fbpx

Pour reconnaitre un choc anaphylactique c’est la multitude des symptômes et leur rapidité d’apparition qui marque la gravité de la réaction.

MONSIEUR-ALLERGIES.COM est maintenant EPIGENISE.COM

Visionnez l’épisode en vidéo :

Écoutez l’épisode en version Podcast :

Retranscription écrite de la vidéo (la qualité de la retranscription est sans doute moyenne car j’ai utilisé un logiciel de reconnaissance vocale) :

 

Hello les Allergiques !

C’est Epigenise. Aujourd’hui, je vais répondre à une question qu’on m’a demandé par mail :

« Comment reconnaître un choc anaphylactique ? »

L’objectif de cet épisode, c’est de savoir comment on reconnaît un choc anaphylactique.

Le choc anaphylactique, qu’est-ce que c’est ?

Le choc anaphylactique ou « anaphylaxie » est une réaction très importante de notre système immunitaire face à un allergène. C’est une réaction allergique, grave, immédiate et généralisée qui peut entraîner la mort. 1 % des allergies entraînent des anaphylaxies sévères, et 1 % des anaphylaxies sévères entraînent la mort.

Les 2 autres réactions allergiques graves

Quand on fait des allergies, les deux autres réactions allergiques graves sont :

– œdème de Quincke
– Crise d’asthme aiguë

Les symptômes du choc anaphylactique

Le corps prend entre 5 à 20 minutes à réagir quand il est en contact avec son allergène. La personne va présenter un malaise général. Il faut faire très attention quand les deux symptômes apparaissent en même temps, car c’est une situation où la réaction est généralisée. L’apparition d’une multitude de symptômes très rapides marque la gravité de la réaction allergique :

– symptômes cutanés : démangeaison, urticaire géante, gonflement du visage (avec ou sans œdème du larynx)
– symptômes digestifs : nausée, vomissement, diarrhées, douleurs abdominales,…
– symptômes respiratoires : difficulté à respirer, asthme, écoulement du nez,…
– la voix devient rauque
– autres symptômes : accélération des pouls (tachycardie), la personne somnole, a du mal à rester réveiller et à parler

Ce sont des symptômes qu’on peut avoir quand on fait un choc anaphylactique.

Les déclencheurs du choc anaphylactique

Il peut y avoir plusieurs déclencheurs, mais souvent, ce sont des allergies alimentaires. Ensuite, il y a aussi des piqûres d’insectes, des médicaments et le latex. Ce sont les principaux allergènes qui déclenchent très souvent un choc anaphylactique.

Traitement du choc anaphylactique

Il faut noter que ceci est un traitement d’urgence.

– Adrénaline : sous-forme d’un stylo auto-injecteur (Anapen, Jext, Epipen). Quand le choc anaphylactique apparaît, on prend le stylo et on se fait piquer directement de l’adrénaline. Ensuite, il faut appeler le SAMU (numéro 15).

Prévention du choc anaphylactique

Quand on sait qu’on fait de choc anaphylactique, il faut disposer d’une trousse de secours. À l’intérieur, les objets suivants doivent y trouver :

– des antihistaminiques
– des corticoïdes
– un bronchodilatateur
– de l’adrénaline en stylo auto-injecteur (au moins 2 stylos)

En réalité, la trousse de secours n’est pas une prévention du choc anaphylactique. De toute façon, le choc va toujours arriver. C’est juste pour une possibilité de répondre immédiatement la crise. En cas de choc anaphylactique, cela peut être très dangereux si on n’a pas cette trousse de secours.

La vraie prévention est de travailler sur la cause des allergies

Aujourd’hui, la médecine conventionnée ne connaît pas les 2 causes des allergies. Elle ne connaît pas aussi la cause du choc anaphylactique. On ne travaille que sur les symptômes des allergies. On est toujours en train de camoufler les symptômes. On camoufle le signal que le corps envoie pour ne plus le voir.

Je ne suis pas contre cette méthode. Il ne sert à rien de souffrir si on a une stratégie à court terme. Par contre, il faut avoir aussi une stratégie à long terme : travailler sur les causes des allergies.

La majorité de mes clients continuent à aller voir leur allergologue quand il commence le programme que je développe avec Epigenise. Par contre, ils travaillent aussi avec moi sur le long terme. J’accompagne mes clients à maîtriser totalement ses allergies en huit semaines. En travaillant sur ces deux causes, ils peuvent vérifier qu’on peut maîtriser ses allergies.

Pour plus d’informations, j’ai fait des épisodes complets sur les causes des allergies alimentaires, les deux causes des allergies respiratoires et les deux causes des allergies cutanées. Si c’est un sujet qui vous intéresse, je vous conseille d’aller les visiter.

L’objectif est de travailler sur les causes des allergies. Quand on réussit à travailler sur les causes, et arrêter de travailler simplement sur les symptômes, on obtient des résultats différents. Travailler sur les symptômes n’a aucun rapport avec le fait de travailler sur les causes. C’est pour cela que la majorité des allergiques restent allergiques toute leur vie. Ils sont toujours en train de travailler sur les symptômes. Quand on veut régler un problème, il faut travailler sur la cause de ce problème.

C’est exactement le même cas quand on fait des chocs anaphylactiques. Bien sûr qu’il faut répondre en urgence, avoir son stylo auto-injecteur et sa trousse de secours. Par contre, cela montre que le corps est arrivé à un moment où le signal qu’il envoie est extrêmement puissant. C’est pour dire qu’un problème important surgit à l’intérieur du corps. Il va falloir l’écouter et commencer à régler la cause.

Il faut comprendre que la puissance des symptômes provoque un choc anaphylactique. On atteint un niveau de signal extrêmement puissant et dangereux. Par contre, le vrai problème est les allergies.

Les deux causes des allergies

Il y a deux causes pour faire des allergies :

1— Un système immunitaire en immunodéficience

Le système immunitaire de premier niveau ne fait plus exactement son travail. Il laisse passer des molécules complexes à l’intérieur du sang alors qu’il devrait les bloquer. Par conséquent, le système immunitaire de deuxième niveau (le système immunitaire humoral) va attaquer ses allergènes. Il fait exactement le travail qu’il doit faire : attaquer les agents pathogènes extérieurs que le corps ne veut pas.

À partir du moment où on renforce son système immunitaire de premier niveau, dont une bonne partie est le microbiote intestinal, nos allergènes ne pourront plus rentrer dans notre corps.

Le corps ne peut assimiler que des acides aminés, non des protéines. Les enzymes vont découper ces protéines en petits morceaux d’acides aminés. Le corps va prendre et assimiler ces acides aminés. Il ne peut pas prendre et utiliser les protéines telles qu’elles. Il va aller l’attaquer. Le corps doit rester propre.

2— Un système lymphatique surchargé

Le système lymphatique est extrêmement important. Il y a un lien entre le système immunitaire et le système lymphatique. Quand on fait des chocs anaphylactiques, travailler sur son système lymphatique est primordial pour réussir à maîtriser totalement ses allergies.

Le cabinet Epigenise pour maîtriser ses allergies en huit semaines, satisfait ou remboursé.

C’est exactement ce que je fais avec Epigenise. C’est le cabinet que j’ai monté à Paris dans le 16e arrondissement. J’accompagne tous les allergiques physiquement, mais aussi en visioconférence. J’ai des clients dans toute la France. J’aide mes clients à maîtriser leurs allergies en huit semaines, quels que soient le type, la puissance et l’ancienneté de leurs allergies. J’ai mis en place un programme de huit semaines pour aider n’importe quel allergique à maîtriser ses allergies.

Si vous voulez en savoir plus sur l’histoire d’Epigenise et les services qu’il propose, vous pouvez voir les épisodes complets consacrés sur ce sujet.

J’étais aussi un énorme allergique. J’ai suivi exactement tous les parcours médicaux classiques. À dix-huit ans, en suivant tous les conseils, mes allergies ne faisaient qu’empirer. Cela m’a poussé à aller voir d’autres conseils ailleurs.

Enfin, j’ai réussi à maîtriser totalement mes allergies. Je veux aussi permettre à n’importe qui de bénéficier tout ce que j’ai appris pour réussir à maîtriser ses allergies.

J’engage ma responsabilité sur ce programme « satisfait ou remboursé ». Cela veut dire que si vous avez suivi le programme et mes conseils pendant huit semaines, et que vous avez encore vos allergies, je vous rembourse. C’est une garantie que je fais depuis des années chez Epigenise. Vous pouvez consulter les avis que j’ai sur ma page Google. Tous mes clients sont satisfaits.

J’engage ma responsabilité, car je connais les causes des allergies et je connais le résultat qu’on peut avoir. À partir des moments où on arrête de travailler sur les symptômes et on travaille sur les causes des allergies, on obtient des résultats différents. Quand on travaille sur les causes, on réussit obligatoirement à maîtriser ses allergies.