fbpx

Les différents traitements des allergies cutanées sont l’éviction, les médicaments chimiques de synthèse et le hasard. Toutes ces méthodes ont des résultats mitigés car elles ne s’attaquent qu’aux symptômes des allergies cutanées. Pour réussir à maitriser ses allergies, il faut se concentrer sur les causes des allergies cutanées.

MONSIEUR-ALLERGIES.COM est maintenant EPIGENISE.COM

Visionnez l’épisode en vidéo :

Écoutez l’épisode en version Podcast :

Retranscription écrite de la vidéo (la qualité de la retranscription est sans doute moyenne car j’ai utilisé un logiciel de reconnaissance vocale) :

 

Hello les Allergiques !

C’est Epigenise. Aujourd’hui, on va parler des traitements des allergies cutanées. J’ai reçu une question de Paul, qui me demande :

« Quels sont les différents traitements possibles des allergies cutanées ? Et quel est votre avis ? »

On nous propose plusieurs traitements. Je vous montre d’abord ce dont vous savez déjà, ensuite, je vous explique ce que j’en pense. Pour ceux qui ont besoin d’un rappel sur tout ce qu’il faut savoir sur les allergies de contact : C’est quoi les allergies de contact ?

Les différents traitements des allergies cutanées

Quand on fait des allergies cutanées, on a trois (3) traitements officiels possibles :

1. L’éviction

C’est celui dont tous les allergiques utilisent, même sans recommandation. Ce n’est pas réellement un traitement. C’est juste une méthode pour cacher sa réaction allergique. C’est le fait de ne plus être en contact avec son allergène. Ce n’est jamais agréable d’être en relation avec son allergène. Quand on utilise cette technique, on reste toujours allergique. On est juste en train d’éviter notre allergène. On ne réagit plus, puisqu’on n’est plus en contact avec notre allergène.

C’est plutôt simple d’éviter ses allergènes quand on fait des allergies cutanées. Pour les autres types d’allergies, c’est parfois compliqué.

L’allergie est un signal du corps pour dire que quelque chose ne va pas

Quand le corps a un problème, il envoie un signal. Ce sont les allergies. C’est le signal pour dire que le corps ne fonctionne pas bien. Camoufler ce signal, c’est comme mettre un scotch sur le témoin de l’huile d’une voiture pour dire que le problème est réglé. À chaque fois que les allergiques évitent leurs allergènes, de nouveaux allergènes s’ajoutent. Les symptômes vont augmenter.

Je suis d’accord pour l’utilisation de l’éviction comme une stratégie à court terme. C’est normal de ne pas souffrir pour rien. Par contre, on doit adopter une stratégie à long terme pour réussir à maîtriser totalement ses allergies.

2. Médicaments chimiques de synthèse

Cela peut être des antihistaminiques à prendre oralement. Cela peut être aussi des crèmes qu’on applique sur notre peau. Quand on prend ces médicaments, on est encore une fois en train de travailler sur les symptômes. Aujourd’hui, la médecine conventionnée affirme officiellement qu’elle ne connaît pas la cause des allergies. Donc, elle ne peut travailler que sur les symptômes. C’est une stratégie à court terme qui nécessite une stratégie à long terme.

J’ai fait aussi cela pendant les vingt premières années de ma vie. Cela a été un enfer pour moi. Je ne remettais rien en question, en pensant que la solution viendra. En fait, on ne peut pas résoudre un problème en travaillant uniquement sur les symptômes. On ne peut trouver la solution qu’en travaillant sur la cause.

Aujourd’hui, tout le monde a une vision complètement faussée des allergies. C’est pour cette raison que les allergiques restent allergiques toute leur vie.

Encore une fois, je ne suis pas contre de la stratégie à court terme. 80 % des allergiques que j’accompagne dans mon cabinet Epigenise suivent le traitement de leur allergologue. Mais avec Epigenise, on met en place une vraie stratégie pendant huit semaines, en travaillant sur la cause de ses allergies. À la fin, chacun est capable de les maîtriser totalement.

3. Le hasard

C’est une technique incroyable. Cela m’a toujours surpris quand j’allais voir mes allergologues avant. Selon eux, les allergies sont tombées du ciel, et peuvent aussi disparaître par hasard. Ils avancent plusieurs arguments. À l’adolescence, les allergies pourraient disparaître avec le mouvement des hormones. Quand les femmes seront enceintes, le changement des hormones pourra faire disparaître les allergies. Avec le temps, cela va passer,…

Avoir une stratégie basée sur le hasard ne sera pas la meilleure des choses. Étant dans une société rationnelle et scientifique, cette méthode m’a toujours choquée. En suivant cette méthode, les allergiques resteront allergiques, en attendant le hasard.

Ce sont les traitements symptomatiques. Cela signifie qu’on travaille uniquement sur les symptômes, non sur la cause. Pour les personnes gravement allergiques, ils ne vont jamais réussir à s’en sortir avec ce traitement.

L’allergie est un signal envoyé par le corps pour dire que quelque chose ne va pas. Arrêtons de croire que les allergies tombent du ciel. Arrêtons de croire que les allergies sont génétiques. J’ai déjà fait un épisode très complet sur les deux causes des allergies cutanées. J’y ai bien détaillé tous les points dont je présente ici. Je vous invite à le voir.

Les allergies sont épigénétiques, non génétiques

En fait, cela fait déjà 15 ans qu’on connaît que les allergies ne soient pas génétiques. C’est prouvé scientifiquement qu’elles sont épigénétiques. Cela veut dire qu’elles peuvent être activées ou désactivées. Aujourd’hui, c’est non scientifique de dire que les maladies sont génétiques. Il y avait eu ce projet qui s’appelle le « Projet Génome Humain ». Les meilleures scientifiques y travaillaient pendant 15 ans. Ils ont découvert que les maladies sont épigénétiques, non génétiques. Épigénétique veut dire que nous avons la capacité de désactiver cette prédisposition avec notre hygiène de vie.

Cette possibilité est notre responsabilité. Aujourd’hui, les allergiques ne sont pas responsables de leurs allergies, parce qu’ils n’ont pas les informations pour les maîtriser. Sauf que Epigenise permet à chacun de prendre la responsabilité de ses allergies. Ils peuvent décider ou non d’activer ou désactiver ses allergies. Au bout de huit semaines, tous mes clients ont cette capacité de comprendre le fonctionnement de leur corps, ainsi que le mécanisme des allergies.

L’allergène est le déclencheur, non la cause des allergies cutanées

Il existe plusieurs principaux allergènes cutanés. Souvent, on voit l’allergène comme le grand méchant loup. On dit que les allergènes sont la cause des allergies. C’est totalement faux. Le latex, le soleil, le nickel ne sont pas la cause ; c’est le déclencheur de vos allergies. Bien sûr, quand on évite nos allergènes, on ne fera plus de réaction allergique. En revanche, nous aurons de nouveaux allergènes. On n’a pas réglé la cause, et le problème est toujours là. En plus, il s’intensifie encore. Si nous choisissons de combattre avec nos allergènes, on se trompe de combat.

Ce n’est pas normal qu’un allergène se trouve à l’intérieur de notre corps

En fait, un allergène est une molécule complexe. Dans la majorité de cas, notre allergène est souvent une protéine. Elle arrive à rentrer dans notre sang, alors qu’elle ne devrait pas s’y trouver. On dit aussi que les allergènes sont des molécules banales. Ce n’est pas normal que le corps réagisse. Je suis à moitié d’accord. Oui, c’est une molécule banale. Par contre, elle ne devrait pas se trouver dans notre corps sous leur forme complexe. Nous avons un système immunitaire qui filtre ce qui doit rentrer ou non dans notre corps.

Le corps n’est pas un moulin à vent. Il a une intelligence incroyable. Notre système immunitaire de premier niveau est composé des barrières physiques, barrières chimiques et de microbiote. Ils sont là pour protéger et défendre le corps humain. Par exemple, le microbiote représente 80 % de notre immunité. Normalement, notre système immunitaire dispose des armes suffisantes pour filtrer ceux qui sont utiles au corps.

Une molécule complexe n’est pas utile au corps sous sa forme complexe. Le corps ne peut assimiler que des molécules simples. Si l’on prend le cas des protéines, le corps va les déstructurer avec des enzymes pour obtenir de petits morceaux d’acides aminés. À travers ses muqueuses, il prend ces acides aminés pour faire d’autres protéines.

Si une molécule complexe réussit à rentrer dans le corps, le système immunitaire de deuxième niveau viendrait l’attaquer. C’est là où il y a l’attaque entre l’anticorps et l’antigène. Il y aura la réaction allergique. À partir du moment où on ferme bien la porte de notre maison, les personnes indésirables ne pourront plus rentrer. Il n’y aura plus de bagarre chez nous.

Les allergies cutanées sont une jeune maladie

Il faut aussi retenir que les allergies sont une maladie très jeune. Aujourd’hui, il y a un fatalisme autour de l’allergie. Je le comprends bien, puisque j’étais aussi dans cet état d’esprit il y a quelques années. Je n’ai jamais cru pouvoir m’en sortir. Je pensais juste qu’un jour, je pourrais réduire mes allergies.

Mais quand on effectue une recherche sur les allergies, on a des chiffres depuis seulement 50 ans. De 1900 à 1970, seulement 3 % de la population est allergique dans les pays européens. C’est faible et stable. Mais à partir de 1970, il y a un pic sur le taux de pourcentage. Il y avait 5 % de croissance par an. Aujourd’hui, 30 % de la population française est allergique. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 50 % de la population mondiale sera allergique à quelque chose en 2050.

On voit bien que quelque chose ne va pas. Depuis 1970, quelque chose a fait développer les allergies. On a peut-être fait quelque chose de mal. Nous devons prendre en compte le signal que le corps nous envoie. En faisant cela, le corps va arrêter de faire des allergies.

C’est exactement mon travail chez Epigenise : réussir à démontrer cela aux personnes allergiques.

Pour maîtriser ses allergies alimentaires, il faut se concentrer sur les 2 causes des allergies cutanées

Je vais vous présenter très rapidement les deux causes des allergies cutanées.

1. Système immunitaire de premier niveau en immunodéficience

La première cause des allergies cutanées, c’est l’immunodéficience du système immunitaire. Le premier niveau du système immunitaire est affaibli. Donc, il faut le renforcer. Epigenise a mis en place un protocole qui dure huit semaines. On aide le système immunitaire de premier niveau à récupérer ses forces. Ensuite, il pourra faire son travail : filtrer ce qui intéresse ou non le corps.

En se concentrant uniquement sur le système immunitaire de deuxième niveau, on ne travaille que sur les symptômes de nos allergies cutanées.

2. Système lymphatique surchargé

La deuxième cause des allergies cutanées, c’est un système lymphatique surchargé. C’est le système de gestion de déchets du corps. Notre travail est de le décharger. Il y a un gros lien entre le système immunitaire et le système lymphatique. La plus grande partie du système immunitaire se trouve à l’intérieur du système lymphatique. Lorsqu’on réussit à décharger le système lymphatique, on réussit à maîtriser totalement ses allergies toute sa vie.

Epigenise pour maîtriser ses allergies cutanées en 8 semaines, satisfait ou remboursé

C’est ce que nous faisons chez Epigenise. Nous nous situons à Paris dans le 16ème arrondissement. C’est un cabinet 100 % dédié aux allergiques, quel que soit son type, sa puissance et son ancienneté. Nous avons un programme de huit semaines pour permettre à n’importe qui de maîtriser totalement ses allergies.

Nous avons une garantie incroyable : c’est satisfait ou remboursé. Si au bout de huit semaines, vous avez encore vos allergies, on vous rembourse. Nous faisons cela pour montrer que nous savons exactement ce que nous faisons. Pendant 2 semaines, nous travaillons ensemble pour réussir à maîtriser vos allergies.

Nous n’avons pas peur d’engager notre responsabilité. Tout cela, c’est grâce à mon expérience personnelle pour maîtriser mes allergies. J’ai mis en place un protocole bien affiné. Aujourd’hui, je suis totalement sûr du résultat que je propose à mes clients. Pour en savoir plus sur l’histoire d’Epigenise, j’ai fait un épisode complet : Qui est Epigenise ?