Elle propose 3 types de traitements :

1- L’éviction

On arrête de manger des produits laitiers pour ne pas avoir de réaction allergique. On n’est pas du tout en train de travailler sur la cause.

2- Les médicaments chimiques de synthèse

Le but est de camoufler les symptômes quand on a des crises d’allergies. Le plus classique est les antihistaminiques. Ceux-ci vont réduire ou stopper les symptômes de nos allergies.

3- La réintroduction alimentaire

Récemment, la Haute Autorité de Santé a dit officiellement que la désensibilisation ne fonctionne pas. Suite à cela, la sécurité sociale a décidé de ne plus rembourser la désensibilisation, puisqu’elle ne doit rembourser que les traitements qui ont des preuves scientifiques.

C’est vrai que la désensibilisation est faite pour les allergies alimentaires, mais elle a exactement le même mécanisme que celle de la réintroduction alimentaire. Son mécanisme est lié à la vision de la médecine conventionnée. Puisque le système immunitaire est déréglé quand on est allergique, on va lui donner une petite dose de son allergène pour qu’il s’y réhabitue. Malgré la différence entre l’introduction de ces allergènes (par piqûre, par goutte sublinguale ou en les mangeant), c’est le même mécanisme.

Puisque la désensibilisation ne fonctionne pas, c’est intéressant de savoir ce que la médecine conventionnée dit à propos de la réintroduction alimentaire, parce que c’est le même mécanisme.

Beaucoup de mes clients font de la réintroduction alimentaire. Par expérience, je vois qu’ils n’ont jamais eu de grands bénéfices. Il y a quand même certaines personnes qui ont un petit pourcentage de résultat positif, mais qui redeviennent comme avant après quelque temps.

Le lactose ne devrait pas se trouver dans notre sang

Le travail de notre système immunitaire de premier niveau est de filtrer ce qui peut rentrer ou non dans notre corps. Normalement, le lactose ne devrait pas se trouver à l’intérieur de notre corps sous sa forme de lactose, puisque le corps ne peut rien en faire. Le corps peut utiliser les glucoses et les galactoses, après avoir transformé le lactose.

Il y a une réaction allergique au niveau du système immunitaire de deuxième niveau si le premier niveau n’a pas fait son travail. Il doit arriver à empêcher le lactose (molécule complexe) de rentrer dans le corps avant d’être transformé en molécule simple.

Donc, le problème ne vient pas du système immunitaire de deuxième niveau, car il fait bien son rôle. Le problème vient du premier niveau du système immunitaire.

Ce premier niveau est composé des barrières physiques (les muqueuses et la peau), des armes chimiques (le mucus et l’acidité de la peau) et les microbiotes (microbiote intestinal et d’autres microbiotes). Pour éviter une réaction dans le deuxième niveau du système immunitaire, il est important de renforcer le premier niveau du système immunitaire.

Pour réduire ses allergies au lactose, il est préférable de concentrer ses efforts sur la cause de l’allergie

Malheureusement, nous avons l’habitude d’éviter le lactose au lieu de régler la cause du problème, en utilisant des traitements symptomatiques. En utilisant ces traitements sur le long terme, nos allergies vont s’empirer d’année en année, car on n’a pas réglé les 2 causes des allergies au lactose.

Premièrement, nous avons des allergies au lactose si notre système immunitaire de premier niveau est faible. Il faut le renforcer. Deuxièmement, nous avons des allergies au lactose si notre système lymphatique est surchargé. Il faut l’aider à se décharger.

Pour avoir plus de détails, visitez l’épisode sur les 2 causes des allergies alimentaires.

Le Cabinet Epigenise pour réduire ses allergies au lactose en 8 semaines, satisfait ou remboursé

Pour aider les allergiques au lactose à travailler sur les 2 causes de ses allergies, j’ai monté le cabinet « Epigenise ». Mon cabinet se trouve à Paris dans le 16e arrondissement. J’y accueille toutes les personnes allergiques qui veulent réduire totalement leurs allergies. J’accompagne aussi mes clients en téléconsultation.

J’ai élaboré un programme personnalisable pour chacun de mes clients. Ce programme dure huit semaines. Il a une garantie : c’est « satisfait ou remboursé ». Cela signifie que je vous rembourse si vous avez encore vos allergies au lactose après avoir suivi ce programme pendant huit semaines. C’est le plus haut niveau de garantie qu’on peut offrir pour vous montrer le niveau de qualité qu’on fournit chez Epigenise. Ce programme est très bien rodé.

Initialement, j’ai fait ce programme pour moi, car j’étais énormément allergique. J’ai suivi plusieurs visions, comme la médecine douce, la médecine traditionnelle chinoise, l’acupuncture, l’homéopathie, la méthode NAET,… Durant mon parcours, j’ai vu certaines méthodes qui marchent, et d’autres méthodes qui ne marchent pas. J’ai commencé à comprendre les 2 causes des allergies. Aujourd’hui, j’ai réussi à réduire totalement mes allergies. J’ai suivi aussi une formation de naturopathe.

J’ai décidé de partager mes expériences à tous les allergiques à travers mon cabinet Epigenise. Vous pouvez venir vérifier par vous-même le résultat que je m’engage à vous fournir. Vous pouvez aussi lire les témoignages que mes clients ont laissés sur Google.