fbpx

Au printemps (mars, avril et mai) ce sont essentiellement les pollens d’arbres qui sont présents. À la fin du printemps, les pollens de graminées et d’herbacées commencent à arriver.

MONSIEUR-ALLERGIES.COM est maintenant EPIGENISE.COM

Visionnez l’épisode en vidéo :

Écoutez l’épisode en version Podcast :

 Retranscription écrite de la vidéo (la qualité de la retranscription est sans doute moyenne car j’ai utilisé un logiciel de reconnaissance vocale) :

 

Les pollens du printemps au mois de mars

En mars, il n’y a pas de pollen de graminées. Les pollens d’herbacées sont très faibles et les pollens d’arbres aussi. Pour connaitre l’intensité des pollens de la saison précédente, rendez-vous sur l’épisode concernant les pollens en hiver.

Les pollens de graminées en mars

En mars, il n’y a pas de pollen de graminées.

  • Dactyle : l’intensité du pollen de Dactyle est nulle (0/3).
  • Fétuque : l’intensité du pollen de Fétuque est nulle (0/3).
  • Houlque : l’intensité du pollen de Houlque est nulle (0/3).
  • Ivraie : l’intensité du pollen de Ivraie est nulle (0/3).
  • Phléole : l’intensité du pollen de Phléole est nulle (0/3).

 

Les pollens d’herbacées en mars

En mars, il commence à y avoir des pollens d’herbacées légèrement (colza, plantain, pissenlit et rumex) mais aussi de manière moyenne (pariétaire).

  • Armoise : l’intensité du pollen de Armoise est nulle (0/3).
  • Ambroisie : l’intensité du pollen de Ambroisie est nulle (0/3).
  • Colza : l’intensité du pollen de Colza est faible (1/3).
  • Ortie : l’intensité du pollen de Ortie est nulle (0/3).
  • Pariétaire : l’intensité du pollen de Pariétaire est moyenne (2/3).
  • Plantain : l’intensité du pollen de Plantain est faible (1/3).
  • Pissenlit : l’intensité du pollen de Pissenlit est faible (1/3).
  • Rumex : l’intensité du pollen de Rumex est faible (1/3).
  • Trèfle : l’intensité du pollen de Trèfle est nulle (0/3).

 

Les pollens d’arbres en mars

En mars, les pollens d’arbres sont présents. Le platane est légèrement présent. Les pollens de bouleau, de charme, de chêne, de frêne et de peuplier sont présent moyennement. Les pollens d’aulne, noisetier et saule sont présents intensivement.

  • Aulne : l’intensité du pollen de Aulne est forte (3/3).
  • Bouleau : l’intensité du pollen de Bouleau est moyenne (2/3).
  • Cèdre : l’intensité du pollen de Cèdre est nulle (0/3).
  • Charme : l’intensité du pollen de Charme est moyenne (2/3).
  • Châtaignier : l’intensité du pollen de Châtaignier est nulle (0/3).
  • Chêne : l’intensité du pollen de Chêne est moyenne (2/3).
  • Cyprès : l’intensité du pollen de Cyprès est nulle (0/3).
  • Frêne : l’intensité du pollen de Frêne est moyenne (2/3).
  • Marronnier : l’intensité du pollen de Marronnier est nulle (0/3).
  • Noisetier : l’intensité du pollen de Noisetier est forte (3/3).
  • Olivier : l’intensité du pollen de Olivier est nulle (0/3).
  • Platane : l’intensité du pollen de Platane est faible (1/3).
  • Peuplier : l’intensité du pollen de Peuplier est moyenne (2/3).
  • Saule : l’intensité du pollen de Saule est forte (3/3).
  • Tilleul : l’intensité du pollen de Tilleul est nulle (0/3).
  • Troène : l’intensité du pollen de Troène est nulle (0/3).

 

Les pollens du printemps au mois d’avril

En avril, les pollens de graminées sont en faible quantité. Les pollens d’herbacées commencent à arriver et les pollens d’arbres aussi.

Les pollens de graminées en avril

En avril, un petit peu de pollen de graminées circule. Il y a seulement du pollen de la dactyle présente de manière moyennee.

  • Dactyle : l’intensité du pollen de Dactyle est moyenne (2/3).
  • Fétuque : l’intensité du pollen de Fétuque est nulle (0/3).
  • Houlque : l’intensité du pollen de Houlque est nulle (0/3).
  • Ivraie : l’intensité du pollen de Ivraie est nulle (0/3).
  • Phléole : l’intensité du pollen de Phléole est nulle (0/3).

 

Les pollens d’herbacées en avril

En avril, du pollen d’herbacées circule de manière significative. Certains pollens comme le plantain, le pissenlit et le rumex sont présents de manière moyenne. Le pollen de colza et de pariétaire est présent de manière forte.

  • Armoise : l’intensité du pollen de Armoise est nulle (0/3).
  • Ambroisie : l’intensité du pollen de Ambroisie est nulle (0/3).
  • Colza : l’intensité du pollen de Colza est forte (3/3).
  • Ortie : l’intensité du pollen de Ortie est nulle (0/3).
  • Pariétaire : l’intensité du pollen de Pariétaire est forte (3/3).
  • Plantain : l’intensité du pollen de Plantain est moyenne (2/3).
  • Pissenlit : l’intensité du pollen de Pissenlit est moyenne (2/3).
  • Rumex : l’intensité du pollen de Rumex est moyenne (2/3).
  • Trèfle : l’intensité du pollen de Trèfle est nulle (0/3).

 

Les pollens d’arbres en avril

En avril, les pollens d’arbres sont présents. Le pollen de marronnier est présent très faiblement. Les pollens d’aulne et de noisetier sont présents moyennement. Les pollens de bouleau, charme, châtaignier, chêne, cyprès, frêne, platane et peuplier sont présents intensivement.

  • Aulne : l’intensité du pollen de Aulne est moyenne (2/3).
  • Bouleau : l’intensité du pollen de Bouleau est forte (3/3).
  • Cèdre : l’intensité du pollen de Cèdre est nulle (0/3).
  • Charme : l’intensité du pollen de Charme est forte (3/3).
  • Châtaignier : l’intensité du pollen de Châtaignier est forte (3/3).
  • Chêne : l’intensité du pollen de Chêne est forte (3/3).
  • Cyprès : l’intensité du pollen de Cyprès est forte (3/3).
  • Frêne : l’intensité du pollen de Frêne est forte (3/3).
  • Marronnier : l’intensité du pollen de Marronnier est faible (1/3).
  • Noisetier : l’intensité du pollen de Noisetier est moyenne (2/3).
  • Olivier : l’intensité du pollen de Olivier est nulle (0/3).
  • Platane : l’intensité du pollen de Platane est forte (3/3).
  • Peuplier : l’intensité du pollen de Peuplier est forte (3/3).
  • Saule : l’intensité du pollen de Saule est forte (3/3).
  • Tilleul : l’intensité du pollen de Tilleul est nulle (0/3).
  • Troène : l’intensité du pollen de Troène est nulle (0/3).

 

Les pollens du printemps au mois de mai

En mai, les pollens de graminées, d’herbacées et d’arbres sont bien présents.

Les pollens de graminées en mai

En mai, les pollens de graminées sont présents de manière intensive avec les pollens de la dactyle, de fétuque, ivraie, phléole.

  • Dactyle : l’intensité du pollen de Dactyle est forte (3/3).
  • Fétuque : l’intensité du pollen de Fétuque est forte (3/3).
  • Houlque : l’intensité du pollen de Houlque est nulle (0/3).
  • Ivraie : l’intensité du pollen de Ivraie est forte (3/3).
  • Phléole : l’intensité du pollen de Phléole est forte (3/3).

 

Les pollens d’herbacées en mai

En mai, les pollens d’herbacées sont présents. Les pollens d’armoise et ortie sont très faibles par contre les pollens de colza, pariétaire, plantain, pissenlit, rumex et trèfle y sont très importants.

  • Armoise : l’intensité du pollen de Armoise est faible (1/3).
  • Ambroisie : l’intensité du pollen de Ambroisie est nulle (0/3).
  • Colza : l’intensité du pollen de Colza est forte (3/3).
  • Ortie : l’intensité du pollen de Ortie est faible (1/3).
  • Pariétaire : l’intensité du pollen de Pariétaire est forte (3/3).
  • Plantain : l’intensité du pollen de Plantain est forte (3/3).
  • Pissenlit : l’intensité du pollen de Pissenlit est forte (3/3).
  • Rumex : l’intensité du pollen de Rumex est forte (3/3).
  • Trèfle : l’intensité du pollen de Trèfle est forte (3/3).

Les pollens d’arbres en mai

En mai, les pollens d’arbres sont vraiment présents. Les pollens d’aulne, de noisetier et de tilleul sont en petite quantité. Par contre, les pollens de bouleau, charme, châtaignier, chêne, cyprès, frêne, marronnier, olivier, platane et saule sont très importants.

  • Aulne : l’intensité du pollen de Aulne est faible (1/3).
  • Bouleau : l’intensité du pollen de Bouleau est forte (3/3).
  • Cèdre : l’intensité du pollen de Cèdre est nulle (0/3).
  • Charme : l’intensité du pollen de Charme est forte (3/3).
  • Châtaignier : l’intensité du pollen de Châtaignier est forte (3/3).
  • Chêne : l’intensité du pollen de Chêne est forte (3/3).
  • Cyprès : l’intensité du pollen de Cyprès est forte (3/3).
  • Frêne : l’intensité du pollen de Frêne est forte (3/3).
  • Marronnier : l’intensité du pollen de Marronnier est forte (3/3).
  • Noisetier : l’intensité du pollen de Noisetier est faible (1/3).
  • Olivier : l’intensité du pollen de Olivier est forte (3/3).
  • Platane : l’intensité du pollen de Platane est forte (3/3).
  • Peuplier : l’intensité du pollen de Peuplier est moyenne (2/3).
  • Saule : l’intensité du pollen de Saule est forte (3/3).
  • Tilleul : l’intensité du pollen de Tilleul est faible (1/3).
  • Troène : l’intensité du pollen de Troène est nulle (0/3).

Pour l’intensité des pollens de la prochaine saison, consultez l’article sur les pollens en été.

Epigenise pour réduire ses allergies aux pollens en 8 semaines, satisfait ou remboursé

Epigenise est un cabinet 100 % dédié aux allergiques pour leur permettre de maîtriser ses allergies en huit semaines, quel que soit son ancienneté, sa puissance et son type. Nous proposons aussi plusieurs services. Nous nous trouvons à Paris dans le 16ème arrondissement, mais je travaille aussi en visioconférence avec tous mes clients sur toute la France. Vous pouvez bénéficier de mon expérience personnelle et celui que j’ai avec mes clients depuis des années pour réussir à maîtriser ses allergies.

C’est un programme qui dure huit semaines. On travaillera sur les 2 causes des allergies aux pollens. Je ne travaille pas sur les symptômes, mais sur les causes des allergies pour montrer que chacun peut soigner ses allergies.

Epigenise offre une garantie incroyable : le programme est « satisfait ou remboursé ». Cela signifie que je prends mes responsabilités de rembourser mon programme si vous aviez suivi mes conseils, et que vous avez encore vos allergies après huit semaines. Je fais cela pour montrer qu’il faut prendre ses responsabilités.

Vous pouvez voir les avis de mes clients sur Google. Vous pouvez aussi regarder l’épisode où je parlais uniquement sur qui est Epigenise.