fbpx

Les allergènes dépendent du type d’allergies que vous avez. Les principaux allergènes alimentaires sont le gluten, crustacés, œufs, arachides, poissons, soja, lait, fruits à coque, céleri, moutarde, sésame, sulfites, lupin, mollusques. Les principaux allergènes respiratoires sont les pollens (graminées, herbacées, arbres), les animaux (Chats, Chiens), les acariens et la moisissure. Les principaux allergènes cutanés sont le soleil, le latex, le nickel, la moisissure, les teintures pour les vêtements et les produits chimiques (cosmétique, lessive, etc). Les allergènes ne sont que les déclencheurs des allergies, et non la cause.

MONSIEUR-ALLERGIES.COM est maintenant EPIGENISE.COM

Visionnez l’épisode en vidéo :

Écoutez l’épisode en version Podcast :

Retranscription écrite de la vidéo (la qualité de la retranscription est sans doute moyenne car j’ai utilisé un logiciel de reconnaissance vocale) :

 

Hello les Allergiques !

C’est Epigenise. Aujourd’hui, on va parler des principaux allergènes. J’ai reçu une question de Sasha, qui me demande :

« Quels sont les principaux allergènes quand on fait des allergies ? »

L’objectif de cet épisode est de vous parler des principaux allergènes en fonction des différents types d’allergies qu’on peut faire, il y a 3 types d’allergies différents.

Les principaux allergènes alimentaires

Je vais commencer par les principaux allergènes alimentaires. Il existe 14 principaux allergènes alimentaires. Ils sont obligatoirement marqués sur les produits industriels que nous achetons aux supermarchés. Il doit être inscrit sur la liste des ingrédients, et en gras. 

 

Ce sont :

  • Le gluten
  • Les crustacés
  • Les œufs
  • Les arachides
  • Les poissons
  • Le soja
  • Le lait
  • Les fruits à coque (amandes, noisettes,…)
  • Le céleri
  • La moutarde
  • Le sésame
  • Les sulfites
  • Le lupin
  • Les mollusques

Ces aliments peuvent déclencher une réaction allergique pour les allergies alimentaires. Ce sont les principaux allergènes, mais il peut y en avoir beaucoup plus.

Les principaux allergènes respiratoires

On va aussi parler des principaux allergènes respiratoires. Ce sont :

– Le pollen

  •   Les pollens de graminées
  •   Les pollens d’arbres
  •   Les pollens d’Herbacées

– Les animaux

  •   Chiens
  •   Chats
  •   Chevaux
  •   Lapins
  •   Hamsters
  •   etc.

– Les acariens

Ce sont leurs corps, vivants ou morts, ainsi que leur excrément. C’est une allergie très développée dans les pays industrialisés.

– La moisissure

On la retrouve principalement dans l’air.

Les principaux allergènes cutanés

Pour les allergies cutanées, les principaux allergènes cutanés sont :

  • Le soleil
  • Le latex
  • Le nickel
  • La moisissure
  • La teinture pour les vêtements
  • Les produits cosmétiques, la lessive, le maquillage, etc.
  • Les allergènes alimentaires

Ce sont les différents allergènes principaux qui existent en fonction des différents types d’allergies qu’on peut faire.

L’allergène est le déclencheur de vos allergies, pas la cause

Aujourd’hui, on nous présente ces allergènes comme la cause de nos allergies. Il faut vraiment se poser la question : «Est-ce que l’allergène est la cause de mes allergies ?». On va éviter notre allergène pour ne plus avoir de réaction allergique. En utilisant cette stratégie, on croit qu’on est en train de régler nos allergies. C’est totalement faux. L’allergène n’est que le déclencheur. À court terme, c’est bien de ne pas être en relation avec notre allergène. Par contre, dire que l’allergène est le problème, et c’est en l’évitant qu’on va réussir à régler nos allergies, c’est totalement faux. Ce n’est que le déclencheur de nos allergies. Pour réussir à les maîtriser, il faut travailler sur les deux causes des allergies.

Aujourd’hui, la médecine conventionnée ne connaît pas la cause des allergies. La majorité des allergies se trouvent dans une impasse médicale. Ils ne travaillent que sur les symptômes des allergies. On veut cacher ses petits boutons, car on ne veut pas avoir de réaction allergique. On fait tout pour les éviter, car c’est la cause de ses allergies. Ce n’est pas la bonne manière de penser. Ce ne sont que des symptômes, et l’allergène n’est que le déclencheur.

Quand on veut régler un problème, il faut connaître la cause. Aujourd’hui, on ne connaît pas la cause du problème. Donc, on ne peut pas le régler. Donc, on va traiter uniquement les symptômes. C’est pour cela que tous les allergiques restent allergiques toute leur vie. On n’est jamais en train de travailler sur la cause des allergies.

Il faut vraiment comprendre que les allergènes ne sont pas la cause des allergies. On voit bien qu’en évitant ses allergènes, leurs allergies ne font qu’empirer. le nombre d’allergènes, ainsi que les symptômes ne font qu’augmenter.

L’allergie est un signal pour dire que le corps a un problème. Il faut comprendre ce signal pour régler le problème. Aujourd’hui, les spécialistes qui nous accompagnent ne comprennent pas les allergies. Ils essayent d’étouffer le signal et de cacher les symptômes. Il faut comprendre que ce signal indique que quelque chose ne va pas. Il faut régler la cause de nos allergies.

Dire que les allergènes sont la cause de nos allergies, c’est totalement faux. Même si on réussit à éviter nos allergènes pendant 5 ans, et qu’on se remet en contact avec eux, il y aura toujours une réaction allergique. On n’a pas réglé la cause, on a juste camouflé le symptôme.

Les allergies sont une maladie jeune

L’allergie est une maladie jeune, qui s’est répandue à partir des années 70. On a des chiffres sur le taux de pourcentage de la population allergique des pays européens. De 1900 à 1970, seulement 3 % de la population était allergique à quelque chose. C’est un chiffre très faible et très stable.

À partir des années 70, il y a un énorme pic qui arrive, et qui ne s’est jamais arrêté. Aujourd’hui, 30 % de la population est allergique à quelque chose, avec une croissance de 5 % par an. En 2050, la moitié de population mondiale (50 %) serait allergique à quelque chose. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, c’est la quatrième maladie mondiale.

On ne comprend pas pourquoi les allergies ont tant développé d’un coup à partir des années 70. Il y a 50 ans, il n’y avait pratiquement pas d’allergies. Aujourd’hui, il y a une telle fatalité qu’on ne peut rien y faire. Quand j’explique à mes clients qu’en huit semaines, ils maîtriseront leurs allergies et qu’ils pourront le vérifier par eux-mêmes, personne ne me croit. On est conditionné à croire qu’on ne peut rien y faire. Si avant il n’y en avait pas, en respectant les règles d’avant, le corps ne fera peut-être pas ce signal. Par conséquent, il n’y aura plus de réaction allergique.

La théorie de la génétique n’est plus valable depuis 15 ans

Souvent, on nous vend aussi l’idée que les allergies sont génétiques. Pourtant, cela fait 15 ans qu’on a prouvé scientifiquement que les allergies ne sont pas génétiques. Elles sont épigénétiques. C’est non scientifique de dire que les allergies ne sont pas génétiques.

En fait, un projet qui s’appelle le « Projet Génome Humain » a été lancé il y a trente ans. On peut vérifier cette information sur internet. L’objectif était de réussir à décrypter l’ensemble du génome humain. C’était un objectif incroyable. Si on réussit à le décrypter, on pourra prévoir l’arrivée d’une maladie chez une personne. Donc, on pourra prévenir toutes les maladies de l’humanité. On a mis les meilleurs scientifiques sur le projet.

Au bout de 15 ans, ils ont réussi à le faire. Quand on a ouvert le « livre de la génétique », on découvre que 5 % de nos gènes sont « codants ». Cela veut dire qu’on ne peut rien y faire, ils seront activés toute notre vie. On découvre aussi que 95 % de nos gènes sont « non codants ». Ils peuvent être activés ou désactivés en fonction de notre hygiène de vie. Il y a beaucoup de facteurs : l’alimentation, les boissons, le stress, le sport. Cela peut être aussi notre relation avec la nature, notre relation sociale avec les autres, notre épanouissement personnel, etc. Tous ces facteurs vont avoir un impact sur nos gènes. Ils vont venir activer ou désactiver nos gènes. L’épigénétisme est un comme des interrupteurs sur nos gènes.

C’est ce que je fais avec mes clients. Je leur prouve qu’en huit semaines, on peut modifier l’activation ou la désactivation de ses allergies. Nous travaillons avec une hygiène de vie. Quand on met le corps en bonne santé, il arrête de faire un signal. Les allergies sont un signal que le corps envoie. En réglant la cause, il n’y aura plus de problème.

De nos jours, quand on fait des allergies, on est toujours en train de travailler sur les symptômes. Par exemple, je faisais énormément d’allergie respiratoire. Je ne voulais pas avoir le nez qui coule, qui gratte. On est en train de voir l’allergène comme le mal. Le problème n’est pas du tout notre allergène. Il faut travailler sur les causes des allergies.

Travailler sur les deux causes des allergies pour maîtriser ses allergies

J’ai fait un épisode complet sur les deux causes des allergies. Je vais vous mettre le lien et je vous propose d’aller les voir si cela vous intéresse. Je vais juste vous donner très rapidement les deux causes.

La première cause des allergies, un système immunitaire de premier niveau à renforcer

La première cause pour faire des allergies, c’est d’avoir un système immunitaire en immunodéficience. Ce n’est pas du tout un dysfonctionnement du système immunitaire. C’est complètement à l’opposé de la vision classique. Le système immunitaire de premier niveau est affaibli. Il ne fait plus son travail. Son travail est de protéger l’organisme contre les agents extérieurs indésirables qui voudraient rentrer à l’intérieur du corps.

Le système immunitaire de premier niveau est la frontière de notre corps. Puisqu’il ne fait pas son travail, des agents extérieurs vont rentrer facilement. En conséquence, l’armée intérieure du corps viendra les attaquer. C’est là où il va y avoir la réaction allergique. C’est la réaction du système immunitaire de deuxième niveau. Il attaquera cet allergène qui se trouve dans le corps sous une forme complexe. Le corps n’accepte que des formes simples. Cependant, les allergènes sont tous des molécules complexes. La majorité est des protéines.

On dit que la réaction allergique est dans le système immunitaire de deuxième niveau. Donc, il faut y travailler. C’est ce que tous les allergiques font, et ils restent allergiques toute leur vie. Il faut lever la tête du guidon. Il faut se demander « comment cette molécule complexe est-elle rentrée dans notre corps, alors qu’il ne devrait pas rentrer ? ». Si on ferme bien la porte, cette chose ne pourra plus rentrer. Il n’y aura ni de combat ni de réaction allergique.

C’est ce qu’il faut faire. Il faut renforcer le système immunitaire de premier niveau qui est composé des muqueuses, des barrières physiques, des barrières chimiques et du microbiote. En travaillant sur ce premier niveau, on pourra bien fermer la porte. Notre corps ne sera plus un moulin à vent. Il n’y aura plus de réaction allergique dans le système immunitaire de deuxième niveau.

La deuxième cause des allergies, un système lymphatique à décharger

La deuxième cause est un système lymphatique surchargé. C’est le système de gestion des déchets du corps. On ne nous parle jamais ce système quand on fait des allergies. Pourtant, il y a lien entre les allergies et le système lymphatique. Une partie importante du système immunitaire se trouve à l’intérieur du système lymphatique. Il faut réussir à décharger le système lymphatique pour l’aider à faire son travail. Cela permettra aux allergiques de maîtriser totalement leurs allergies toute leur vie.

J’espère que j’ai répondu à toutes les questions que vous posez sur les principaux allergènes. Il faut penser à autre chose que les allergènes. Ce n’est pas la cause du problème. Quand on fait les allergies, il faut régler la cause du problème.

Epigenise pour maîtriser ses allergies en 8 semaines, satisfait ou remboursé

C’est ce que je fais avec Epigenise, le cabinet que j’ai créé. C’est un cabinet spécialement dédié à tous les allergiques pour bénéficier de toutes mes expériences pour maîtriser mes allergies. Avant, j’étais un énorme allergique. J’étais comme la baignoire de tous les allergologues que j’ai rencontrés. Je ne faisais que suivre tous les conseils de la médecine conventionnée. Malgré tout, mes allergies ne faisaient qu’empirer d’année en année. Je me suis trouvé dans une impasse médicale, et mon quotidien était extrêmement compliqué.

À un moment, j’ai décidé d’aller voir ailleurs, de tester tout ce qu’on pouvait faire sur les allergies. C’était le combat de ma vie. Un jour, j’ai réussi à comprendre le mécanisme des allergies et à les maîtriser. Pour suivre mon parcours complet, je vous invite à regarder l’épisode où j’ai raconté l’histoire d’Epigenise.

Maintenant, j’aimerais faire bénéficier les autres allergiques de mon expérience, en créant Epigenise. Nous permettons à n’importe quel allergique de maîtriser totalement ses allergies en huit semaines, quels que soient son type, son ancienneté et sa puissance.

Nous avons une forte proposition de valeur. C’est satisfait remboursé. Si vous avez encore vos allergies au bout de huit semaines, je vous rembourse. Je fais cela pour prendre ma responsabilité. Aujourd’hui, je sais comment fonctionne les allergies et comment faire pour régler la cause. Je le dis et je l’assume.

En fait, j’étais toujours déçu d’avoir des professionnels de santé qui me faisaient la messe sur le fonctionnement des allergies. Il coûtait très cher. Pourtant, le résultat n’était jamais au rendez-vous, et mes allergies ne faisaient qu’empirer. Ces personnes ne prendront jamais leur responsabilité de vous rembourser si leur travail ne fonctionne pas. De toute façon, ils ne peuvent pas le faire, car ils ne travaillent pas sur la cause. Quand les allergiques ne travaillent que sur les symptômes, ils resteront allergiques toute leur vie. Ce n’est pas du tout ce que je veux. Je veux montrer que chaque allergique a la possibilité de maîtriser ses allergies.

Vous pouvez nous trouver à Paris dans le 16e arrondissement. Je fais aussi des consultations en visioconférence. Pour de plus amples informations, vous pouvez contacter Epigenise.