fbpx

L’allergie aux graminées est une réaction aux différentes espèces de graminées dû à un système immunitaire de premier niveau qui ne réussit plus à faire son travail. Il est important de le renforcer pour voir ses allergies diminuer drastiquement.

MONSIEUR-ALLERGIES.COM est maintenant EPIGENISE.COM

Visionnez l’épisode en vidéo :

Écoutez l’épisode en version Podcast :

Retranscription écrite de la vidéo (la qualité de la retranscription est sans doute moyenne car j’ai utilisé un logiciel de reconnaissance vocale) :

 

Hello les Allergiques !

C’est Epigenise. Aujourd’hui, je vais répondre à une question liée aux graminées :

« Qu’est-ce que l’allergie aux graminées ? »

Dans cet épisode, je vais vous partager toutes les informations autour des allergies aux graminées.

Les graminées, qu’est-ce que c’est ?

Les graminées sont un type de pollen. Il fait partie des 3 types de pollens : le pollen d’arbre, le pollen d’herbacé et le pollen des graminées. La famille des graminées regroupe toutes les herbes et les céréales.

Toutes les graminées peuvent déclencher une réaction allergique, mais il y en a d’autres pollens plus allergisants.

Il y a 5 principaux allergènes dans la famille des graminées :

  • Les dactyles
  • Les fétuques
  • La houlque
  • L’ivraie
  • La phléole

Ce sont les 5 principaux allergènes auxquels on réagit quand on fait des allergies aux graminées. Sinon, on peut être allergique d’autres espèces.

La saison des pollens de graminées

Les graminées sont présentes toute l’année, mais la période de pollinisation se passe en été (juin, juillet et août). C’est le cœur de la saison où l’on va avoir nos réactions allergiques sévères si on fait de l’allergie aux graminées.

Le premier pollen des graminées arrive en mai. Il y a donc une forte chance que la réaction allergique commence en mai.

Pour plus d’informations sur la saison des pollens, visitez l’épisode « Quelle est la saison du pollen ? ».

Les symptômes des allergies aux graminées

L’allergie au pollen des graminées provoque les mêmes symptômes des allergies respiratoires. Au niveau du nez : le nez bouché, qui coule, qui pique. On peut aussi avoir des éternuements. Au niveau de la gorge : des picotements et des cannes de toux. Au niveau des yeux : les yeux qui grattent, qui deviennent rouges avec des larmes.

On fait soit tous les symptômes, soit justes à chaque niveau, en fonction de la réaction de notre corps.

L’explication de l’allergie aux graminées selon la médecine conventionnée

Pour comprendre les allergies aux graminées, il faut comprendre le mécanisme du corps. Il faut essayer aussi de comprendre pourquoi le corps fait ce mécanisme.

Même si je suis naturopathe, je pense que c’est bien de partir de la vision de la médecine conventionnée. Ensuite, j’expliquerai ma vision. Durant les 20 premières années de ma vie, j’ai eu la même vision que la médecine conventionnée. Je n’ai jamais réussi à réduire mes allergies avec ses méthodes. À un moment, je suis allé voir d’autres avis pour essayer de comprendre la cause, afin de trouver une solution.

La réaction allergique se traduit par l’attaque des antigènes contre les antigènes (les allergènes). Le système immunitaire de deuxième niveau (dans notre sang et dans la lymphe) viendra attaquer ces allergènes. Par la suite, il va libérer des histamines qui vont créer le combat entre l’anticorps et l’antigène. Cette confrontation crée ce qu’on appelle « la réaction allergique ».

La médecine conventionnée ne connaît ni la cause des allergies ni la raison pour laquelle le système immunitaire attaque ces allergènes. Selon eux, cette confrontation n’est pas normale. Le système immunitaire dysfonctionne, et il va prendre en grippe les pollens de graminées.

Les traitements symptomatiques proposés par la médecine conventionnée contre les allergies aux graminées

Puisque le corps n’arrive plus à faire ce qu’il doit faire, les médecins accompagnent les allergiques à camoufler les symptômes. Ils proposent plusieurs traitements symptomatiques.

1- L’éviction

On dit d’éviter notre allergène pour que le système immunitaire de deuxième niveau ne réagisse pas. On ne travaille que sur les symptômes.

2- Les médicaments chimiques de synthèse

On nous dit aussi de prendre des médicaments chimiques de synthèse. Ils vont aussi travailler sur les symptômes. Les antihistaminiques vont bloquer la libération des histamines pour réduire la réaction allergique. Ce n’est pas en camouflant les symptômes qu’on va améliorer notre terrain allergique.

3- La désensibilisation

Puisque c’est une allergie respiratoire, il y a une autre méthode qu’on va nous proposer. C’est la désensibilisation. Cela consiste à donner à notre corps une petite quantité de notre allergène pour qu’il se réhabitue petit à petit.

J’ai fait les deux types de désensibilisations (par piqûre et par goutte sublinguale) pendant 15 ans, mais je n’ai jamais eu aucun bénéfice. C’est pareil pour mes entourages qui pratiquaient de la désensibilisation.

Il y a quelque temps, selon leur étude, la Haute Autorité de Santé (HAS) a dit officiellement que la désensibilisation ne fonctionne pas. Les gens restent allergiques avec ou sans désensibilisation.

Suite à ce mauvais résultat, la sécurité sociale a drastiquement déremboursé la désensibilisation, puisqu’elle ne devrait rembourser que des traitements qui ont fait leurs preuves scientifiques. Après une négociation entre les associations des allergologues et la Haute Autorité de Santé, le taux de remboursement est passé de 85 % à 15 %. Par contre, ils ont continué à dire que cela ne marche pas.

Il en reste deux moyens pour la médecine conventionnée : l’éviction et les traitements médicamenteux. Ces méthodes fonctionnent très bien à court terme. Par contre, les allergiques restent allergiques s’ils utilisent ces méthodes sur le long terme. On n’est pas en train de travailler sur notre terrain allergique.

L’explication de l’allergie aux graminées selon la naturopathie (médecine douce)

La naturopathie est la quatrième médecine mondiale selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). En tant que naturopathe, j’affirme que je connais la cause des allergies aux graminées.

Pour faire des allergies aux graminées, il faut cocher deux cases. La première est l’immunodéficience du système immunitaire. Cela signifie que le système immunitaire de premier niveau est affaibli, et les molécules complexes arrivent à rentrer dans notre sang. Par la suite, le deuxième niveau du système immunitaire viendra les attaquer. C’est normal qu’il les attaque, car c’est son travail d’être le gendarme du corps. Par contre, la présence de ces molécules complexes dans notre corps n’est pas normale.

En renforçant le système immunitaire de premier niveau, les graminées n’arriveront plus à rentrer dans notre corps, et le deuxième niveau ne réagira plus.

Ensuite, la deuxième cause vient de la surcharge du système lymphatique. Il y a un lien direct entre ce système et le système immunitaire. Donc, nous devons aussi aider le système lymphatique à se décharger si on veut réduire nos allergies aux graminées sur le long terme.

Pour obtenir plus de détails, visitez l’épisode « les 2 causes des allergies aux pollens de graminées ».

Le Cabinet Epigenise pour réduire ses allergies aux graminées

Pour aider les allergiques à se débarrasser de ses allergies aux graminées, j’ai monté un cabinet qui s’appelle « Epigenise ». Nous nous sommes situés à Paris dans le 16e arrondissement. J’y accompagne les personnes en physique et en téléconsultation. L’objectif est de permettre à tout le monde de vérifier qu’on peut réduire totalement ses allergies en travaillant sur les 2 causes des allergies.

Pour y arriver, j’ai élaboré un programme qui dure huit semaines. En plus, ce programme est « satisfait ou remboursé ». C’est-à-dire, je rembourse mes clients si leurs allergies ne sont pas réduites, après avoir suivi mes conseils durant huit semaines. Je fais cela, car j’ai entièrement confiance à ce programme. Quand on travaille sur la cause des allergies, on obtient de résultat totalement différent et incroyable.

Si vous voulez voir des avis sur mes services, plusieurs témoignages dont vous pouvez consulter sont disponibles sur Google.