fbpx

Les différents symptômes respiratoires sont le nez qui coule, le nez bouché, des éternuements et de la toux.

MONSIEUR-ALLERGIES.COM est maintenant EPIGENISE.COM

Visionnez l’épisode en vidéo :

Écoutez l’épisode en version Podcast :

Retranscription écrite de la vidéo (la qualité de la retranscription est sans doute moyenne car j’ai utilisé un logiciel de reconnaissance vocale) :

 

Hello les Allergiques !

C’est Epigenise. Aujourd’hui, je vais parler des symptômes respiratoires. J’ai reçu une question sur mon e-mail, qui me demande :

« Quels sont les différents symptômes respiratoires qu’on peut faire ? »

Les symptômes respiratoires sont souvent liés aux allergies respiratoires. Il y a plusieurs symptômes respiratoires. On peut faire une partie ou tous les symptômes. Ce sont :

1) Au niveau du nez :

  • Le nez qui coule
  • Le nez bouché
  • Le nez qui gratte
  • Des éternuements

2) Au niveau de la bouche :

  • La toux
  • Des picotements

Ce sont les symptômes qu’on a pour les symptômes respiratoires.

Quand on parle des symptômes respiratoires, il faut bien comprendre que c’est important d’en parler.

La majorité des allergiques essayent de trouver de solutions à leurs allergies. Ils souhaiteraient de se débarrasser de leurs allergies. Mais au lieu de travailler sur les causes de ses allergies, ils ont toujours travaillé sur les symptômes.

La médecine conventionnée ne connaît pas la cause des allergies respiratoires

Malheureusement, la médecine conventionnée ne connaît pas la cause des allergies. Ils vont donner uniquement des traitements symptomatiques pour réduire les symptômes de nos allergies. Pourtant, il faut bien noter que les symptômes ne sont pas la cause des allergies. Le nez qui gratte n’est pas la cause de nos allergies.

Il faut aussi comprendre que l’allergène n’est pas la cause de nos allergies. On dit souvent que la cause des allergies respiratoires est les acariens. Non ! Les acariens sont les déclencheurs des allergies. Pour les allergies respiratoires, c’est un peu compliqué de ne pas se mettre en relation avec nos allergènes. Mais imaginons qu’on n’est plus en relation avec les acariens pendant un an. Si on se remet en contact avec les acariens, on va refaire des allergies. C’est parce qu’on n’a pas réglé la cause. L’allergène n’est pas la cause, mais le déclencheur de l’allergie, qui ensuite, découle un symptôme.

Aujourd’hui, aucun allergique ne travaille sur la cause des allergies, puisque la médecine conventionnée n’en connaît pas. On peut faire tous les efforts pour utiliser les traitements symptomatiques. Cela va uniquement camoufler le signal que le corps envoie pour dire que quelque chose ne va pas.

Je ne suis pas contre les traitements symptomatiques. Dans certains cas, on peut l’utiliser. Mais c’est une stratégie à court terme. On doit l’utiliser obligatoirement en parallèle avec une stratégie à long terme.

On utilise les traitements symptomatiques pour ne pas souffrir à court terme. Ensuite, on utilise une stratégie à long terme : travailler sur les causes des allergies, dans le but de maîtriser totalement ses allergies sur le long terme.

J’ai été parmi les grands allergiques qui faisaient des allergies sévères. Si vous voulez connaître mon histoire, j’ai fait un épisode complet sur qui est Epigenise. Je vous invite à le visiter. En résumé, j’ai été allergique depuis tout bébé. J’ai suivi tous les parcours médicaux classiques. À un moment, je suis arrivé dans une impasse médicale. Je me suis rendu compte que rien ne fonctionne. Encore pire, cela ne fait qu’empirer mes allergies. En fait, ce n’est pas en utilisant la même stratégie qu’on va avoir des résultats différents.

En suivant les conseils de la médecine conventionnée pendant 18 ans, j’ai décidé de tout arrêter. J’allais voir tout ce que les autres thérapeutes de la médecine douce ont à dire sur les allergies. Mon objectif était de réduire ou stopper l’évolution de mes allergies. Cela m’a pris énormément de temps, d’effort et de travail. J’ai acheté tous les livres possibles sur les allergies. Je les ai testés pendant des années. J’ai vu que certaines choses fonctionnaient, d’autres non. C’est là que j’ai commencé à comprendre les choses sur les allergies. Maintenant, j’ai réussi à réduire et totalement maîtriser mes allergies.

Les allergies respiratoires sont une maladie très jeune

Pour information, les allergies sont une maladie qui existe depuis les années 70. Avant 1970, seulement 3 % de la population était allergique à quelque chose. Aujourd’hui, c’est 30 %. En 2050, 50 % de la population sera allergique à quelque chose. À ma connaissance, c’est la maladie avec le plus fort taux de croissance qui existe au monde. L’évolution des allergies est énorme. Pourtant, c’est une maladie très jeune.

Quand on est allergique, on a cette pensée qu’on ne s’en sortira jamais. Mais en regardant les chiffres, il n’y avait pas d’allergie avant. Aujourd’hui, il y a beaucoup plus d’allergiques tous les ans. On voit qu’à partir de 1970, il y a quelque chose qui s’est passé. Si on revient en arrière et qu’on règle le problème qu’on a déclenché dans les années 70, on pourra peut-être régler le problème des allergies.

Les 2 causes des allergies respiratoires

J’ai découvert qu’il y a deux causes pour faire des allergies respiratoires. Je ne vais pas rentrer dans les détails. Si le sujet vous intéresse, je vous invite à visiter le lien.

1— Un système immunitaire de premier niveau en immunodéficience

La première cause, c’est d’avoir un système immunitaire de premier niveau en immunodéficience. Le travail du premier niveau du système immunitaire (la peau, les muqueuses et les microbiotes) est de filtrer ce qui peut ou ne peut pas rentrer à l’intérieur de notre corps. Puisqu’il est faible, il n’arrive plus à faire son travail. Il laisse passer des molécules complexes qui ne devraient pas rentrer à l’intérieur du corps.

Notre allergène (molécule complexe) est souvent une protéine. Ce dernier ne devrait pas rentrer sous cette forme, mais sous la forme d’acides aminés. Le corps ne peut pas assimiler une protéine telle qu’elle. Il a besoin de le transformer en acides aminés grâce à des enzymes. Ils vont les découper cette protéine en petits morceaux pour obtenir des acides aminés.

Mais quand les allergènes ont réussi à rentrer à l’intérieur de notre sang, le système immunitaire de deuxième niveau viendra les attaquer, puisqu’il ne devrait pas s’y trouver. C’est ce qui crée la réaction allergique. Le problème n’est pas la réaction du système immunitaire de deuxième niveau. On doit se demander comment cette molécule complexe se trouve dans notre corps, alors qu’il ne devrait pas s’y trouver sous cette forme.

Au lieu d’endormir notre système immunitaire de deuxième niveau, il faut plutôt renforcer notre système immunitaire de premier niveau. À partir du moment où on fait cela, le système immunitaire du premier niveau va faire son travail, et l’allergène ne se retrouvera plus à l’intérieur de notre sang. Par conséquent, le système immunitaire de deuxième niveau ne réagira plus. Il n’y aura plus de réaction allergique.

2— Un système lymphatique surchargé

Ensuite, la deuxième cause des allergies est un système lymphatique surchargé. Il y a un gros lien entre le système immunitaire et le système lymphatique. Pour réussir à maîtriser totalement ses allergies, il faut décharger son système lymphatique.

Epigenise pour maîtriser ses allergies en huit semaines, « satisfait ou remboursé »

C’est exactement ce que je fais avec Epigenise. C’est un cabinet qui se trouve à Paris dans le 16e arrondissement. J’accompagne des allergiques en physique, mais la majorité de mes clients se trouvent en ligne. Je les accompagne en téléconsultation. C’est pour permettre à n’importe quelle allergique de réussir à maîtriser ses allergies en huit semaines. Vous pouvez aussi bénéficier de plusieurs services que je propose dans mon cabinet.

Cela pourrait paraître totalement insensé. Mes clients ne pensent pas que c’est possible de réussir à maîtriser totalement ses allergies en huit semaines. J’étais dans la même psychologie. Je croyais que je n’allais jamais m’en sortir. Mais en travaillant sur les deux causes des allergies, non sur les symptômes, on obtient de bons résultats. On réussit à maîtriser totalement ses allergies en huit semaines.

Avec ce programme, je fournis une garantie qu’aucun autre thérapeute de santé (les médecins et les thérapeutes de médecine douce) ne pourrait fournir. C’est « satisfait ou remboursé ». Si vous suivez tous mes conseils, mais vous avez encore vos allergies en huit semaines, je vous rembourse la totalité de ce que vous avez payé chez Epigenise. Je fais cela parce qu’aujourd’hui, les thérapeutes de santé devraient aussi prendre leur responsabilité. Quand ils accompagnent leur client, ils devraient savoir les résultats et la durée qu’ils vont obtenir. Il faut aussi être responsable de ce qu’on fait : rembourser les gens si cela ne fonctionne pas.

Pour essayer de régler mes problèmes d’allergies, j’ai vu tellement des gens dans ma vie. Cela m’a pris énormément de temps et d’argent. Tout le monde me disait de ne pas m’inquiéter, car cela va fonctionner. Mais cela ne fonctionnait pas. Cependant, personne ne remboursait ce que j’ai payé.

Aujourd’hui, je prends ma responsabilité. Je suis le seul à le faire, et j’espère que je serai suivi par les autres thérapeutes.

Si vous voulez en savoir plus, accédez à la page contact d’Epigenise.