fbpx

Non, l’allergène n’est pas la cause des allergies. L’allergène est le déclencheur. S’il était la cause des allergies alors l’éviction de ses allergènes, la désensibilisation et la réintroduction alimentaire permettraient de ne plus être allergique, mais ce n’est pas le cas. La cause est plus profonde et c’est sur cette cause qu’il faut travailler pour voir des effets positifs.

MONSIEUR-ALLERGIES.COM est maintenant EPIGENISE.COM

Visionnez l’épisode en vidéo :

Écoutez l’épisode en version Podcast :

Retranscription écrite de la vidéo (la qualité de la retranscription est sans doute moyenne car j’ai utilisé un logiciel de reconnaissance vocale) :

Hello les Allergiques ! 

Aujourd’hui, comme tous les jours, je réponds à une question que l’on me pose, soit via mes réseaux sociaux, soit via mon e-mail. J’ai reçu une question de la part de Lætitia : 

Est-ce que l’allergène est la cause de mes allergies ?

Dans cet épisode, nous allons essayer de comprendre si l’allergène est la cause des allergies ou non. Pour commencer, il est nécessaire de comprendre ce qu’est un allergène.

Un allergène, la définition

D’abord, un « allergène » est une molécule complexe qui se trouve dans notre sang, alors qu’elle ne devrait pas s’y trouver. (J’ai déjà fait une vidéo sur ce qu’est un allergène. Pour ceux que cela intéresse, je vous conseille d’aller voir l’épisode correspondant à ce sujet.) 

Il y a un problème : les molécules extérieures ne devraient arriver sous la forme “complexe” dans notre sang. Il ne peut y avoir que des molécules de l’extérieur qui devraient arriver sous la forme “simple”. Le corps ne peut utiliser que les molécules “simples”, non des molécules “complexes”. La majorité de nos allergènes sont des protéines (molécules “complexes”). Si ces molécules complexes proviennent des ingrédients que nous avons consommés, notre corps doit les transformer en molécule “simple”, grâce à la digestion. Après avoir été digérée, la protéine se transforme en plusieurs acides aminés. Le corps va pouvoir utiliser ces acides aminés. C’est normal de trouver des acides aminés dans notre sang. Par contre, ce n’est pas normal qu’il y ait des molécules complexes qui passent de l’extérieur vers l’intérieur dans nos humeurs (sang, lymphe).

Molécule “simple” VS molécule “complexe »

S’il y a eu de molécules complexes (allergènes) qui sont passées sous leur forme “complexe” dans notre corps, alors qu’elle devrait être passée sous leur forme “simple”, c’est que le système immunitaire de premier niveau (les barrières physiques, barrières chimiques et le microbiote intestinal) n’a pas fait son travail. En revanche, le système immunitaire de deuxième niveau, (ou système immunitaire humoral) fait son travail : attaquer tout agent extérieur au corps non voulu, ces molécules “complexes” qu’on appelle les « allergènes ». C’est ce qui va faire les réactions allergiques.

Système immunitaire de premier niveau VS système immunitaire de deuxième niveau

Ce qu’on sait, c’est qu’à partir du moment où on refait le système immunitaire de premier niveau, les molécules “complexes” ne peuvent plus passer dans le sang. Il n’y a plus de réaction allergique au niveau du système immunitaire de deuxième niveau (humoral), puisque le premier niveau fait son travail. Il faut bien comprendre que ce n’est pas normal qu’il y ait de molécules complexes qui arrivent dans notre sang, puisque c’est notre corps qui décide ce qui doit et ne doit pas rentrer dans notre sang. Pour cela, on a tout un attirail d’outils incroyables qui devraient faire leur travail, si on met le corps en bonnes conditions, et qu’on lui permet de faire son travail. 

La cause des allergies est un système immunitaire immunodéficient

L’allergène (ou la molécule “complexe”) ne devrait jamais rentrer sous sa forme complexe. S’il rentre, c’est parce que notre système immunitaire de premier niveau est en immunodéficience. Notre travail est de le rebooster pour qu’il n’y ait plus de réaction allergique dans le système immunitaire de deuxième niveau. 

La vision classique des allergies ne fonctionnent pas

La vision classique de l’allergie est de dire que la cause de nos allergies est le pollen ou la protéine de lait, la noix, etc. C’est faux. À partir du moment où on supprime notre allergène, on est toujours allergique. Puisqu’on est plus en confrontation avec nos allergènes, on n’a plus de réaction allergique. Ce qui ne veut pas dire qu’on n’est plus allergique.

Beaucoup de personnes me posent la question : « Est-ce que les allergies sont génétiques ?« . C’est normal car moi aussi, je me suis posé la question au début de mon parcours. On croit souvent que l’allergène est le problème alors que pas du tout. Il n’est que le déclencheur.

L’allergène n’est pas la cause des allergies, mais le déclencheur

En fait, l’allergène n’est que le déclencheur de l’allergie. Ce n’est pas lui qui est la cause des allergies. La cause est beaucoup plus profonde. La vision classique des allergies nous dit qu’il faut supprimer nos allergènes. C’est normal, on ne va pas souffrir pour rien. En faisant cela, on est en train de camoufler un symptôme. On n’est pas en train de maîtriser ses allergies. On est juste en train de dire : « Attention ! Il y a un voyant rouge. Mets un gros scotch dessus pour le cacher ». À ce moment-là, il n’y a plus de réaction allergique. Le corps fait toujours de réaction, mais on ne le voit plus donc cela nous rassure. 

Les allergies s’aggravent en camouflant le symptôme

Dans les très grosses majorités des cas, on a de plus en plus d’allergène ; de plus en plus de réactions allergiques. Pourquoi ? Parce que si on ne règle pas la cause des allergies, on va continuer à être malade et, obligatoirement, on va avoir de plus en plus d’allergènes et nos allergies vont s’aggraver. 

Si on veut maîtriser ses allergies, ce qu’il faut faire, c’est travailler sur la cause et arrêter de penser que l’allergène est la cause des allergies. Car, si c’est le cas, les allergiques ne seraient plus allergiques. Aucun allergique ne cherche à se confronter à ses allergènes. On devient de plus en plus allergique. 

On se trompe de cause et cela se voit

Il y a plus d’une dizaine d’années, on disait qu’il ne fallait surtout pas confronter les bébés et les enfants aux allergènes trop tôt, sinon ils allaient devenir allergiques. On a vu que cela n’a rien changé. Les allergies ont toujours 5 % de croissance tous les ans, qu’aujourd’hui il y a 30 % de la population est allergique, et en 2050, la moitié de la population mondiale sera allergique à quelques choses. Cette recommandation n’est pas cohérente. 

Maintenant, on dit qu’il faut qu’on présente les allergènes aux bébés le plus tôt possible pour lui permettre d’être habitué et ne pas faire de réaction allergique plus tard. Je peux vous parier que d’ici quelques années, on va se rendre compte que c’est exactement la même chose que la recommandation opposée. Il n’y a aucun rapport entre savoir s’il faut être en confrontation tôt ou tard avec l’allergène, parce que ce dernier n’a rien à voir avec la cause de la réaction allergique. Avec cette nouvelle recommandation, il y a encore autant d’allergiques, voire plus, car la situation ne fait que s’aggraver. 

Bien différencier la cause et le déclencheur des allergies

Voir l’allergène comme la cause des allergies, c’est comme gifler quelqu’un et dire que c’est la main qui est responsable. C’est exactement la même réflexion sur la désensibilisation et la réintroduction alimentaire. On est toujours en train de dire que le problème, c’est l’allergène. On va réintroduire des aliments en petite quantité pour réussir à montrer au corps qu’il n’y a pas de problème. La désensibilisation, c’est pareil : on va donner de petite dose, et de plus en plus forte de l’allergène dans le sang pour dire au corps de ne pas réagir.

La désensibilisation a failli ne plus être remboursée, car la Haute Autorité de Santé (HAS) a montré que, scientifiquement, cela ne fonctionne pas. Puisqu’il y a eu tout un “micmac” avec les associations d’allergologues, ils ont décidé de dire qu’ils continuaient de rembourser tout en diminuant radicalement les remboursements accordés. 

Parfois, la désensibilisation et la réintroduction alimentaire marchent à court terme, mais très rarement et sur un petit pourcentage de l’allergie. Au bout de quelques années même quand il y a un peu de mieux, les allergies reviennent comme avant car on ne travaille pas sur la cause. Le corps gagne toujours. 

Les 2 causes des allergies sont plus profondes

Pour conclure, l’allergène n’a rien à voir avec la cause des allergies. Ceux qui pensent que l’allergène est la cause des allergies, ils resteront allergiques toute leur vie, car travailler sur un symptôme sans travailler sur la cause, on est juste en train de brasser du vent. C’est le problème de la majorité des allergiques. Puisqu’ils sont accompagnés, ils ne sont pas responsables de ce fait. Il faut aller chercher la cause des allergies. 

Je vous conseille un épisode intitulé les deux causes des allergies que vous pouvez rechercher sur mon blog.

La première cause des allergies : Un système immunitaire en immunodéficience

Dans cet épisode, je présente la première cause des allergies qui est un système immunitaire en immunodéficience. Il faut donc renforcer son système immunitaire pour maitriser ses allergies.

La deuxième cause des allergies : un système lymphatique surchargé

La deuxième cause des allergies est un système lymphatique surchargé. Il faut aider le système lymphatique à décharger les déchets, afin de faciliter son travail.

Epigenise pour maitriser ses allergies en 8 semaines. Satisfait ou remboursé

C’est la raison pour laquelle j’ai créé Epigenise, le premier cabinet 100% dédié aux allergiques pour permettre à n’importe qui de maitriser ses allergies en 8 semaines. J’accompagne mes clients en physique et en téléconsultation, pour donner l’occasion à tous les allergies partout en France de bénéficier de cet expérience.

Plusieurs services sont proposés dans mon cabinet, mais le principal est un programme de 8 semaines. C’est programmes est « satisfait ou remboursé ». Nous souhaitons prendre la responsabilité de notre engagement. Nous ne travaillons pas sur les symptômes, nous travaillons sur les causes, et c’est pour cela que nous permettons aux allergiques de maitriser leurs allergies. Pour en savoir plus sur qui est Epigenise, je vous conseille l’épisode complet que j’ai enregistré.

 

Pour en savoir plus, accédez à la page contact d’Epigenise.