fbpx

Les allergies ne sont pas tombées du ciel et elles ne disparaissent pas non plus par magie. Si on ne se concentre pas sur la cause de ses allergies, il y a de fortes chances qu’elles s’aggravent. C’est ce qu’il se passe pour la majorité des allergiques. Avec l’age, votre force vitale va diminuer, ce qui va diminuer les symptômes des allergies. Ce n’est pas bon signe car cela veut dire que votre corps ne combat plus, il va passer du stade chronique à dégénératif. La seule façon de voir « disparaitre » ses allergies est de se concentrer sur la cause pour les maitriser totalement et non juste camoufler les symptômes.

MONSIEUR-ALLERGIES.COM est maintenant EPIGENISE.COM

Visionnez l’épisode en vidéo :

Écoutez l’épisode en version Podcast :

Retranscription écrite de la vidéo (la qualité de la retranscription est sans doute moyenne car j’ai utilisé un logiciel de reconnaissance vocale) :

 

Hello les Allergiques !

C’est Epigenise. Aujourd’hui, je vais répondre à une question de Amandia :

« Une allergie peut-elle disparaître ? »

L’objectif de cette vidéo est de vous expliquer mon avis sur cette question.

Comme vous le savez déjà si vous suivez mes épisodes, je vais d’abord vous donner la vision officielle de la médecine conventionnée. Ensuite, je vais vous donner mon avis suite à mes expériences personnelles et avec celle de mes clients.

Les allergies n’arrivent pas par hasard

Quand on entend cette question, il faut bien l’analyser. Aujourd’hui, on a cette vision qui dit que l’allergie tombe du ciel, et elle peut repartir aussi comme elle est venue. C’est hallucinant ! Pourtant, cela fait des milliers d’années que Hippocrate disait : « Arrêter de croire que cela tombe du ciel, que les Dieux vous font tomber malade ». Soyons un petit peu plus scientifiques, et essayons d’expliquer les maladies.

Donc, ce ne sont plus les Dieux qui nous font tomber malade, mais cela serait le hasard… On n’a pas encore compris que les allergies sont un signal que le corps envoie. Il veut signaler que quelque chose ne va pas, et il faut le régler. Il faut comprendre le signal pour comprendre la cause de son problème. Quand on a compris la cause, on pourra la régler. En se concentrant sur cette cause, on maîtrisera totalement ses allergies. C’est ce que je fais avec mon cabinet Epigenise.

Je ne pense pas que les allergies sont arrivées par hasard. La médecine conventionnée ne sait ni la cause des allergies, ni la raison de la croissance des allergiques dans les pays industrialisés. Ils sont incapables d’expliquer cela. Ils disent que le hasard fait les choses de temps en temps, et parfois, il faut laisser le temps. Peut-être un jour, l’allergie repartira. Pour eux, le corps dysfonctionne par hasard, et un jour, il va se rééquilibrer par hasard.

J’ai adhéré à cette vision pendant très longtemps. J’ai suivi 20 ans de parcours médical classique d’un allergique. Maintenant, ce n’est plus du tout ma vision. Je suis le premier à m’autoflageller, en disant que cette méthode est complètement irrationnelle. Les choses n’arrivent pas par hasard, y compris les allergies.

Les allergies, une croissance énorme depuis 1970

Il y a aussi une raison pour cette croissance d’allergies dans notre société. Il faut comprendre qu’il y a 50 ans, seulement 3 % de la population était allergique. On a des chiffres depuis le début du XXe siècle. On découvre que de 1900 à 1970, seulement 3 % de la population européenne est allergique à quelque chose. C’est un chiffre très faible et stable. À partir de 1970, il y a un gros pic qui arrive, et qui crée une croissance annuelle de 5 %. C’est une maladie avec un très fort taux de croissance en très peu de temps. Aujourd’hui, 30 % de la population française est allergique. En 2050, la moitié de la population mondiale serait allergique à quelque chose.

On voit que ce n’est pas le fruit du hasard. Selon la vision classique, le système immunitaire de l’humanité dysfonctionne ensemble à partir des années 70. C’est la cause de cette forte croissance des allergiques dans nos sociétés industrialisées.

Les allergies ne sont pas génétiques, cela fait déjà 15 ans qu’on l’a prouvé scientifiquement

Ensuite, on dit aussi que les allergies sont génétiques. En vérité, cela fait 15 ans que nous n’avons plus le droit de dire que les allergies sont génétiques. Les allergies sont épigénétiques. Vous pouvez aller vous informer sur le « Projet Génome Humain » qui explique cette affirmation. C’est un grand projet qu’on a fait sur la génétique, il y a 30 ans. Cela a duré 15 ans. Les plus grands scientifiques étaient réunis. L’objectif était de réussir à décrypter l’ensemble du génome humain. Si l’on réussit, on saura prévenir toutes les maladies. On saura qui va avoir telle maladie.

Au bout de 15 ans, ils ont réussi à ouvrir le livre de la génétique. On a découvert que 5 % de nos gènes sont « codants ». Cela veut dire qu’ils sont marqués dans le marbre, et on ne peut rien y faire. Ce sont nos traits physiques : la couleur de nos yeux, de la peau, de nos cheveux, etc. Par contre, on a découvert que 95 % de nos gènes sont « non codants ». Cela signifie qu’on peut activer ou désactiver ces gènes.

Grâce à notre hygiène de vie (notre nourriture, notre boisson, notre relation avec la nature, notre relation sociale,…), nous pouvons activer ou désactiver ces gènes. Donc, on sait depuis 15 ans que les maladies, y compris les allergies, ne sont pas génétiques. Elles sont épigénétiques.

Tout cela pour vous faire comprendre que, s’il y a une telle croissance des allergiques à partir de 1970, ce n’est pas le fruit du hasard. Il s’est passé quelque chose. Ce n’est ni Dieu ni le hasard qui a fait tomber les maladies. On voit aussi que les chiffres sont différents entre la société industrialisée et non industrialisée. Aujourd’hui, dans un pays non industrialisé, il y a seulement 3 % d’allergique dans la population. Nous sommes responsables de notre santé. Avec notre hygiène de vie, on peut activer ou désactiver nos maladies.

C’est ce que je fais avec Epigenise. Je peux montrer à chacun qu’en huit semaines, il peut maîtriser ses allergies, grâce à un protocole d’hygiène de vie. En mettant le corps en bonne santé. Il n’y aura plus d’allergie.

D’autres théories qui ne fonctionnent pas pour expliquer les allergies

Il y a aussi d’autres théories qui disent que notre environnement est pollué, on n’allaite plus nos enfants, on vit dans une société où il y a trop d’hygiène. Toutes ces choses font dysfonctionner notre système immunitaire.

C’est totalement faux ! En se concentrant sur les causes des allergies, on règle les problèmes. Je vis cette expérience avec tous mes clients.

Le temps ne va pas améliorer vos allergies

On nous dit aussi de laisser faire le temps. Je l’ai fait, sans avoir obtenu une amélioration. Cela n’a fait qu’empirer mes allergies. Quand on laisse le signal sans régler la cause, il va s’intensifier.

On nous dit d’attendre l’âge de la puberté. Il y a un moyen que les allergies s’arrêtent. Avec le changement des hormones, cela pourra modifier notre état de santé. Cependant, à la puberté, j’étais encore plus allergique.

On dit aussi aux femmes d’attendre leur premier enfant. Le mouvement des hormones pourra changer l’allergie. De plus en plus de femmes avec des enfants ont des allergies. Donc, cela ne marche pas.

En ne traitant pas la cause des allergies, les allergies empirent

Quand on ne traite pas la cause, nos allergies vont s’empirer. C’est ce qui se passe avec tous les allergiques d’aujourd’hui. Leurs allergies ne s’améliorent pas. On a déjà 5 % des allergiques de plus dans notre population chaque année. En plus, ses allergies ne font qu’empirer.

En ne réglant pas son problème, il ne fait qu’empirer. Par exemple, ceux qui font des allergies respiratoires, ils pourront développer de l’asthme. C’est le niveau supérieur à l’allergie respiratoire. On va avoir de plus en plus d’allergènes, les symptômes de nos allergies vont s’intensifier aussi. Certaines personnes peuvent développer un choc anaphylactique.

On pourra faire aussi des allergies croisées. Avant, on faisait simplement des allergies respiratoires. Après, on va faire des allergies respiratoires et cutanées. Cela pourra arriver quand on ne règle pas la cause du problème. On laisse les allergies se développer. Le signal s’intensifie. C’est exactement ce qui se passe avec les allergiques d’aujourd’hui. Ils ne règlent pas la cause de leurs allergies.

Pour que les allergies « disparaissent », il faut s’attaquer aux 2 causes des allergies

L’objectif de cette vidéo n’est pas de vous présenter les deux causes des allergies. Si c’est un sujet qui vous intéresse, je vais mettre le lien d’un épisode pour comprendre les deux causes des allergies.

En fait, il y a deux causes pour faire des allergies. La première est l’immunodéficience du système immunitaire. Il faut le renforcer pour que l’allergène ne puisse plus rentrer dans notre corps. La deuxième est un système lymphatique à décharger. Les deux systèmes sont importants et très liés. Pour réussir à maîtriser ses allergies sur le long terme, il faut travailler sur le système lymphatique pour l’aider à faire son travail.

Les allergies peuvent diminuer avec l’âge, car il y a un lien avec la force vitale, mais cela n’est pas bon signe

J’ai un peu mélangé la vision de la médecine allopathique avec la mienne, mais j’espère que je serais clair.

En fait, l’aggravation des symptômes et nos allergènes ont un rapport avec ce qu’on appelle « la force vitale » en naturopathie. La force vitale, c’est l’énergie du corps pour faire ce qu’il doit faire : vivre, se défendre. C’est très important quand on est malade. Il y a un lien étroit entre la force vitale et les allergies. Plus on a une force vitale importante, plus on a un corps puissant pour combattre. Donc, on va faire des symptômes importants.

Quand on est jeune, on va avoir de gros symptômes. Les allergies ne vont jamais réellement disparaître, mais diminuer avec le temps. Aux alentours de 50 ans, les symptômes diminuent, parce que la force vitale a diminué. Le corps se défend de moins en moins. Ils seront toujours allergiques, mais les symptômes vont diminuer.

Les maladies sont classées en trois stades :

  1. La maladie aiguë
  2. La maladie chronique
  3. La maladie dégénérative

Quand on fait des allergies, on n’est pas dans la maladie aiguë, mais dans la maladie chronique. On a déjà passé à un stade au niveau de la force vitale. Donc, elle a diminué. À partir du moment où notre force vitale diminue, le corps combat de moins en moins contre les agents extérieurs (les agents pathogènes). Il a de moins en moins de force pour faire ce qu’il doit faire. On est en train de passer à une maladie dégénérative.

On est très content parce qu’on ne va plus avoir de symptômes. Mais après, on va être comme tout le monde : avoir une maladie dégénérative. On n’a pas renforcé notre force vitale. Notre corps ne combat plus. Durant notre vie, on est resté avec des maladies chroniques, car on n’a pas réglé la cause de notre allergie. Travaillant sur nos symptômes épuisera notre énergie vitale. C’est ce qui se passe avec toutes les personnes aujourd’hui. Plus on vieillit, plus on fera de maladies dégénératives. Et ces maladies viennent de plus en plus tôt, parce que le corps devient de plus en plus épuisés. Il y a une relation étroite entre la force vitale et les allergies.

Selon la vision de la médecine conventionnée, les allergies peuvent diminuer avec le temps, sans argument. Je dis qu’elles diminuent parce que la force vitale diminue. J’avais un jeune client, environ 37 ans. Il m’a expliqué qu’il avait énormément d’allergies. Mais ses allergies commençaient à diminuer. Il n’a pas commencé à régler la cause de ses allergies, mais sa force vitale diminue. En lui redonnant plus de force vitale avec plein de moyens, ses allergies ont augmenté. Il n’était pas content, mais c’est normal. Quand son énergie vitale a été reboosté, on a commencé à régler les deux causes de ses allergies. À la fin, il a réussi à maîtriser totalement ses allergies. Il a pu vérifier lui-même ce résultat après huit semaines.

Selon la médecine conventionnée, les allergies ne disparaissent pas. Elles peuvent diminuer. Parfois, ils disent qu’elles peuvent disparaître, puis revenir. C’est la même chose. Elles ne disparaissent pas si on ne règle pas les deux causes. Elles disparaissent obligatoirement si on travaille sur les causes. Les allergies ne sont pas le fruit du hasard.

Epigenise pour maîtriser ses allergies en 8 semaines, satisfait ou remboursé

C’est exactement ce que je fais avec mes clients. J’ai un cabinet qui s’appelle Epigenise. J’accompagne pendant huit semaines tous les allergiques, quels que soient le type, l’ancienneté et la puissance de ses allergies. On a une forte proposition de valeur : c’est satisfait ou remboursé. Si vous avez encore vos allergies au bout de huit semaines, alors que vous avez suivi mes conseils, je vous rembourse.

Aujourd’hui, il faut que nous prenions notre responsabilité. J’ai vécu en enfer pendant une vingtaine d’années. J’allais de spécialiste en spécialiste qui me prenait beaucoup d’argent et de temps. Ils me promettaient beaucoup de choses. Mais ils ne s’engageaient jamais sur les résultats. Pourtant, ils étaient tous très sûrs d’eux. J’étais toujours un peu choqué. Je vois autour de moi que les gens restent allergiques, et que mes allergies ne font qu’empirer.

Quand j’ai lancé Epigenise, je me suis dit que je ne veux pas devenir ce type de personne. Je vais offrir le plus grand service à mes clients. Je veux engager ma responsabilité. Si je n’ai pas réussi, c’est à moi d’en payer le prix. Je pense que c’est fort de mettre cette garantie. Nous sommes le seul à le faire. À ce jour, je n’ai aucun client qui m’a demandé de le rembourser. C’est simple : quand on vient dans mon cabinet, j’assure qu’on peut maîtriser ses allergies en huit semaines. Vous pouvez vérifier les avis sur mon cabinet sur Google. Si vous souhaitez en savoir plus sur qui je suis, je vous conseille l’épisode intitulé Qui est Epigenise ?