fbpx

Pour faire des allergies au chat, il faut remplir deux critères. Le premier est que notre système immunitaire de premier niveau est à renforcer pour qu’il reprenne la capacité de filtrer ce qu’il peut rentrer ou non. Le deuxième est que notre système lymphatique est à décharger pour reprenne sa capacité à gérer les déchets.

MONSIEUR-ALLERGIES.COM est maintenant EPIGENISE.COM

Visionnez l’épisode en vidéo :

Écoutez l’épisode en version Podcast :

Retranscription écrite de la vidéo (la qualité de la retranscription est sans doute moyenne car j’ai utilisé un logiciel de reconnaissance vocale) :

 

Hello les Allergiques !

C’est Epigenise. Aujourd’hui, je réponds à une question qui m’a été envoyé :

« Pourquoi j’ai des allergies au chat ? »

C’est un sujet que je n’ai pas encore traité, mais un sujet que je maîtrise bien, car j’étais allergique au chat.

D’abord, on va partir de la vision de la médecine conventionnée concernant les allergies au chat. Ensuite, on va voir ma vision des allergies au chat et expliquer mes résultats.

La vision de l’allergie au chat selon la médecine conventionnée

La médecine conventionnée dit que l’allergie (ou l’allergie au chat) est un système immunitaire qui dysfonctionne. Il attaque des molécules qu’il ne devrait pas attaquer, comme les poils de chat.

Pourtant, il y a des gens qui ne sont pas allergiques au chat. Les personnes qui font des réactions allergiques ont un système immunitaire qui dysfonctionne.

Officiellement, la médecine conventionnée ne connaît ni la cause de ce dysfonctionnement ni la cause des allergies.

Les traitements que la médecine conventionnée propose contre l’allergie au chat

Pour soigner l’allergie au chat, la médecine conventionnée propose trois traitements principaux. Le premier est d’éviter son allergène. Cela consiste à ne pas se mettre en contact avec des chats.

Le deuxième traitement est les traitements médicamenteux. En cas de contact avec les chats, on prend des antihistaminiques pour réduire les crises d’allergies et les symptômes.

La troisième méthode est la désensibilisation. C’est dans le but de rééquilibrer le système immunitaire. On donne une toute petite quantité d’allergène à notre corps pour le réhabituer. Mais récemment, la Haute Autorité de Santé (HAS) a dit que, d’après leur étude scientifique, la désensibilisation ne fonctionne pas. J’ai fait 15 ans de désensibilisation. J’ai même fait les deux types de désensibilisation (piqûre hebdomadaire et goutte sublinguale), sans aucun résultat positif. Au contraire, mes allergies ne faisaient qu’empirer.

Par la suite, la sécurité sociale doit arrêter le remboursement de la désensibilisation. Mais après un compromis avec les associations des allergologues, elle a baissé le taux de remboursement de 85 % à 15 %. Par contre, la Haute Autorité de Santé tient leur affirmation que la désensibilisation ne marche pas.

En résumé, il reste deux méthodes possibles : l’éviction et les médicaments chimiques de synthèses. Ce sont tous des traitements symptomatiques. C’est la raison pour laquelle les allergiques restent allergiques, parce qu’ils ne travaillent jamais sur la cause du problème.

Les allergiques au chat restent allergiques, car ils ne font que camoufler les symptômes de leurs allergies au chat

Les traitements de la médecine conventionnée sont très intéressants à court terme. Cependant, si on utilise ces deux méthodes à vie, on restera allergique pour toujours.

L’allergie n’est pas le fruit du hasard. C’est le corps qui nous signale qu’il y a quelque chose qui ne va pas. Il va falloir régler la cause de ce signal. Le corps est la machine la plus intelligente sur la terre. Il se répare tout seul. En tant que naturopathe, je dis qu’il a une bonne raison de réagir.

Il va falloir travailler sur la cause de ce signal, et mettre le corps dans une autre situation mieux qu’avant.

L’allergie au chat ne fait que croître d’année en année

Il y a un énorme fatalisme sur les allergies, y compris sur les allergies au chat. Un de mes clients voulait vraiment avoir un chat, mais il croyait qu’il n’y a plus rien à faire, même pour réduire ses allergies.

Pourtant, on voit que de 1900 à 1970, seulement 3 % de la population a été allergique à quelque chose dans tous les pays européens. À partir des années 70, un pic commençait à apparaître. C’est une croissance qui ne s’arrête jamais. On constate que quelque chose a déclenché la croissance des allergies. Ce n’est pas possible que le système immunitaire de tout le monde se soit mis d’accord pour dysfonctionner à partir de 1970. Il y a une autre raison.

Aujourd’hui, 30 % de la population est allergique. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 50 % de la population sera allergique.

L’allergie au chat n’est pas génétique, elle est « épigénétisme »

On dit aussi que les allergies sont génétiques. En creusant ce sujet, on peut trouver d’autre réponse simple. J’ai déjà fait un épisode qui répond à la question « est-ce que les allergies sont génétiques ? ».

Pour résumer, il y avait un projet sur la génétique, lancé il y a 30 ans et qui a duré 15 ans. L’objectif était d’essayer de décrypter l’ensemble du génome humain. On a découvert que seulement 5 % de nos gènes sont « codants ». Cela signifie qu’ils sont activés toute notre vie et on ne peut rien y faire. Les 95 % restants sont « non codants ». Ceux-là peuvent être activés ou désactivés tout au long de notre vie, grâce à notre hygiène de vie.

Les 5 % de nos gènes sont nos traits physiques : la couleur des yeux, de la peau, des cheveux, etc. Les 95 % s’appellent « l’épigénétisme ».

Cette information se croise avec celle qu’on a sur les chiffres qui se sont montés à partir des années 70. C’est à partir de cette année que la population des pays développés a changé leur hygiène de vie. Cela a favorisé l’évolution des allergies.

Les poils de chat ne sont pas le problème, c’est juste le déclencheur

Les poils de chat ne sont pas les problèmes. Ce n’est que le déclencheur. Éviter le contact avec le chat ne veut pas dire qu’on a réglé les causes des allergies. Vous n’avez pas de réaction allergique, parce que vous n’êtes pas en relation avec vos allergènes. Fuir notre allergène ne fait qu’augmenter son nombre. On peut même faire des allergies croisées avec les allergies au chat.

Si on ne règle pas la cause du signal, celui-ci va s’intensifier.

Les deux causes de l’allergie au chat

Il y a deux causes pour faire des allergies au chat. J’ai déjà fait un épisode complet sur les 2 causes des allergies aux animaux. Je vous conseille d’aller voir cet épisode si vous voulez avoir toutes les informations sur les 2 causes des allergies au chat.

La première cause des allergies au chat : le système immunitaire en immunodéficience

La première cause des allergies au chat est un système immunitaire de premier niveau à renforcer. En fait, il y a trois niveaux dans le système immunitaire. Le troisième niveau n’a pas de relation directe avec les allergies. C’est les deux premiers niveaux qui sont importants.

Aujourd’hui, quand on est allergique, on ne pense qu’au deuxième niveau. C’est celui qui se trouve dans la lymphe et le sang. C’est le système qui crée la réaction allergique, en attaquant les antigènes. En vérité, le système immunitaire de deuxième niveau réagit lorsque le système immunitaire de premier niveau n’a pas fait son travail : filtrer qui peut rentrer ou non dans le corps. Il est composé de plusieurs éléments : les barrières physiques (la peau, les muqueuses), les armes chimiques (l’acidité de la peau et les mucus) et les microbiotes (le microbiote intestinal, sur la peau, sur toutes nos muqueuses).

Il est d’une importance majeure de renforcer son système immunitaire de premier niveau pour qu’il récupère sa capacité de filtrer les poils des chats. En conséquence, le système immunitaire de deuxième niveau ne réagira plus.

On sait que 80 % de notre immunité est constitué par ce système immunitaire de premier. Cependant, on n’en parle jamais quand on fait des allergies au chat.

La deuxième cause des allergies au chat : le système lymphatique en surcharge

La deuxième cause des allergies au chat est un système lymphatique à alléger. C’est le système de gestion des ordures du corps. Ce système a un lien avec le système immunitaire. C’est très important d’alléger le système lymphatique pour lui permettre de faire son travail à nouveau.

Epigenise pour réduire ses allergies au chat en 8 semaines, satisfait ou remboursé

Chez Epigenise, j’accompagne les allergiques à travailler sur les 2 causes des allergies. C’est un programme de huit semaines pour réussir à réduire ses allergies. Je ne travaille pas du tout sur les symptômes.

Ce programme est spécial : c’est « satisfait ou remboursé ». Je vous rembourse si vous êtes toujours allergique, après avoir suivi mon programme et mes conseils durant huit semaines.

Je fais cela, car je souhaite permettre à toutes les allergies de vérifier qu’on réussit à régler le problème en travaillant sur la cause. De plus, je veux prendre ma responsabilité sur les résultats que je propose à mes clients.

Quand j’étais allergique, j’ai vu tellement de spécialistes (médecins ou thérapeutes de médecine douce). Ils m’ont toujours promis de régler mes allergies, mais cela n’a jamais fonctionné. Cela m’a pris énormément de temps et d’argent, alors que personne ne m’a jamais remboursé.

En tant que thérapeute naturopathe, je veux m’engager, parce que c’est inadmissible de ne pas l’être. Je connais le mécanisme, et je suis confiant du résultat.

Si vous voulez être accompagné par Epigenise, vous pouvez choisir d’être accompagné en physique ou en téléconsultation. Pour avoir plus d’informations, vous pouvez aussi contacter Epigenise.