fbpx

On confond souvent le déclencheur des allergies avec la cause. C’est la raison principale pourquoi les allergiques restent allergiques toute leur vie. Il y a 2 causes pour que le corps fasse des allergies. La première cause est un système immunitaire de premier niveau en immunodéficience donc il faut améliorer renforcer les barrières physiques de nos muqueuses et améliorer la qualité de notre microbiote intestinal. La deuxième cause est un système lymphatique surchargé donc il faut aider le système lymphatique à se nettoyer. On parle de tout cela dans cet épisode !

MONSIEUR-ALLERGIES.COM est maintenant EPIGENISE.COM

Visionnez l’épisode en vidéo :

Écoutez l’épisode en version Podcast :

Retranscription écrite de la vidéo :

 

Hello les Allergiques !

Aujourd’hui, je réponds à une question de Justine qui m’a demandé :

« Pourquoi j’ai des allergies alimentaires ? »

Pour comprendre la cause des allergies alimentaires, on va parler de ce que c’est un allergène pour bien comprendre les allergies. Pour ceux qui ont besoin d’une piqûre de rappel, j’ai déjà répondu à la question : les allergies alimentaires, c’est quoi ?

Qu’est-ce qu’un allergène ?

Un allergène est une molécule complexe qui se trouve dans notre sang. Notre système immunitaire de deuxième niveau va réagir : l’attaquer. Dans sa définition, n’importe quelle substance peut être allergène. Cependant, un allergène est une substance qui déclenche très souvent des allergies. Il existe des principaux allergènes alimentaires qui créent souvent une réaction allergique chez les personnes allergiques.

Un allergène est une substance complexe, non une molécule simple

Dans le cas des allergies alimentaires, le tube digestif est considéré comme extérieur, puisqu’il ne rentre jamais à l’intérieur du corps. Le tube digestif est un tube toujours ouvert qui passe de la bouche vers l’anus. Pour rentrer à l’intérieur du corps, il faut passer à travers des membranes du tube digestif.

Un allergène est une substance complexe qui se trouve dans notre sang, alors qu’il ne devrait pas s’y trouver. Normalement, le corps ne peut assimiler que des substances simples.

En parlant des allergies alimentaires, la digestion permet de transformer les molécules complexes en molécules simples. La majorité des allergènes alimentaires sont des protéines. En fait, les protéines ne passent pas directement dans notre sang telles qu’elles. La digestion envoie des enzymes pour digérer cette molécule complexe (protéine). Enfin, on obtient un ensemble d’acides aminés. Ce sont des petites briques qui forment la protéine. Le corps ne fait pénétrer dans le sang que des acides aminés, pas des protéines.

C’est comme si le corps veut construire une maison. On ne peut pas construire une maison avec des maisons. On construit une maison avec des briques. Avec le corps, c’est pareil : il a besoin de briques (acides aminés) pour construire sa maison.

Notre système immunitaire n’est pas déréglé, il est en immunodéficience

Lorsqu’on est allergique, on nous explique que notre système immunitaire dysfonctionne, déréglé, ou surréagit. Selon ma vision, et selon ce que j’ai compris des allergies, ce n’est pas du tout le cas. Le système immunitaire est en immunodéficience. C’est la vraie cause des allergies alimentaires.

Pour bien comprendre « l’immunodéficience », il faut comprendre comment est structuré le système immunitaire.

En parlant du système immunitaire, on ne nous parle que du système immunitaire de deuxième niveau, sans le mentionner. On nous parle du couple antigène/anticorps, du système humoral, du sang, de la lymphe. Cependant, ce n’est pas le plus important. Ensuite, on nous dit que le système immunitaire est déréglé ou ne fonctionne pas. Il faut l’améliorer en faisant de la réintroduction alimentaire et de la désensibilisation.

En vérité, si le deuxième niveau du système immunitaire réagit, c’est que le premier niveau du système immunitaire ne fonctionne pas.

Selon moi, il n’est pas du tout déréglé. En fait, le système immunitaire de deuxième niveau (le système immunitaire humoral) est le gendarme du corps. Il doit attaquer tout ce qui est extérieur au corps, et qui ne devrait pas s’y trouver. Donc, c’est normal qu’il attaque une molécule complexe qui se trouve dans le sang. Il n’est pas du tout déréglé.

La question est de comprendre comment cette molécule complexe est passée de l’extérieur vers notre sang. Le système immunitaire de premier niveau devrait bloquer ces molécules complexes afin qu’elles n’entrent pas dans notre sang sous cette forme complexe.

S’il y a des allergènes qui passent dans notre sang, c’est qu’on est en immunodéficience. Cela veut dire que le système immunitaire de premier niveau ne fait pas son travail.

Les trois niveaux du système immunitaire

Il y a trois niveaux de système immunitaire. Le premier, ce sont les barrières physiques : la peau et les muqueuses qui se trouvent sur notre corps. C’est tout ce qui recouvre notre corps de l’extérieur et de l’intérieur, y compris les intestins, gros intestins, etc.

Sur la peau et les muqueuses, on a un ensemble d’armes chimiques pour combattre les agents pathogènes et les molécules complexes qui voudraient rentrer dans notre corps. C’est l’acidité de la peau et des muqueuses.

Notre corps est semblable à un pays. On a des frontières physiques, des murs (la peau et les muqueuses). Sur ces murs, on a des armes chimiques pour attaquer les armées étrangères (agents pathogènes) qui voudraient rentrer. On a aussi énorme partie qui compose notre système immunitaire de premier niveau : le « microbiote intestinal ». Ce sont les soldats chargés de protéger notre pays contre les armées étrangères.

Le microbiote intestinal et son lien avec la cause des allergies alimentaires

On a découvert que le microbiote intestinal représente 80 % de notre immunité. Chacun d’entre nous dispose de 2 kg de bactéries. Chaque personne a un microbiote complètement unique, comme les empreintes digitales. Il n’y a pas deux microbiotes similaires.

Le corps humain est composé de dix mille milliards de cellules, de cent mille milliards de bactéries qui composent notre microbiote intestinal, et deux cent mille milliards de virus qui forment notre « virobiote ». Nous sommes plus microbiens que cellulaires, et 2 fois plus faits de virus que de microbes. En bref, 80 % de notre immunité est composé par le microbiote et le virobiote.

Je pense que le microbiote ne compose pas la totalité du 80 % de notre immunité, mais c’est plutôt le système immunitaire de premier niveau (les muqueuses, la peau et le microbiote).

Dans le cas d’allergies alimentaires, il est très important d’avoir :

  • Des soldats en bonne santé (un bon microbiote intestinal)
  • Des frontières en bonne santé qui ne laissent pas passer des molécules complexes

La première cause des allergies alimentaires est un système immunitaire en immunodéficience

Quand on fait des allergies alimentaires, on a un système immunitaire de premier niveau en immunodéficience. Il faut le renforcer, en améliorant les frontières. Il faut aussi améliorer le microbiote intestinal pour qu’il puisse faire son travail : filtrer ce qui doit rentrer ou non dans le corps.

Par exemple, en mangeant la noix, il passera dans toutes les voies digestives. Certaines noix ne passent pas par la digestion, mais rentreront directement dans le sang. On est allergique à la protéine de noix, non aux acides aminés de noix. Cette protéine de noix rentre dans notre sang avant la fin de la digestion, sans être transformée en acide aminé.

Cela veut dire que le système immunitaire de premier niveau ne fait pas son travail. Il y a une porosité intestinale. En conséquence, la deuxième barrière (le gendarme du corps) ou le deuxième niveau du système immunitaire prend le relais. Il viendra attaquer les molécules complexes extérieures qui s’y trouvent.

Pour commencer à maîtriser ses allergies, il faut arrêter de croire que le système immunitaire de deuxième niveau est déréglé. En fait, ce qu’il faut faire c’est d’améliorer le système immunitaire de premier niveau. En faisant cela, le système immunitaire de deuxième niveau ne réagira plus, et nous n’aurons plus nos réactions allergiques.

Il faut aussi travailler sur le microbiote intestinal, chouchouter ses intestins pour stopper la porosité intestinale. S’il n’y aura plus de trou dans notre frontière, les molécules complexes ne pourront plus passer à l’intérieur de notre sang.

Le problème quand on fait des allergies alimentaires est de camoufler les symptômes des allergies alimentaires, en prenant des traitements contre ses allergies alimentaires. Ces traitements ne vont pas travailler sur la cause. Cela nous emmènera dans un cercle vicieux, comme tous les allergiques.

La deuxième cause des allergies alimentaires, un système lymphatique surchargé

La deuxième cause des allergies alimentaires est un système lymphatique surchargé. Le système lymphatique est le système des éboueurs de notre corps. Notre corps crée des déchets à évacuer sur tous les niveaux. On a des vaisseaux partout dans le corps qui récolte les déchets cellulaires. Le système lymphatique récupère tous ces déchets, les envoie dans des centrales pour les détruire. Ensuite, ces centrales les envoient dans d’autres canaux pour les évacuer dans les émonctoires. Les émonctoires sont les portes de sortie du corps. On en a plusieurs, mais les principaux sont les poumons, la vessie, les intestins, la peau.

Le système lymphatique, on n’en parle pratiquement jamais. Pourtant, il est extrêmement important, surtout dans le cas des allergies. Quand on fait des allergies, on a un système lymphatique surchargé. Afin de maîtriser nos réactions allergiques, notre travail est de décharger ce système lymphatique.

Relation entre le système immunitaire et le système lymphatique

En fait, le système immunitaire se trouve majoritairement dans le système lymphatique. On voit bien qu’il y a un lien entre les deux. Pourtant, on ne nous parle jamais du système lymphatique quand on est allergique. En principe, il faut travailler sur le nettoyage du système lymphatique.

Ce qu’il faut faire pour maîtriser ses allergies alimentaires

Ce sont les deux causes des allergies alimentaires :

  • Le système immunitaire en immunodéficience :
    Il faut travailler sur le système immunitaire de premier niveau. Si les molécules complexes ne peuvent plus passer dans le sang, le système immunitaire de deuxième niveau ne fera plus de réaction allergique.
  • Le système lymphatique est surchargé :
    Quand on fait des allergies, on a un système lymphatique surchargé. Pour maîtriser ses allergies, il faut décharger le système lymphatique.

À partir du moment où l’on travaille sur ces deux causes, on commence à maîtriser ses allergies sur le long terme

Epigenise pour maîtriser ses allergies alimentaires en 8 semaines, satisfait ou remboursé

Epigenise est le premier cabinet 100 % dédié aux allergiques. Nous proposons plusieurs services. Le principal est un programme pour apprendre à tous les allergiques à maîtriser leurs allergies alimentaires en 8 semaines. C’est un programme « satisfait ou remboursé ». Nous sommes capables d’apporter ce niveau de garantie, car nous travaillons sur les causes des allergies, non sur les symptômes. C’est la raison pour laquelle nous obtenons des résultats différents.

Epigenise a été créé pour permettre à tous les allergiques de bénéficier de l’expérience de son fondateur qui avait, lui aussi, des allergies sévères. Vous pouvez en savoir plus sur qui est Epigenise. Nous avons préparé pour vous un article complet sur le sujet.

Vous pouvez vous rendre dans la page contact d’Epigenise pour rentrer en contact avec lui.