fbpx

On croit souvent que la cause des allergies et l’allergène alors que celui-ci n’est que le déclencheur. Le système immunitaire ne dysfonctionne pas, il est en immunodéficience. À partir du moment où on améliore son système immunitaire de premier niveau alors le système immunitaire de deuxième niveau, ne réagit plus et donc il n’y a plus de réaction allergique aux acariens quand on est allergique aux acariens. C’est ce dont on parle dans cet épisode !

MONSIEUR-ALLERGIES.COM est maintenant EPIGENISE.COM

Visionnez l’épisode en vidéo :

Écoutez l’épisode en version Podcast :

Retranscription écrite de la vidéo (la qualité de la retranscription est sans doute moyenne car j’ai utilisé un logiciel de reconnaissance vocale) :

Hello les Allergiques, 

C’est Epigenise et aujourd’hui, je réponds à une question qui m’a été posé par Magalie :

Pourquoi je suis allergique aux acariens ?

Nous allons prendre quelques minutes pour essayer de comprendre les 2 causes des allergies aux acariens. Cet épisode découle de celui sur les 2 causes des allergies respiratoires. 

Pour comprendre les allergie aux acariens, il faut déjà partir de la vision “classique des allergies” : l’allergie est un dérèglement (ou dysfonctionnement) du système immunitaire. 

Les allergies aux acariens, plusieurs causes proposées selon la vision « classique »

On nous propose plusieurs causes :

  • La génétique, nous ne pouvons rien faire. C’est dans notre patrimoine génétique.
  • La pollution de notre environnement.
  • Le trop d’hygiène dans notre société qui vient endormir le système immunitaire
  • La transformation de l’environnement par l’homme (transformation des fruits et légumes, l’agriculture standardisée,,…)
  • L’importation de nourritures exotiques

On nous propose tout un tas de théories différentes qui expliquent le dérèglement de notre système immunitaire. Il surréagit sur des choses totalement normales. Pour l’instant, ils ne savent pas encore laquelle des causes est la bonne. Il se base juste sur un ensemble d’hypothèses.

Puisque selon cette vision, le problème est l’allergène, ils vont tout faire pour éviter les acariens donc il est intéressant de se pose la question : Où se trouvent les acariens ? Question à laquelle j’ai répondu dans un épisode même si ce n’est pas comme cela qu’on va maitriser ses allergies aux acariens. Et puisque maintenant on sait où se trouvent les acariens alors on va tout faire pour réussir à éviter les acariens. Encore une fois, ce n’est que camoufler le symptome.

Les allergies aux acariens, une croissance de 5% par an

Les allergies ont une croissance de 5% par an. En 2050, la moitié de la population mondiale sera allergique à quelque chose, que cela soit des allergies respiratoires, cutanées ou alimentaires. C’est la maladie avec le plus fort taux de croissance sur la terre. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), c’est la quatrième maladie mondiale. 

Les allergies aux acariens, une cause plus profonde

Les acariens font partie des allergènes respiratoires principaux. Pendant les vingt premières années de ma vie, j’ai adhéré à cette vision de l’allergie, puisque c’est la vision classique qu‘on me donnait. J’ai suivi tous les conseils de la médecine conventionnée et tous les traitements des allergies respiratoires : éviction de mes allergènes, désensibilisation, traitements médicamenteux durant 9 mois dans l’année, mais mes allergies n’allaient pas mieux du tout.

Je suivais tous leurs conseils, mais mes allergies ne faisaient que de s’aggraver. Avec mes nouvelles expériences, je me suis forgé une autre vision des allergies. C’est cette vision que j’applique dans mon cabinet de médecine douce spécialisé dans l’accompagnement des personnes allergiques pour permettre à n’importe quel allergique de maîtriser ses allergies. J’ai commencé à regarder la raison de mes allergies, le pourcentage et la croissance de la population allergique, et bien d’autres choses. 

Quand on regarde les chiffres sur Internet. Avant 1970, il y avait 3% d’allergique. À partir de cette année, un énorme pic arrive : le nombre d’allergiques augmente sans cesse chaque année. On me disait que les allergies sont génétiques, à l’époque j’y croyais car mon père était aussi allergique. Je constatais néanmoins qu’il y a de plus en plus de personnes qui devenaient allergiques, bien qu’ils n’aient pas de parents allergiques. Le problème n’est probablement pas seulement génétique. 

Le “Projet Génome Humain” pour comprendre le lien entre génétique et allergies aux acariens

À peu près dans les années 2000, il y a un projet qui est lancé qui s’appelle le « Projet Génome Humain ». Avec ce projet, ils veulent décrypter l’ensemble du génome humain. L’objectif de ce projet est de décrypter l’ensemble du génome humain afin de savoir qui va faire quoi comme maladie et ainsi prévenir toutes maladies chez l’humain. Si on y arrive, dans la théorie, il n’y aura plus de maladies au monde, car on saura les prévenir. L’objectif était génial. On a dépensé des milliards d’euros. Les plus grands scientifiques  ont travaillé dessus. Au bout d’une quinzaine d’années, ils ont réussi à décrypter l’ensemble du génome humain. On a ouvert le « livre » de la génétique humaine. 

Nos découvertes étaient à l’opposé de ce à quoi nous nous attendions. On a découvert que 95% de nos gènes sont “non codants”, et 5% sont “codants”. Ce qui veut dire que 5% de nos gènes sont fixes : comme la couleur de la peau, des yeux, des cheveux,… nos aspects physiques pour la très grosse majorité. Les 95% de nos gènes “non codants” peuvent être activés ou désactivés, en fonction de plusieurs critères : notre environnement, hygiène de vie,… la température dans laquelle on vit, la nourriture que nous mangeons, nos sentiments ont aussi un impact sur l’activation ou la désactivation des gènes de notre patrimoine génétique. 

Ce projet a été comme un point de départ de ma vision sur les allergies. Mon objectif final sur « Epigenise » est de permettre à n’importe qui de maîtriser totalement ses allergies en 8 semaines, quel que soit son type d’allergie, son ancienneté ou la puissance de ses allergies.

Les 3 niveaux du système immunitaire

Grosso modo, j’ai découvert que les allergies ne sont pas du tout un dérèglement du système immunitaire. Quand on est allergique, on ne nous parle que du système immunitaire de deuxième niveau, alors que le système immunitaire est composé de 3 niveaux. 

Le premier niveau du système immunitaire pour comprendre les causes des allergies aux acariens

Parlons un peu du système immunitaire (le gendarme du corps). En fait, le premier niveau du système immunitaire, ce sont les barrières physiques (la peau et les muqueuses) et chimiques (un ensemble d’armes chimiques sur notre peau et sur notre muqueuse : l’acidité, le mucus, …) qui existent pour notre corps. Son rôle est de défendre le corps et attaquer les agents pathogènes qui essayent de rentrer dans le corps. La barrière physique (=peau + muqueuses) est comparable à la frontière d’un pays. Les barrières chimiques sont comme les armes sur la frontière qui vont attaquer les agents étrangers qui souhaiteraient rentrer dans notre corps.

Le microbiote et son lien avec les allergies aux acariens

Il y a aussi le « microbiote », un autre élément important du système immunitaire du premier niveau. On parle souvent de microbiote intestinal qu’on a découvert très récemment. Avant, les naturopathes l’appelaient « flore intestinale ». Le système immunitaire de 1er niveau représente 80% de notre système immunitaire. Le microbiote est une partie importante du système immunitaire de 1er niveau. Nous avons aussi des microbiotes sur notre peau et un microbiote sur chacune de nos muqueuses. Nous sommes recouverts de milliards de bactéries. Chacun de nous disposons de 2 kilos de microbes dans nos intestins qui fait notre immunité. 

Ce microbiote est extrêmement important. En modifiant notre microbiote intestinal, nous pouvons activer et désactiver certaines pathologies grâce à une certaine hygiène de vie. Il a aussi un rapport avec l’épigénétisme. On voit aussi que le microbiote intestinal a un impact énorme sur les autres microbiotes sur la peau et sur les muqueuses. 

Le système immunitaire de deuxième niveau et son lien avec les allergies aux acariens

Nous allons aussi parler du deuxième niveau ou le système immunitaire humoral. En fait, si ce dernier s’active, c’est que le premier niveau n’a pas fait son travail. Notre allergène va rentrer dans nos sang. Notre corps considère ceci comme un agent étranger qu’il ne veut pas. Il va créer des anticorps pour attaquer ces antigènes. La prochaine fois que cette allergène rentrera dans le sang, les anticorps viendront les attaquer. Il y a une libération d’histamine qui va créer la réaction allergique. À ce moment, si on prend les antihistaminiques, on supprime la libération de l’histamine. Ce qui signifie qu’on stoppe le combat et on laisse l’ennemi à l’intérieur du corps. 

En bref, la base pour commencer à comprendre et à maîtriser nos allergies, c’est de comprendre que si le système de deuxième niveau s’active (là où il y a la réaction allergique) c’est que le système immunitaire de premier niveau n’a pas fait son travail. 

Comprendre ce qu’est un allergène

Pour comprendre la cause des allergies aux acariens, il est important de comprendre ce qu’est un allergène. L’allergène est une molécule complexe qui se trouve dans notre sang alors qu’elle ne devrait pas y être. Deux éléments sont importants dans cette définition : un allergène est une molécule complexe (différent d’une molécule simple). Notre corps réagit toujours avec des molécules complexes, non avec des molécules simples. Si on prend le cas d’une allergie alimentaire, par exemple, en mangeant des noix, notre système digestif vient prendre cette molécule complexe (la protéine de noix) et la transformera en petits morceaux grâce à des enzymes. Ces petits morceaux s’appellent « les acides aminés ». Le corps ne peut pas assimiler une protéine telle quelle. Si on lui donne une protéine, il n’en pourra rien faire, il a besoin qu’on transforme le complexe en simple afin d’assimiler le simple, les acides aminés. 

Les acariens ne devraient pas se trouver dans notre sang

Ce n’est pas normal de trouver des allergènes dans notre sang. Tout le travail qu’on doit faire, c’est d’empêcher ces molécules complexes de ne plus rentrer telles quelles à l’intérieur de notre sang, et de faire une barrière physique de bonne qualité pour éviter la réaction allergique du deuxième niveau de notre système immunitaire.

Le troisième niveau du système immunitaire n’a pas de lien avec les allergies aux acariens

Le troisième niveau du système immunitaire ne nous intéresse pas du tout, car il n’a pas de lien direct avec les allergies. C’est le système immunitaire cellulaire qui vient attaquer les cellules cancéreuses, cellules infectieuses et les cellules étrangères. 

La première cause des allergies aux acariens est un système immunitaire en immunodéficience

En résumé, la première cause des allergies est un système immunitaire en immunodéficience. N’importe qui peut travailler pour améliorer ses barrières physiques, la qualité de ses muqueuses et de ses barrières chimiques, modifier son microbiote intestinal. En faisant cela, on fait de vraies frontières extrêmement solides. Et il n’y a plus de molécules complexes qui entre dans le sang et donc il n’y a plus de réaction allergique. 

La deuxième cause des allergies aux acariens est un système lymphatique surchargé

La deuxième cause de l’allergie est un système lymphatique surchargé. Ce système a un lien important avec le système immunitaire. C’est le système qui gère les déchets qui se trouvent dans notre corps. Il y a plusieurs canaux lymphatiques dans notre corps qui récupèrent les déchets endogènes (créés par notre corps) et exogènes (récupérés de l’extérieur), puis envoie les déchets vers les portes de sortie du corps qu’on appelle les émonctoires. Parmi ses émonctoires, on a les poumons, les intestins, les reins, la peau, etc. 

Le lien entre le système immunitaire et le système lymphatique dans les allergies aux acariens

Ce qui est intéressant c’est que le système immunitaire est majoritairement dans le système lymphatique. Donc, c’est essentiel de travailler sur le lien entre les deux. Vu la cause de l’allergie aux acariens, en ayant un système lymphatique qui ne réussit plus à traiter les déchets à l’intérieur du corps. Ce qu’il faut faire, c’est de l’aider à se décharger pour lui permettre de refaire son travail. C’est pour cette raison que la plupart des allergiques ont de maladie de peau, puisqu’il y a un lien direct avec un système lymphatique surchargé. 

Travailler sur les causes pour maîtriser ses allergies aux acariens

Pour conclure sur ce sujet, si on veut vraiment réussir à améliorer son système immunitaire de premier niveau et ne plus avoir de réaction allergique, nous devons faire deux choses : améliorer notre système immunitaire de premier niveau, ensuite, décharger son système lymphatique. En réussissant à faire cela, on maîtrise totalement ses allergies, quelle que soit leur puissance, le type d’allergies et l’ancienneté de ses allergies. 

Le lien entre les intestins et les allergies aux acariens

Quand on parle des allergies aux acariens, on parle des symptômes des allergies respiratoire. En fait, il y a un lien entre nos intestins et nos poumons. Si on réussit à améliorer notre système immunitaire de premier niveau, cela impactera directement toutes nos muqueuses. Quand on a des intestins en bonne qualité, on aura des muqueuses pulmonaires de bonne qualité. Si on a des intestins poreux, on aura en revanche de poumon poreux qui vont laisser entrer des molécules complexes (par exemple les acariens). 

Quand il y a une réaction allergique dans le système immunitaire de deuxième niveau, c’est tout à fait normal. C’est son travail d’attaquer les molécules complexes qui ne devraient pas être présentes dans notre sang. Par contre, ce qui n’est pas normal, c’est l’immunodéficience au niveau du système immunitaire de premier niveau.

Epigenise pour maîtriser ses allergies en 8 semaines. Satisfait ou remboursé.

Epigenise est le premier cabinet 100% dédié aux allergiques pour leur permettre de maîtriser leurs allergies en 8 semaines avec une garantie qui est satisfait ou remboursé. J’ai créé ce cabinet pour permettre à tous les allergiques comme moi de sortir de l’impasse médicale dans laquelle ils sont grâce à mon expérience.

J’ai décidé d’arrêter de m’occuper des symptômes de mes allergies et de comprendre la cause. Beaucoup de personnes me demandent qui est Epigenise ? C’est pour cela que j’ai fait tout un épisode sur mon histoire. Chez Epigenise nous proposons plusieurs services, et celui-ci est la finalité pour tous les allergies.

Pour en savoir plus sur ses services ou pour avoir plus d’information, vous pouvez contacter Epigenise.