fbpx

Les acariens se trouvent dans tous les tissus : moquette, tapis, literie, vêtements, etc. Il est impossible de les éviter totalement. Vous pouvez réduire les tapis, les moquettes. Mais aussi acheter une literie anti-acariens, un purificateur d’air avec filtre HEPA, etc. Mais cela ne travaillera que sur les symptômes de vos allergies. Pour maitriser vos allergies aux acariens, vous devez vous concentrer sur les causes de vos allergies.

MONSIEUR-ALLERGIES.COM est maintenant EPIGENISE.COM

Visionnez l’épisode en vidéo :

Écoutez l’épisode en version Podcast :

Retranscription écrite de la vidéo (la qualité de la retranscription est sans doute moyenne car j’ai utilisé un logiciel de reconnaissance vocale) :

 

Hello les Allergiques !

C’est Epigenise. Aujourd’hui, je réponds à une question de Mélodie :

« Comment éviter les acariens ? »

L’objectif de cet épisode est de vous présenter tout ce qui est possible pour éviter les acariens. Pour la réponse, je vais d’abord vous présenter ce que la médecine conventionnée fait pour éviter les acariens. Ensuite, je vous donnerais mon avis sur cette stratégie d’éviction des acariens. Si vous avez besoin d’une petite piqûre de rappel sur « C’est quoi les allergies respiratoires ?« , j’ai réalisé tout un épisode dessus qui est bien utile quand on se pose la question.

À quoi sommes-nous allergiques chez les acariens ?

Les acariens font partie des principaux allergènes respiratoires. Nous sommes allergiques au corps des acariens, que ce soit vivant ou mort. Ses excréments nous rendent aussi allergiques. Un acarien vit 80 jours. Il produit 200 fois de son poids en excrément.

L’éviction peut être intéressante à court terme

Pour l’éviction, ce n’est pratiquement pas possible de l’éviter totalement, puisque c’est un allergène respiratoire. On est toujours en contact avec des acariens. Les acariens se trouvent dans tous les nids à poussière : dans les tissus, les canapés, les vêtements, le lit, les draps, les tapis, la moquette. Là où il y a du tissu, il y a des acariens. Ils vont se nourrir de tous les déchets organiques de notre corps (poils, cheveux, peau).

On dit qu’il y a une saison pour les acariens. Il y en a quand même toute l’année, mais ils adorent la chaleur et l’humidité. Ils se développent bien en automne et hiver. En cette période, il fait humide. Nous allons mettre du chauffage chez nous. Il va y avoir le chaud et l’humidité. Ils vont se développer et on aura la plus grosse crise d’allergie aux acariens. Mais il y a quand même les acariens durant toute l’année. Donc, les allergies aux acariens sont à demi-saisonnier. Il y en a toute l’année, mais il y a une saison plus forte.

Ils adorent l’environnement avec une température au-dessus de 20°, et une humidité au-dessus de 60 %. Ils adorent les espaces mal aérés.

Les acariens se trouvent aussi dans tous les nids à poussières. Dès qu’il y a de la poussière, il y a aussi des acariens. C’est pour cela qu’on appelle aussi les allergies aux acariens « les allergies à la poussière ». En fait, on n’est pas allergique à la poussière, mais aux acariens.

Pour travailler sur l’éviction des acariens, on peut acheter par exemple :

– Une literie anti-acariens

– Un ionisateur d’air (un appareil qui envoie des ions dans l’air. Il surchargera les poussières, les acariens et les fait tomber au sol)

– Un robot aspirateur automatique avec filtre hepa

– Un purificateur d’air avec filtre hepa

Ce sont des méthodes pour faire de l’éviction des acariens.

Pour maîtriser ses allergies aux acariens, il faut se concentrer sur les causes des allergies, pas seulement sur le déclencheur

Malheureusement, on n’est jamais en train de travailler sur la cause. On est simplement en train de travailler sur les symptômes de nos allergies respiratoires. Quand on fait des allergies respiratoires, c’est important de travailler sur la cause. Si on ne travaille que sur le symptôme, on garde nos allergies aux acariens. Si on veut réussir à s’en sortir, il faut se concentrer sur la cause. Quand on veut régler un problème, on ne se concentre pas sur les symptômes, mais sur la cause.

Aujourd’hui, comme tous les allergiques, les allergiques aux acariens sont dans une impasse médicale. La médecine conventionnée ne connaît pas la cause des allergies. Elle va nous proposer plusieurs traitements pour les allergies respiratoires comme des méthodes d’éviction, des médicaments chimiques de synthèse, des traitements antihistaminiques, … pour camoufler les symptômes. En ne travaillant que sur les symptômes, les allergiques restent allergiques.

Je suis totalement à l’opposé de cette méthode. Pendant 20 ans, j’étais dans la même philosophie. J’ai suivi tous les conseils du parcours médical classique. Je voyais que cela ne fonctionnait pas. Les résultats s’empiraient d’année en année. J’essayai de trouver un moyen pour aller mieux. J’avais décidé d’aller voir les avis d’autres personnes sur les allergies, et je les ai testés sur moi. À un moment, j’ai réussi à maîtriser mes allergies. C’est pour cela que j’ai créé Epigenise, pour permettre à n’importe qui de maîtriser ses allergies en huit semaines.

Ce n’est pas en évitant aux acariens qu’on va réussir à maîtriser ses allergies. Je ne suis pas contre sur la méthode d’éviction. Cela ne sert à rien de souffrir pour rien. De toute façon, on ne pourra jamais les éviter, mais on peut diminuer le contact. Travailler sur les symptômes comme une stratégie à court terme, je ne suis pas contre. La majorité de mes clients le font. Mais il faut aussi travailler sur une stratégie à long terme. Il ne faut pas se mettre en relation avec nos allergènes, mais il faut aussi travailler sur les causes.

Pour faire des allergies aux acariens, il y a deux causes principales. En fait, ce n’est pas l’objectif de cette vidéo. J’ai déjà fait un épisode complet sur les deux causes des allergies aux acariens. Je vous conseille d’aller le regarder si cela vous intéresse. Ce sont :

  1. Un système immunitaire en immunodéficience
  2. Un système lymphatique surchargé

Epigenise pour maîtriser ses allergies aux acariens en 8 semaines

Mon cabinet Epigenise se trouve à Paris, dans le 16e arrondissement et propose plusieurs services pour les allergies. Mon objectif c’est de permettre à n’importe quel allergique de maîtriser ses allergies en huit semaines, quels que soient son type, son ancienneté et sa puissance. Pendant cette période, j’accompagne mes clients en théorie et en pratique. À la fin, vous pouvez vérifier par vous-même que vous n’êtes plus allergiques.

En plus, il y a une garantie exceptionnelle que personne ne fait : c’est satisfait ou remboursé. Je fais ce protocole parce que j’ai toujours été déçu de tous les professionnels qui m’ont accompagné sur mes allergies. Ils me promettaient des choses qui m’ont coûté cher, mais les résultats n’étaient pas au rendez-vous. Personne ne s’engageait sur les résultats.

Je me suis dit qu’il faut prendre nos responsabilités. Quand on dit quelque chose à quelqu’un, il faut le prouver. Le meilleur moyen, c’est de faire un « satisfait ou remboursé ». Si mes clients suivent mes conseils, et qu’ils ont encore leurs allergies au bout de huit semaines, je leur rembourse. Jusqu’à ce jour, il n’y a personne qui m’a demandé de rembourser. Quand on travaille sur la cause des allergies, et que l’on connaît ce qu’on fait, cela fonctionne. C’est pour cela que j’ai de très bons avis sur Google.