fbpx

Les trois types d’allergies sont les allergies alimentaires, les allergies respiratoires et les allergies cutanées. Chacun ont des allergènes principaux, des symptôme particuliers et des traitements spécifiques. Pour maitriser ses allergies, il faut se concentrer sur la cause de ses allergies et c’est tout l’objectif d’Epigenise.

MONSIEUR-ALLERGIES.COM est maintenant EPIGENISE.COM

Visionnez l’épisode en vidéo :

Écoutez l’épisode en version Podcast :

Retranscription écrite de la vidéo (la qualité de la retranscription est sans doute moyenne car j’ai utilisé un logiciel de reconnaissance vocale) :

 

Hello les Allergiques !

C’est Epigenise. Aujourd’hui je vais répondre à la question de Arnaud :

« Quels sont les différents types d’allergies ? »

 Dans cette vidéo, je vous présente les trois différents types d’allergies qui existent.

Comprendre ce qu’est une allergie pour comprendre les différents types d’allergies

Pour comprendre les différents types d’allergies, il faut d’abord comprendre ce que c’est une allergie. On va partir de la définition classique d’une allergie. C’est un dysfonctionnement du système immunitaire qui va surréagir pour des choses totalement banales. C’est la vision classique qu’on nous propose quand on me demande la cause des allergies.

Aujourd’hui, la vision classique n’est pas capable de nous donner la cause réelle des allergies. Par contre, ils ont des hypothèses pour nous dire que le système unitaire dysfonctionne. La grande cause des allergies qu’on nous propose, c’est la génétique. On nous dit que l’allergie est une maladie génétique. C’est écrit dans notre patrimoine génétique, et on ne peut rien y faire. Ensuite, plusieurs hypothèses différentes sont proposées :

  • La pollution de l’environnement
  • Le trop d’hygiène dans notre société
  • La transformation de l’environnement
  • L’importation de fruits et d’aliments exotiques (les kiwis du Japon, les mangues d’Inde)

C’est la vision classique des allergies. C’est ce qu’on nous présente à chaque fois qu’on fait des allergies.

J’ai adhéré à cette vision pendant les vingt premières années de ma vie. C’est celle qu’on me présentait. J’avais accepté cette vision très fataliste des allergies. Cela veut dire qu’on ne peut rien faire avec les allergies. C’est le hasard qui fait que les allergies arrivent ou disparaissent. On ne connaît pas réellement la cause, mais on a plein d’hypothèses pour les expliquer.

Le début de mon parcours pour découvrir les 2 causes des allergies

L’objectif de la vidéo n’est pas de vous raconter tout mon parcours. Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à visiter l’épisode où j’ai raconté tout mon histoire. En bref, cela faisait 18 ans que j’étais allergique. J’avais suivi tous les conseils de tous les spécialistes des allergies en France. J’ai fait un récapitulatif de tout ce que j’avais fait pour voir si tous les efforts que j’ai fournis serviront à quelque chose. Je me suis rendu compte qu’au bout de 18 ans, j’étais toujours allergique. De plus, mes allergies ne faisaient qu’empirer tous les ans. J’avais de plus en plus d’allergies et de plus en plus d’allergènes.

Il m’a fallu 18 ans pour dire que tout ce qu’on me proposait ne marche pas. Je suis arrivé à une conclusion. Comme Einstein disait : « Ce n’est pas en faisant toujours les mêmes choses qu’on va arriver à des résultats différents ». Vu que je voulais avoir des résultats totalement différents, j’ai décidé de changer de fusil d’épaule. J’avais passé 18 ans à suivre les conseils des spécialistes de la vision classique des allergies, j’allais passer 18 ans à voir tous les autres avis sur les allergies. J’avais déjà perdu 18 ans de ma vie à suivre des conseils qui ne m’avait mené qu’à être plus allergique. Je voulais tester tout ce qui était faisable.

Au début de mon parcours, j’ai d’abord pris mon ordinateur et a effectué des recherches sur les allergies sur internet. Je voulais savoir :

  • Le taux de pourcentage de la population des allergies
  • Le taux croissance
  • Le lien entre les allergies et la société
  • etc

Les différents types d’allergies se sont développés il y a peu de temps

Je me suis rendu compte que les allergies sont une maladie extrêmement jeune. Sa croissance date des années 1970. On a des chiffres sur le taux de pourcentage de la population allergique en France et dans d’autres pays européens depuis 1900. À partir de cette année, on voit que 3 % de la population française est allergique. C’est très faible, jusque dans les années 70. Il n’y avait aucune croissance des allergies en France et dans les autres pays européens.

Mais à partir de 1970, les allergies se sont vraiment développées. Il y a un pic qui arrivait, et qui ne s’est jamais arrêté jusqu’à aujourd’hui. À partir de 1970, il y a 5 % de croissance par an d’allergiques en France. À ma connaissance, c’est la maladie avec le plus fort taux de croissance qui existe au monde. C’est la quatrième maladie mondiale selon l’Organisation Mondial de la Santé. Selon leur prévision, plus de 50 % de la population serait allergique à quelque chose en 2050.

On voit bien qu’il y a quelque chose qui s’est passé à partir de 1970. Ce n’est pas possible qu’à cette année, tous les systèmes génétiques de tout le monde se soient mis d’accord pour dysfonctionner ensemble. On n’a pas besoin de faire la science pour savoir l’évolution de la génétique. Il nécessite des milliers d’années pour s’attendre à une évolution génétique.

Une corrélation entre les différents types d’allergies et l’industrialisation de la société

On voit aussi qu’il y a une grande différence entre le taux de pourcentage d’allergique dans un pays industrialisé et un pays non industrialisé. Aujourd’hui, à peu près 30 % de la population dans un pays industrialisé sont allergiques. Par contre, à peu près 3 % de la population dans un pays non industrialisé sont allergiques. On voit bien qu’il y a une corrélation directe entre le développement de la société et le développement de l’allergie. Donc, ce n’est pas possible que les systèmes génétiques de la population attendent que le pays s’industrialise pour faire des allergies ensemble.

Les différents types d’allergies sont « épigénétiques » et non génétiques

Je me disais qu’il y a quelque chose qui ne va pas sur l’explication des allergies. En effectuant des recherches, j’ai découvert qu’il y avait un projet qui s’appelle le « Projet Génome Humain ». Ce projet a été lancé il y a 30 ans et s’est terminé il y a 15 ans. C’est le plus grand projet sur la génétique qui a été fait au monde.

L’objectif de ce projet était de décrypter l’ensemble du génome humain. Si on réussit, on saura prévenir l’arrivée d’une maladie dans une personne et le moment de son arrivée. Cela permettra de réussir à prévenir toutes les maladies. Donc, l’humanité ne sera plus jamais malade. On a mis des milliards d’euros. On a fait travailler les meilleurs scientifiques.

Après 15 ans, ils ont réussi à décrypter l’ensemble du génome humain. En ouvrant ce « livre de la génétique », on a découvert que 5 % de nos gènes sont « codants ». Cela veut dire qu’ils sont marqués dans le marbre et on ne peut rien y faire. Ces gènes vont s’activer toute notre vie. Ces 5 % de gènes codants sont nos traits physiques, comme la couleur de nos cheveux, de nos yeux, de notre peau, etc.

Ensuite, on a découvert que 95 % de nos gènes sont « non codants ». Ces gènes vont s’activer ou se désactiver en fonction des facteurs environnementaux. C’est comme s’il y a des petits interrupteurs qui viennent activer ou désactiver sur 95 % de nos gènes. Ces facteurs sont notre alimentation, ce que nous buvons, notre relation avec les autres, nos émotions, le sport que nous pratiquons, etc. Il y a des centaines, voire d’une centaine de milliers de facteurs environnementaux qui vont activer ou désactiver ces gènes de notre patrimoine génétique.

Les allergies ne sont pas génétiques, mais épigénétiques

Il y a 15 ans, cette science qui s’appelle « l’épigénétisme » a été découverte. C’est quelque chose qui est au-dessus de la génétique. Donc, aujourd’hui, il est non scientifique de dire que les maladies sont génétiques. Elles sont épigénétiques. Cela veut dire que la grande majorité des maladies sont désactivables par des facteurs environnementaux. Nous utilisons l’hygiène de vie pour maîtriser nos allergies. C’est exactement ce que je fais chez « Epigenise » pour accompagner mes clients.

Bref, le fait de dire que les allergies sont génétiques est scientifiquement faux. Cela fait déjà quinze ans qu’on a découvert l’épigénétisme. Ensuite, on découvre que les allergies ne s’étaient pas développées avant 1970. On découvre aussi qu’il y a une relation avec la société industrialisée et la société non industrialisée. En plus, la science confirme qu’avec une certaine hygiène de vie, il est possible de désactiver certaines prédispositions qui créent des allergies.

Cela a été le début de mon parcours. C’est la raison pour lequel j’ai réussi à maîtriser totalement mes allergies. Actuellement, « Epigenise » accompagne tous les allergiques à maîtriser leurs allergies en huit semaines.

Comprendre ce qu’est un allergène pour comprendre les différents types d’allergies

Il faut comprendre ce que c’est un allergène pour comprendre les différents types d’allergies. Aujourd’hui, quand on nous présente un allergène, on le présente comme le grand méchant loup. Souvent, la cause des allergies de mes clients est les poils de chat, le pollen, les acariens, les noix, les arachides, etc. Les allergènes ne sont pas la cause des allergies. C’est le déclencheur des allergies.

En fait, le premier conseil qu’on nous donne quand on fait des allergies, c’est d’éviter ces allergènes. Puisqu’on n’aime pas se faire du mal, et que ce n’est pas très agréable d’avoir des réactions allergiques, on évitera notre allergène. Quand on évite notre allergène, on n’a plus de réaction allergique. C’est normal. Mais à partir du moment où on recontacte avec notre allergène, il y a toujours réaction allergique. On camoufle le symptôme, et on reste toujours allergique.

Travailler sur les causes des allergies pour réussir à maîtriser ses allergies

Le fait de ne plus être en contact avec son allergène ne règle pas le problème. On ne s’occupe pas du problème. Le corps humain ne fonctionne pas comme tel. Si on ne respecte pas les lois de la nature, on perdra. Le corps est beaucoup plus fort. En fait, je le comprends et c’est normal : il faut éviter son allergène à court terme.  Mais à long terme, il faut travailler sur la cause des allergies. C’est bien d’éviter à court terme son allergène. Mais l’objectif, c’est de travailler à long terme sur les causes de vos allergies.

Aujourd’hui, on balaye rapidement pour dire que l’allergène est toutes les substances pour lesquelles on réagira. Selon la vision classique, c’est toute substance qui crée assez régulièrement une réaction allergique chez des personnes. Toute substance est allergène. Par contre, un allergène est une substance qui crée une réaction allergique. J’ai longtemps cru à cette vision. En vérité, c’est simplement le déclencheur de notre allergie. 

Une molécule complexe (notre allergène) ne devrait pas passer de l’extérieur vers l’intérieur telle quelle

Un allergène est une substance complexe qui se trouve à l’intérieur de notre sang alors qu’elle ne devrait pas s’y trouver. Une molécule complexe est une molécule qui ne pourra pas être assimilée telle qu’elle par le corps. Le corps fonctionne d’une certaine façon. Il peut assimiler des molécules complexes de l’extérieur vers l’intérieur, soit selon sa décision, son en la transformant en molécules simples.

Si on regarde, notre allergène est souvent une protéine. Cette protéine est une molécule complexe. Le corps ne peut pas l’assimiler telle qu’elle. Il a besoin de la transformer en molécules simples, qu’on appelle « acides aminés ».

On peut comparer la protéine en une maison, et les acides aminés en des petites briques. Pour réussir à assimiler cette protéine, il prend cette maison, la mélanger avec des enzymes. Les enzymes sont des petits ciseaux qui vont venir déstructurer cette maison en plusieurs petites briques. Et le corps pourra les assimiler. Le corps est capable d’assimiler des acides aminés de l’extérieur vers l’intérieur.

Ce n’est pas normal que notre allergène se trouve dans notre sang. On a un système immunitaire de premier niveau qui doit faire son travail. Le corps ne fera pas rentrer n’importe quoi à l’intérieur. Il va utiliser son système unitaire de premier niveau pour choisir de ne pas le faire rentrer ce qui ne l’intéresse pas. Aujourd’hui, quand on parle d’allergène, sa présence dans notre corps est tout à fait normale. Non, ce n’est pas normal que cet allergène soit là. La protéine (une molécule complexe) ne peut pas rentrer de l’extérieur vers l’intérieur sous cette forme. Elle doit passer par une transformation (la digestion). Nous devons soit renforcer notre système immunitaire de premier niveau, soit essayer de comprendre pourquoi cette molécule complexe est rentrée dans notre corps.

Les Allergies alimentaires, un type d’allergies

Passons sur les différents types d’allergies. Le premier type d’allergie, ce sont les allergies alimentaires. Les allergènes les plus classiques dans les allergies alimentaires sont :

  1. Les arachides
  2. Le blé
  3. Les fruits de mer (poisson, crustacés et mollusques)
  4. Les graines de sésame
  5. Le lait
  6. Les noix
  7. Les œufs
  8. Le soja
  9. Les sulfites
  10. La moutarde 

Ce sont les tops 10 des allergènes quand on fait des allergies alimentaires.

Les symptômes principaux des allergies alimentaires

Quand on fait une allergie alimentaire, il faut comprendre aussi les symptômes des allergies alimentaires. C’est souvent :

  • Urticaire
  • plaque rouge
  • petit bouton
  • cela démange

Les Traitements possibles des allergies alimentaires

On va nous proposer plusieurs traitements contre les allergies alimentaires.

1- L’éviction

La médecine conventionnée propose l’éviction en premier. C’est une solution que j’accepte à court terme. C’est normal d’éviter son allergène. Par contre, ce n’est pas une solution à long terme car on ne s’occupe pas de la cause.

2- Réintroduction alimentaire

On va nous proposer aussi une réintroduction alimentaire. Pratiquement, tous mes clients ont des allergies alimentaires. Ils ont fait des réintroductions alimentaires. Souvent, cela ne marche pas. Et quand cela marche, c’est à court terme. Mais sur le long terme, cela ne tient pas. On voit que cela ne fonctionne pas.

3- Le hasard

On nous propose le hasard comme traitement possible en troisième choix. C’est d’attendre que cela s’arrête. Selon la vision classique, les allergies sont pratiquement tombées du ciel. C’est le hasard. On va faire pareil : attendre que les allergies retournent dans le ciel par le hasard. J’ai beaucoup utilisé cette stratégie. Je vais attendre. J’ai patienté une vingtaine d’années. Mais ce n’est jamais arrivé. À un moment, j’ai perdu patience. Je me suis dit qu’il est mieux d’arrêter cette stratégie sur le hasard. Ce n’est pas la meilleure stratégie qu’on a quand on fait quelque chose très importante.

Pour réussir à maîtriser ses allergies, il est préférable d’apprendre les deux causes des allergies alimentaires, au lieu d’attendre que le hasard fasse le travail. C’est pour cette raison que j’ai fait un épisode pour comprendre ces deux causes des allergies alimentaires. Pour que chacun réussisse à maîtriser ces allergies, il faut comprendre la cause de son problème. Sans savoir la cause, on ne peut pas savoir la stratégie à adopter. Je vous invite à voir cet épisode. Pour les allergiques alimentaires, cela peut être extrêmement intéressant.

Les Allergies respiratoires, un type d’allergies

On a un deuxième type d’allergie. Ce sont les allergies respiratoires. Il y a aussi plusieurs allergènes. Les plus classiques sont :

  1. Les pollens d’arbres, d’herbacées et de graminées
  2. Les acariens
  3. Les poils d’animaux (chats, chiens)
  4. Moisissure

Les symptômes des allergies respiratoires

Les symptômes des allergies respiratoires peuvent être :

  • Le nez qui gratte, bouché ou qui coule
  • Le yeux qui coulent et qui grattent
  • Éternuements
  • Un mal de gorge
  • Fatigue (symptôme commun pour toutes les allergiques)

Pour les allergies respiratoires, c’est plus compliqué d’éviter ces allergènes, puisqu’il faut qu’on respire. Quand c’est la période de pollinisation, cela peut devenir très vite un enfer.
Pour la moisissure, c’est aussi parfois très compliqué de les éviter.
Pour les acariens, c’est pareil. On vit dans un endroit fermé où les acariens vivent. C’est compliqué de les éviter.
Pour les poils d’animaux, c’est peut-être un peu plus simple, mais aussi compliqué à la fois.

À l’époque, je faisais des allergies aux chats. Quand je vais chez des amis qui ont de chats, je ne vais pas leur demander de nettoyer tous leurs appartements et de tuer leur chat. Cela peut devenir un enfer.

Les traitements possibles des allergies respiratoires

On va nous proposer plusieurs traitements contre les allergies respiratoires :

1- L’éviction (un peu compliqué à faire)

2- La désensibilisation (donner une petite dose d’allergène dans le sang pour que le corps se réhabitue)

La Haute Autorité de Santé (HAS) a vu récemment que, scientifiquement, la désensibilisation ne marche pas. Quand on regarde les résultats, c’est prouvé scientifiquement que cela ne fonctionne pas. Je me suis désensibilisé pratiquement pendant 15 ans. J’ai fait les deux types de désensibilisation qui existaient. Aujourd’hui, il n’y a plus qu’un type. On faisait des piqûres toutes les semaines. Maintenant, on met des gouttes sous la langue. La HAS ne voulait plus rembourser la désensibilisation. Plusieurs associations d’allergologues ont fait pression. Ils ont complètement diminué le remboursement des séances de désensibilisation et le remboursement des médicaments.

3- Le hasard

On va nous proposer aussi d’attendre. Si vous êtes allergiques, c’est arrivé par hasard. Cela peut aussi partir par hasard. La stratégie est de vous dire que la meilleure chose, c’est d’attendre que ça se passe. Peut-être un jour, cela va fonctionner et qu’on ne serait plus allergique. Je faisais beaucoup d’allergies respiratoires. On me disait que cela peut arriver et partir d’un seul coup. J’ai attendu vingt ans sans succès. C’est pareil pour mes clients.

Les allergies sont un signal que le corps a un problème. Il faut entendre ce signal pour comprendre ce qu’il veut et régler la cause. Quand on ne règle pas la cause, nos allergies ne font que s’aggraver. On a plus d’allergènes et de réactions allergiques. Pour les allergies respiratoires, si on veut ne plus être allergique, il faut les maîtriser.

Il ne faut peut-être pas utiliser la stratégie du hasard et du temps. Elles ne marchent surtout pas. Le mieux est d’essayer de comprendre la cause des allergies respiratoires. Quand on a compris ces causes, on pourra régler le problème. On ne peut régler le problème que quand on sait où il est. C’est ce qu’il faut faire quand on fait des allergies respiratoires. J’ai fait aussi un épisode sur les deux causes des allergies respiratoires. Je vous conseille d’aller le visiter si cela vous intéresse.

Les Allergies cutanées, un type d’allergies

On a un troisième type d’allergie. Ce sont les allergies cutanées. Les allergènes principaux sont :

  1. Latex
  2. Piqûres d’insectes
  3. Le soleil
  4. Et allergies alimentaires

Les symptômes des allergies cutanées

Les symptômes des allergies cutanées sont :

  • Urticaire
  • plaque rouge
  • petit bouton
  • cela démange
  • cela gratte

Les Traitements possibles des allergies cutanées

On va nous proposer plusieurs traitements contre les allergies cutanées :

  1. Éviction
  2. Réintroduction alimentaire, le même principe que la désensibilisation
  3. Le hasard (la patience)

Comprendre les causes des allergies pour commencer à maîtriser ses allergies

 Quand on regarde les causes des allergies, il y a un rapport avec plusieurs points :

  • la société industrialisée
  • la nouvelle hygiène de vie des populations

Si elles sont arrivées à ce moment-là, il y a une raison. Pour régler le problème, il faut comprendre cette raison, les causes de ses allergies.

N’attendons pas le hasard. Cela ne fonctionne pas. Tous les allergiques peuvent s’en rendre compte. Il faut réussir à comprendre les deux causes de ses allergies cutanées. Quand on a réussi à les comprendre, on peut travailler sur le problème et maîtriser ses allergies. J’ai fait ce super épisode pour que vous puissiez maîtriser vos allergies.

Epigenise pour maîtriser ses allergies en 8 semaines, satisfait ou remboursé

En conclusion, la finalité de « Epigenise », c’est de vous faire bénéficier de mon expérience. J’ai réussi à maîtriser mes allergies. Cela m’a pris énormément de temps. Selon mon expérience, j’ai compris que plus on s’intéresse à un sujet, plus on s’y passionne. C’est devenu ma passion. Aujourd’hui, je sais que je ne suis pas le seul à être extrêmement allergique. Je crois que je peux aider toutes les personnes qui sont extrêmement allergiques.

« Epigenise » est le premier cabinet de médecine douce 100 % pour aider les personnes allergiques. On les aide à maîtriser leurs allergies en huit semaines, quel que soit son type, son ancienneté et sa puissance. En France, voire dans le monde, on est le seul à avoir cette proposition de valeur. Il y a une garantie que, si vous n’avez pas maîtrisé vos allergies au bout de huit semaines, on vous rembourse. Vous pouvez demander à vos allergologues de vous rembourser s’ils n’arrivent pas à maîtriser vos allergies en huit semaines. Ils refuseront tous. Cependant, nous le faisons parce qu’on sait très bien ce que nous faisons.

À part ce programme, je propose aussi plusieurs services pour commencer à maîtriser vos allergies. Le protocole est très simple : on travaille sur la cause, non sur le hasard. Et cela fonctionne.

Pour obtenir plus d’informations, veuillez contacter Epigenise.