fbpx

L’allergie au soleil est due à deux causes. La première un système immunitaire de premier niveau à renforcer. La deuxième à un système lymphatique à alléger.

MONSIEUR-ALLERGIES.COM est maintenant EPIGENISE.COM

Visionnez l’épisode en vidéo :

Écoutez l’épisode en version Podcast :

Retranscription écrite de la vidéo (la qualité de la retranscription est sans doute moyenne car j’ai utilisé un logiciel de reconnaissance vocale) :

 

Hello les Allergiques !

C’est Epigenise. Aujourd’hui, je vais répondre à une question qu’on m’a envoyée :

« Pourquoi j’ai des allergies au soleil ? »

L’objectif de cet épisode est de parler de tout ce qui est autour des allergies au soleil.

La vision des allergies au soleil selon la médecine conventionnée

La médecine conventionnée voit l’allergie comme un dysfonctionnement du système immunitaire. En général, les gens n’ont pas de problème avec le soleil. Par contre, certaines personnes vont faire une réaction allergique face au soleil.

Les symptômes de l’allergie au soleil

Malgré cela, la médecine conventionnée ne connaît pas pourquoi il y a de plus en plus d’allergie au soleil. Obligatoirement, elle ne peut proposer que des traitements symptomatiques. Les symptômes des allergies au soleil sont les mêmes que les symptômes des allergies cutanées. On a des petits boutons et des plaques rouges. Ces symptômes durent quelques jours.

La médecine conventionnée ne connaît pas la cause de l’allergie au soleil

La médecine conventionnée dit officiellement qu’elle ne connaît pas la cause de l’allergie au soleil. Elle dit que c’est un dysfonctionnement du système immunitaire, mais elle ne connaît pas pourquoi celui-ci dysfonctionne.

Les traitements de la médecine conventionnée contre l’allergie au soleil

Les traitements symptomatiques qu’elle propose sont :

  • L’éviction (éviter son allergène pour avoir moins de réactions allergiques)
  • Les médicaments chimiques (prendre des histaminiques pour réduire la réaction allergique)

Ces deux propositions sont efficaces pour camoufler les symptômes des allergies, mais on n’est pas du tout en train de travailler sur les causes de nos allergies. En utilisant ces méthodes, on reste toujours allergique.

L’allergie au soleil est un signal pour dire que quelque chose ne va pas

Pour la naturopathie, l’allergie au soleil est un signal pour montrer qu’il y a quelque chose qui ne va pas. Le corps est la machine la plus intelligente qui existe sur la terre. Il fait tout pour être en bonne santé, en se réparant lui-même. Il a aussi la capacité d’envoyer un signal lorsqu’il a une allergie au soleil.

Avec la médecine conventionnée, on est toujours en train de travailler sur les symptômes, mais pas sur la cause. Cependant, pour réussir à régler le problème, il faut travailler sur les causes.

Pendant 18 ans, je faisais la même chose, car j’étais extrêmement allergique. J’ai espéré réussir à me débarrasser de mes allergies en travaillant sur les symptômes. Mais cela n’a pas marché. À un moment, j’étais conscient qu’aucune des stratégies que j’ai mises en place ne travaille sur les causes. C’est ce qui se passe avec tous les allergiques : éviter les allergènes, prendre des médicaments chimiques de synthèses.

Pour réduire ses allergies au soleil, il faut travailler sur la cause des allergies au soleil

Il faut travailler sur les causes des allergies pour réussir à réduire ses allergies. C’est le même cas pour les allergies au soleil. Pour avoir une information complète sur le sujet, je vous invite à regarder l’épisode concernant les 2 causes des allergies cutanées.

La première cause est un système immunitaire en immunodéficience. Plus précisément, le système immunitaire de premier niveau ne fait plus le travail qu’il devrait faire : filtrer ce qui peut rentrer ou non dans le corps. Donc, il laisse passer des molécules inutilisables par le corps, comme les molécules complexes. Par la suite, le système immunitaire de deuxième niveau (le gendarme du corps) attaque ces molécules qui ne servent à rien.

Il faut renforcer le système immunitaire de premier niveau. En faisant cela, l’allergène ne pourra plus passer vers le système immunitaire de deuxième niveau, et il n’y aura plus de réaction allergique.

La deuxième cause est un système lymphatique trop chargé par les toxines du corps. C’est son travail de les faire sortir. Les naturopathes travaillent aussi sur ce système pour réussir à réduire les allergies sur le long terme.

Se débarrasser totalement de ses allergies au soleil avec Epigenise

C’est ce que je fais chez Epigenise. Mon cabinet se trouve à Paris dans le 16e arrondissement. J’accompagne les allergiques en physique et en téléconsultation.

Je propose plusieurs services, ainsi qu’un programme de huit semaines pour permettre aux allergiques de travailler sur les 2 causes des allergies. Avec ce programme, vous pouvez vérifier que vos allergies peuvent disparaître en huit semaines. En plus, ce programme est « satisfait ou remboursé ». Cela veut dire que je rembourse ce dont vous avez payé chez Epigenise, si vous avez suivi mes conseils pendant huit semaines, mais vous avez encore vos allergies.

Je fais cela pour deux raisons. Premièrement, je veux que mon cabinet Epigenise permette à tous les allergiques de vérifier qu’en travaillant sur la cause d’un problème, on réussit à le régler. Deuxièmement, je veux être un thérapeute de santé qui engage sa responsabilité aux résultats. J’étais extrêmement allergique pendant toute ma vie. J’ai été suivi par des médecins et des thérapeutes de médecine douce qui m’ont dit tous pouvoir me soigner. Mais cela n’a jamais fonctionné. Pourtant, j’ai dépensé énormément de temps et d’argent, mais personne ne m’a remboursé. Si vous voulez en savoir plus sur mon histoire, je vous invite à visiter la page « Qui est Epigenise ? ».

Quand j’ai monté mon cabinet qui est spécialisé pour les allergies, je me suis dit que je vais permettre à tout le monde d’y arriver. Je me suis engagé aussi sur les résultats. Il a beaucoup de mes clients qui ont mis leurs avis et témoignages sur Google. Vous pouvez aller les voir si cela vous intéresse.