fbpx

Les origines des allergies sont doubles. Tout d’abord pour faire des allergies, il faut avoir un système immunitaire de premier niveau en immunodéficience. Il faut le renforcer. Deuxièmement, le système lymphatique est surchargé. Il faut donc le décharger. En faisant cela, vous pouvez réduire vos allergies jusqu’à les maitriser totalement.

MONSIEUR-ALLERGIES.COM est maintenant EPIGENISE.COM

Visionnez l’épisode en vidéo :

Écoutez l’épisode en version Podcast :

Retranscription écrite de la vidéo (la qualité de la retranscription est sans doute moyenne car j’ai utilisé un logiciel de reconnaissance vocale) :

 

Hello les Allergiques !

C’est Epigenise. Aujourd’hui, je réponds à une question qu’on m’a posée par email :

« Quelle est l’origine des allergies ? »

Ce sera tout l’objectif de cet épisode : vous expliquer les origines des allergies.

La médecine conventionnée donne des hypothèses aux origines des allergies

Pour bien comprendre l’origine des allergies, je vais partir sur ce que la médecine conventionnelle dit de ses origines.

Aujourd’hui, la médecine conventionnée ne connaît pas l’origine des allergies. Elle ne sait pas expliquer pourquoi il y a autant d’allergies. Donc, elle ne connaît pas l’origine des allergies. Par contre, elle va nous proposer un ensemble d’hypothèses des origines des allergies pour essayer d’expliquer les allergies. Ce sont :

  • La génétique (l’hypothèse principale sur l’origine des allergies)
  • La pollution (l’air, l’alimentation, l’eau,…)
  • Le trop d’hygiène de la société
  • Importation de la nourriture (les mangues d’Inde, les kiwis du Japon,…)
  • L’allaitement par lait artificiel
  • Additifs alimentaires (exhausteurs de goût, colorants, conservateurs,…)
  • Naissance par voie césarienne (les enfants ne bénéficient pas du microbiote vaginal de leur mère)

La vision classique propose un ensemble de théories pour expliquer l’origine des allergies. Ce ne sont que des hypothèses non prouvées scientifiquement.

Les allergies ont évolué rapidement à partir des années 70

Partons d’un point important sur les allergies : la génétique. Aujourd’hui, il y a un fatalisme incroyable autour des allergies. Je peux le comprendre, puisque j’avais aussi une fatalité sur les allergies.

Cependant, quand on regarde scientifiquement, l’argument de la génétique ne tient pas pour les allergies. Pour expliquer cela, voyons cette information.

À partir de 1900, on a commencé à avoir de chiffres sur le taux de pourcentages des allergiques. De 1900 à 1970, seulement 3 % de la population française et dans d’autres pays européens sont allergiques à quelque chose. C’est un chiffre très faible et très stable.

À partir des années 70, un pic énorme arrivait : il y avait 5 % de croissance d’allergiques par an. Quelque chose faisait développer les allergies. À ma connaissance, c’est la maladie avec le plus fort taux de croissance. Aujourd’hui, 30 % de la population est allergique. En 2050, 50 % de la population mondiale sera allergique à quelque chose.

Ce n’est impossible qu’à partir des années 70, tous les systèmes immunitaires de tout le monde se dérèglent à cause de la génétique. Cet argument n’est pas rationnel. Pourtant, j’ai accepté aussi cet argument pendant très longtemps, parce que mon père était allergique. J’ai pensé que j’ai récupéré ses allergies.

Le « Projet Génome Humain » explique que l’origine des allergies n’est pas génétique, mais « épigénétique »

Tout cela m’a amené à creuser le sujet de la génétique. Je me suis posé beaucoup de questions sur ce que l’on connaît de la génétique. J’ai découvert qu’il y avait un projet qui s’appelle le « Projet Génome Humain ». C’est un projet lancé il y a 30 ans, et qui s’est terminé il y a 15 ans. Donc, ce projet a duré 15 ans. C’était le plus gros projet qu’on a fait sur les génériques en Europe. L’objectif était de décrypter l’ensemble du génome humain, dans le but de prévoir l’arrivée des maladies chez une personne. On pourra prévenir toutes les maladies, et plus personne ne sera malade.

Théoriquement, c’est génial. De meilleurs scientifiques ont mené ce projet durant 15 ans. Ils ont dépensé des milliards d’euros. En regardant le résultat, la découverte est totalement à l’opposé de ce qu’on pensait. On découvre que 5 % de nos gènes sont « codants ». Cela veut dire qu’ils sont marqués dans le marbre, et on ne peut rien y faire. Ce sont des traits physiques : la couleur des yeux, de la peau, des cheveux, etc.

Par contre, on a découvert que 95 % de nos gènes sont « non codants ». Cela signifie qu’ils peuvent être activés ou désactivés tout au long de notre vie. C’est comme si on avait les interrupteurs sur nos gènes pour les allumer ou les éteindre. Ces interrupteurs sont notre hygiène de vie, un ensemble de facteurs qui vont influencer l’activation ou la désactivation de nos gênes. Ces facteurs dépendent de notre alimentation, le sport que nous pratiquons, notre boisson, l’air que nous respirons, notre relation avec la nature, notre relation sociale, le stress, etc. Un ensemble de facteurs vont activer ou désactiver nos gènes.

Cela fait 15 ans qu’on a prouvé scientifiquement que les allergies ne sont pas génétiques. Elles sont épigénétiques. Aujourd’hui, c’est non scientifique de dire que les allergies sont génétiques.

La médecine conventionnée ne connaît pas les origines des allergies

Puisque la médecine conventionnée ne connaît pas la cause des allergies, ils vont donner des traitements symptomatiques. Ils proposent des traitements contre les allergies respiratoires, des traitements contre les allergies cutanées et des traitements contre les allergies alimentaires. Tous ces traitements ne vont travailler que sur les symptômes. Ils ne vont jamais travailler sur la cause, puisqu’ils ne la connaissent pas.

Quand on ne connaît pas la cause d’un problème, on ne peut pas le régler. C’est la raison pour laquelle tous les allergiques restent allergiques. Cela provoque aussi une croissance incroyable des allergies dans notre société, car on ne travaille jamais sur la cause.

Comprendre les 2 causes des allergies pour comprendre l’origine des allergies

Il faut travailler sur la cause pour réussir à réduire et à maîtriser ses allergies. Ce point rejoint à la question sur l’origine des allergies. En fait, l’origine, c’est la cause des allergies. Puisqu’il y a deux causes pour faire des allergies, elle a aussi deux origines. Je ne vais pas rentrer dans le détail. J’ai déjà fait des épisodes complets sur les deux causes des allergies alimentaires, les deux causes des allergies cutanées et les deux causes des allergies respiratoires. Je vais juste expliquer rapidement l’origine des allergies.

1— Un système immunitaire en immunodéficience

La première origine, c’est d’avoir un système en immunodéficience. C’est différent du système immunitaire « déréglé ». Selon moi, le système immunitaire n’est pas déréglé, mais en immunodéficience. Cela veut dire que le système immunitaire de premier niveau ne fait plus son travail. Il est composé d’un ensemble des barrières physiques (la peau, les muqueuses) et les microbiotes. Quand ils sont affaiblis, ils laissent passer des molécules complexes à l’intérieur du corps, alors qu’elles ne devraient pas les laisser passer.

Par conséquent, le système immunitaire de deuxième niveau (système immunitaire humoral) vient attaquer ces molécules complexes. Les allergènes sont des molécules banales à l’extérieur du corps. Par contre, elles ne devraient pas se trouver sous cette forme à l’intérieur du corps, puisque le corps ne peut rien en faire. Il a besoin de transformer des protéines (des molécules complexes) en molécules simples (acides aminés) grâce aux enzymes. Le corps ne devait faire rentrer à l’intérieur que des acides aminés, non des protéines.

Donc, c’est normal que le système immunitaire de deuxième niveau aille attaquer ces protéines, puisque le corps ne peut rien en faire. C’est exactement son rôle de faire le gendarme du corps.

Malheureusement, les allergies pensent que le problème vient du système immunitaire de deuxième niveau, puisque la réaction allergique se passe dans ce niveau. Au lieu de penser que le système immunitaire est déréglé, on doit se demander comment cet allergène a réussi à rentrer à l’intérieur du corps. On a un système immunitaire de premier niveau qui filtre ce qui peut rentrer ou non.

Notre devoir est de renforcer son système interne de premier niveau pour empêcher l’allergène de rentrer dans le corps. Il n’y aura plus de réaction allergique, puisque le système immunitaire de deuxième niveau ne croise plus d’allergène.

2— Un système lymphatique surchargé

La deuxième origine m’a pris beaucoup plus de temps à comprendre, mais c’est très important. La deuxième origine, c’est d’avoir un système lymphatique surchargé. C’est le système de gestion des déchets du corps. Ce système lymphatique abrite la grande partie du système immunitaire.

Donc, si on veut réduire et à maîtriser totalement ses allergies, il est très important de décharger le système lymphatique.

Aujourd’hui, la médecine conventionnelle ne travaille pas là-dessus. Elle travaille simplement sur les symptômes. Quand on ne travaille pas sur la cause, on reste allergique toute sa vie.

Epigenise pour réduire ses allergies en 8 semaines, satisfait ou remboursé

C’est pour cette raison que j’ai lancé mon cabinet Epigenise. C’est un cabinet qui se trouve à Paris dans le 16e arrondissement. J’accompagne des personnes en physique mais aussi en téléconsultation. La majorité de mes clients se trouvent partout en France.

J’ai développé un programme de huit semaines pour réussir à maîtriser totalement ses allergies. Durant ce programme, je travaille sur les causes des allergies avec mes clients. Je ne travaille pas sur les symptômes.

J’offre une garantie qu’aucun autre thérapeute de santé (y compris la médecine douce et conventionnée) ne peut vous proposer. Mon programme est « satisfait ou remboursé ». C’est-à-dire, si vous avez suivi mes conseils, mais vous avez encore vos allergies, je vous rembourse.

Je pense qu’aujourd’hui, les thérapeutes de santé devraient prendre leurs responsabilités, et s’engager sur les résultats qu’ils proposent à leur client. Moi, je le fais, car je sais exactement le résultat. J’utilise ce programme depuis des années. Je donne cette garantie à mes clients.

Vous pouvez voir les avis de mes clients sur Google. Je ne vais quand même pas raconter toute mon histoire. Vous pouvez visiter l’épisode que j’ai consacré uniquement sur qui est Epigenise. J’avais les allergies sévères pratiquement toute ma vie. J’ai suivi le parcours médical classique. Pourtant, mes allergies ne faisaient qu’empirer.

Cela m’a poussé à aller voir ailleurs pour tester d’autres choses. J’ai testé, lu et vérifié plein de choses sur moi-même. Au début, je ne pensais même pas pouvoir faire quelque chose pour juste stagner mes allergies. Mais j’ai commencé à découvrir les causes des allergies. J’ai pu vérifier sur moi-même que cela fonctionnait.