fbpx

Le pollen de bouleau commence en février et se termine en juin. Pendant cette période, son intensité monte créchendo puis redescend. Le pic de pollinisation du pollen de bouleau est en avril.

MONSIEUR-ALLERGIES.COM est maintenant EPIGENISE.COM

Visionnez l’épisode en vidéo :

Écoutez l’épisode en version Podcast :

Retranscription écrite de la vidéo (la qualité de la retranscription est sans doute moyenne car j’ai utilisé un logiciel de reconnaissance vocale) :

 

 

Hello les Allergiques !

C’est Epigenise. Aujourd’hui, je vais répondre à une question qu’on m’a envoyé sur mon e-mail :

« Quand commence le pollen de bouleau ? »

Dans cet épisode, je vais répondre à cette question. Je vais aussi donner quelques informations pour soigner ses allergies au pollen de bouleau. Pour aller plus loin, je vous invite à voir l’épisode expliquant les symptômes d’une allergie au pollen.

Les pollens de bouleau

Le pollen de bouleau est un pollen d’arbre. Ils sont nombreux en printemps. J’ai écrit un article qui s’intitule « quel pollen au printemps ? ». On y trouve tous les pollens de printemps, y compris le pollen de bouleau.

Le pollen de bouleau commence légèrement en février. Mais la vraie période est le printemps. Il commence en mars, en atteignant son pic en avril. Il diminue vers la fin du mois de mai. En juin, au début de l’été, il en reste encore un peu.

Parfois, nous cherchons ces informations pour savoir à quel moment on doit éviter le pollen de bouleau. On essaye toujours de fuir notre allergène, sans jamais chercher à régler la cause de nos allergies aux pollens de bouleau.

Les allergies au pollen de bouleau sont un signal du corps pour dire que quelque chose ne va pas

Les allergies aux pollens de bouleau sont un signal que le corps envoie pour dire que quelque chose ne va pas. Si on ne travaille pas sur la cause du problème, ce signal va s’intensifier.

Souvent, les allergies commencent par un allergène. Mais on va avoir de plus en plus d’allergène, parce qu’on ne règle pas le problème. Les allergiques deviennent de plus en plus allergiques. En plus, le signal peut augmenter en intensité pendant la crise.

Essayer de réduire ses allergies en camouflant les symptômes de ses allergies au pollen de bouleau ne règle pas la cause des allergies

C’est très important de travailler sur ce signal pour le réduire. Malheureusement, au lieu de régler la cause, on camoufle les symptômes de nos allergies au pollen. J’ai déjà parlé de ces traitements pour régler les allergies respiratoires dans un épisode. Mais avec ce traitement, on est toujours en train de travailler sur les symptômes.

Comme traitement, on va nous proposer :

1— L’éviction

Il est difficile d’utiliser cette méthode avec le pollen de bouleau, car il se déplace dans l’air. On ne peut que réduire notre contact avec notre allergène.

2— Les traitements médicamenteux

On prend des antihistaminiques pour stopper le combat entre l’anticorps et l’antigène.

3— La désensibilisation

La Haute Autorité de Santé a prouvé scientifiquement que cette méthode ne marche pas. La sécurité sociale a arrêté de rembourser la désensibilisation. Suite à une négociation entre les associations des allergologues et la HAS, ce dernier a réduit le taux de remboursement de 85 % à 15 %. Par contre, elle continue d’affirmer que cela ne fonctionne pas.

Bref, aucun de ces traitements ne travaille sur la cause des allergies. On comprend la raison pour laquelle les allergiques restent toujours allergiques.

En 1970, seulement 3 % de la population était allergique. Aujourd’hui nous sommes 30 %.

Avant 1970, seulement 3 % de la population était allergique. Aujourd’hui, on est à 30 %. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, 50 % de la population sera allergique en 2050. Il y a une croissance énorme à partir du moment où la société commence à s’industrialiser. À cette époque, les gens changeaient d’hygiène de vie et de mode de consommation. Cela a provoqué un énorme pic sur les allergies. À ma connaissance, c’est la maladie avec le plus fort taux de croissance.

Il est important de se concentrer sur les deux causes des allergies au pollen de bouleau pour réduire ses allergies

Pour réduire ses allergies au pollen de bouleau, il est important de se concentrer sur les deux causes des allergies. Pour avoir une information complète, je vous invite à regarder l’épisode que j’ai fait sur les 2 causes des allergies aux pollens. Je vais juste y passer rapidement.

1— Un système immunitaire en immunodéficience

La première cause est d’avoir un système immunitaire en immunodéficience. Le premier niveau du système immunitaire n’arrive plus à faire leur travail. Son travail est de filtrer ce qui peut rentrer ou non dans notre corps. Il est composé des barrières physiques : la peau, les muqueuses. Ensuite, il y a des armes chimiques : l’acidité de la peau, les mucus. Ils renforceront la protection de notre système immunitaire. Le plus important est le microbiote (microbiote intestinal, les microbiotes sur la peau, sur les muqueuses, sur le système respiratoire).

Si ce système n’arrive plus à faire son travail, ils laissent rentrer les pollens. En revanche, le système immunitaire de deuxième niveau (le système humoral) attaque le pollen.

Afin d’empêcher les pollens de bouleau à rentrer dans notre corps, il faut renforcer le système immunitaire de premier niveau.

2— Un système lymphatique surchargé

La deuxième cause des allergies au pollen de bouleau est un système lymphatique surchargé. C’est un système dont on n’en parle jamais, surtout quand on est allergique. Pourtant, il est important, car il a un grand lien avec le système immunitaire. Une bonne partie du système immunitaire se trouve à l’intérieur du système lymphatique.

Pour réussir à réduire sur le long terme ses allergies au pollen de bouleau, il faut décharger son système lymphatique.

Epigenise pour réduire ses allergies au pollen de bouleau en 8 semaines, satisfait ou remboursé

Epigenise est le cabinet que j’ai monté. Il se trouve à Paris dans le 16e arrondissement. J’accueille mes clients en physiques et par téléconsultation. Dans mon cabinet, j’accompagne spécialement des allergiques pour leur permettre de réduire leurs allergies en huit semaines, en travaillant sur ces 2 causes des allergies. En travaillant sur les causes, non sur les symptômes, on obtient des résultats différents.

J’ai acquis mon expérience à travers mon parcours. J’étais un ancien allergique au pollen. J’ai suivi tout le parcours médical classique, tous les thérapeutes de médecine douce. J’ai lu tous les livres qui parlent des allergies. Tout cela m’a permis de comprendre les 2 causes des allergies. Actuellement, j’ai réussi à réduire totalement mes allergies. J’ai suivi aussi une formation de naturopathie, car c’est la médecine douce qui correspond mieux à la vraie vision. Si mon parcours vous intéresse, je vous invite à regarder l’épisode où j’ai répondu à la question « qui est Epigenise ? ».

Epigenise a été créé dans le but de partager mes expériences à tous les allergiques. J’ai mis en place un programme qui a déjà fait ses preuves. Vous pouvez voir les témoignages de mes anciens clients sur ma page Google.

Je propose plusieurs services, mais le principal est un programme pour réduire ses allergies en huit semaines. Ce programme est « satisfait ou remboursé ». Si vous suivez mes conseils, mais vous avez encore vos allergies après huit semaines, je vous rembourse. Je fais cela, car je connais exactement le résultat qu’on peut obtenir. J’en prends ma responsabilité. Aujourd’hui, je pense que je suis le seul à proposer cette garantie.